Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 22 Invités :: 2 Moteurs de recherche

charpentier09, FlyBoy2121, Maxrunner31

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 192 le Mer 1 Nov 2017 - 19:06
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Un motard retrouve l’usage de sa jambe grâce à un os en métal imprimé en 3D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un motard retrouve l’usage de sa jambe grâce à un os en métal imprimé en 3D

Message  g2loq le Lun 6 Fév 2017 - 10:42



Ailleurs on utilisera l'impression 3D pour fabriquer certaines pièces de rechange pour des modèles qui ne sont plus  produits...
Et non, l'astragale ce n'est pas que des plantes médicinales ou le roman d'Albertine Sarrazin 



written by Yoann Notteau


UN MOTARD RETROUVE L’USAGE DE SA JAMBE GRÂCE À UN OS EN MÉTAL IMPRIMÉ EN 3D

C’est à l’hôpital Pamela Youde Nethersole, Hong Kong, que des médecins ont réussi à implanter un os en métal imprimé en 3D à un patient victime d’un grave accident de moto.

L’astragale

L’os en question s’appelle l’astragale. Peu connu, cet os est pourtant d’une importance cruciale pour votre corps. Situé au niveau de la partie inférieure de la cheville et au dessus du talon, l’astragale est le principal point de contact entre la jambe et le pied. Il est indispensable pour marcher.

En Avril 2015, un patient victime d’un accident de moto a littéralement perdu son astragale. Ce type d’accident est relativement rare (20 cas recensé au monde) et nécessite de fusionner les os de la jambe et du pied. Cette opération a pour conséquence une très grande diminution du mouvement de la cheville et une longueur de jambe plus courte.

Une solution innovante

Grâce à l’impression 3D, des médecins de l’hôpital Pamela Youde Nethersole, à Hong Kong, ont réussi à modéliser l’astragale gauche du patient par tomodensitométrie de la cheville droite. Il a fallu 2 semaines pour modéliser et imprimer cette réplique en métal mais le patient a attendu 16 mois avant l’implantation à cause des inflammations répétées du pied.

Une opération réussie

Finalement, le patient a enfin pu être opéré et l’implant semble fonctionner parfaitement. Il est capable de plier sa cheville de 15 degrés et mouvoir sa jambe naturellement.

L’avantage d’un implant 3D

L’un des avantages de l’implant métallique imprimé en 3D c’est qu’il n’est pas nécessaire de le changer tous les 3 à 4 ans comme les implants traditionnels. Les médecins de l’hôpital envisagent maintenant d’intégrer l’impression 3D dans les procédures opératoires.

 « Maintenant, nous pouvons produire des implants plus précis basés sur la taille des os des différents patients, » a déclaré le Dr Chiu Shin-Yeung, consultant au département d’orthopédie et de traumatologie de l’hôpital. « Nous pouvons reproduire un nouvel os en métal imprimé en 3D d’un patient à partir de l’image numérisée du membre opposé. »

Le médecin a ajouté que les patients souffrant d’un cancer des os pourraient grandement bénéficier de traitement assisté par impression 3D, mais il a exclu la perspective d’utiliser cette technologie pour les patients en salle d’urgence. Dans ces cas, il n’y a pas assez de temps pour créer avec précision un modèle imprimable 3D.

_________________

 
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGI Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gay
avatar
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 6885
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum