Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Mai 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 193 utilisateurs en ligne :: 22 Enregistrés, 0 Invisible et 171 Invités :: 3 Moteurs de recherche

boris-jc, capitainecave, chris5, Dadou, dagobert, Didou57, dom71, Domi91, DOUDOU94, eddy tionspéciale, EXKAWA, Filip78, Gekko, GIBRAT, Gold65, jclaudej, legros, mauricexb, Pasyvite, phiphi 60, Pépé69, VM LG de B

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 732 le Mar 24 Déc 2019 - 1:56
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le Deal du moment :
Le printemps de Comics 2021 : 10 albums à ...
Voir le deal
5.99 €

Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 Empty Re: Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route)

Message  Pasyvite Ven 9 Avr 2021 - 23:36

Pour la suite du menu, je suis passé aux roulements de direction. Comme il y avait des points durs, j’avais décidé de les changer, chose faite puisque j’avais les pièces mais j'aurais peut-être pu m'en passer car les grippages étaient certainement liés au séchage de la graisse d’origine car les cages étaient impeccables. Sinon, l’opération n’est pas très compliquée, la seule chose nécessaire est de se confectionner un chasse pour les cages externes (en coudant un grand tournevisse pour ma part). Le remontage ne pose aucun soucis en suivant la procédure avec les bons couples de serrage.

Dans la foulée je suis occupé de la fourche. La encore, l’âge et le manque de bons soins est visible. Les fourreaux sont empêgués de graisse et de poussière de freins, les caches poussière sont secs comme des coups de trique. Les tubes sont globalement en bon état, sans rayure ni piqure sur la partie fonctionnelle, juste quelques traces de corrosion légère au niveau de la fixation sur le Té inférieur, mais vraiment rien de grave. 

Une nouvelle fois, pas d’hésitation concernant cet élément de sécurité : remise en état complète avec changement des guides, des joints et des cache-poussières et naturellement de l’huile. Il y a beaucoup de littérature sur le sujet dans ce forum et sur le net, donc j’étais très vigilant sur le démontage des bouchons en raison de la puissance des ressorts, même si sincèrement, je n’y croyais pas vraiment. Bien m’en a pris, effectivement, la force est vraiment importante. J’ai démonté le 1er bouchon avec la fourche sur la moto, mais pour le deuxième, et surtout pour le remontage, je me suis confectionné un bricolage avec un pied de perçeuse sur mon établi, le tube étant tenu dans l'étau au niveau du décroché (pas besoin de serrer fort). Même avec ce système, ça n'a pas été très évident tout seul, car le ressort dépasse de 10 cm du tube et il faut maintenir le bouchon dessus, bien le centrer sur le tube, appuyer sur le levier et visser en même temps… Je suis convaincu que je n’y serais pas arrivé sans ce montage (ou un autre système) car la force qu’il faut est vraiment importante. Sinon, je vous rassure la perceuse ne servait que de pivot et n'était pas branchée ! 😁
Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 20210410
Concernant l’état des éléments démontés, les garnitures étaient en fin de vie, les joints de fourreaux complètement secs, par contre l’huile (bleue) ne sentait pas mauvais et était encore assez claire malgré un peu de dépôt et les ressorts toujours dans les tolérances
 Pour l'huile, j’ai pris de l’ATF (Motul Multi ATF) comme préconisé par le manuel. J’ai également nettoyé et regraissé l’entraineur de compteur. Les ergots d'entraînement étaient en pas trop bon état car le caoutchouc était fendu en plusieurs endroits. J'ai fait une réparation au joint silicone après un bon dégraissage. Je ferai une inspection après quelques kilomètres pour vérifier si ça tient.

Voilà, ça sera tout pour ce soir. Faites de beaux rêves.

Pasyvite
Membre posteur
Membre posteur

Messages : 54
Date d'inscription : 20/03/2021

Revenir en haut Aller en bas

Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 Empty Re: Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route)

Message  Pasyvite Ven 16 Avr 2021 - 22:46

Le refroidissement :

J’ai beaucoup hésité sur ce que je changeais ou pas et j’avais décidé de ne faire que le calorstat. Comme certains l’ont remarqué, le remplacement de cette petite pièce (qui se trouve pas cher en générique…) est une vraie partie de plaisir, bonjour le puzzle ! Il faut tomber les ventilos (en déposant tous les connecteurs électriques qui sont dessus), puis les radiateurs et le carbu (dans mon cas, c’était déjà fait). Si certains se posent la question de l’utilité, vu l’état du joint du mien et les coulures de liquide visibles sur l'extérieur, je suis certain d’avoir bien fait. Mais une chose entrainant une autre, cette « libération de l’espace » m’a permis de constater aussi des traces de fuite de liquide à presque tous les raccordements des petites durites qui sont sur les pipes d’admission et celles qui vont de la pompe à eeau au carburateur. Là encore, rien de technique, mais un "vrai bonheur" à changer vu l’accessibilité. Pour l’instant j’ai décidé de conserver la pompe à eau qui ne semble pas fuire mais je pense que je la remplacerai rapidement après les premiers essais de la moto. Pour le liquide de refroidissement, je suis un peu perdu, je ne savais pas quoi prendre... J'ai pris du Ipone (le seul qu'ils avaient dans le Dafy exprès à côté de chez moi). 

La carburation :

Comme la moto tournait très bien quand je l'ai acheté, j'ai pensé que le mieux était d'y toucher le moins possible. Je me suis contenté du remplacement des pipes d’admission par sécurité (même si celles en place étaient encore un peu souples), ouverture  des carburateurs et simple nettoyage. Dans l'ensemble ils étaient propres, juste un léger de dépôt sur les parois,


Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 20210414

La pompe de reprise était nickel, je l'ai laissée en l'état, idem pour les membranes d’origine qui sont en super état. En plus, je ne suis pas convaincu que celles de deuxième monte « made in china » dureront plus longtemps (à noter que le prix des origines est vraiment trop prohibitif !!!). Le robinet automatique est également correct. Le réservoir était en super état, juste un peu de dépôt au niveau de la soudure du fond  (j'ai laissé tel quel, mais un petit coup de pinceau léger pour nettoyer la crépine de pompe à essence qui était un peu encrassée.
Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 20210413

Pasyvite
Membre posteur
Membre posteur

Messages : 54
Date d'inscription : 20/03/2021
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 Empty Re: Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route)

Message  Pasyvite Mar 20 Avr 2021 - 0:30

Hier soir, enfin une petite victoire!
Après de longs mois sur son cric d'hôpital,  Miss Goldie a retrouvé le plancher des vaches. Pour qu'elle ne prenne pas froid, je lui avais juste positionné la tête de fourche. Elle est belle avec ses chaussettes toutes neuves, non?😍
Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 20210415

Bon, il nous reste encore pas mal de séances de rééducation avant d'envisager les premiers tours de roue mais ça avance bien quand même. J'ai enfin reçu mon ensemble taraud et bouchon de vidange de 15. J'ai passé 2 heures à refaire le filetage par petites passes, en enduisant le taraud de graisse épaisse pour récupérer le maximum de copeaux puis en nettoyant avant d'aller plus loin. J'ai fini en faisant couler de l'huile depuis le remplissage, j'espère que rien ne m'aura échappé...

Sinon, on n'est pas tous faits pareils (vérité de Lapalisse me direz-vous, c'est normal, j'habite à 20km 🤣). Pour certains le démontage/remontage du ressort de béquille semble insurmontable alors que ça m'a pris 30 s avec un simple tournevis, en revanche, j'ai transpiré plus d'une heure pour remettre la roue arrière alors que sans la carrosserie, c'est visiblement une formalité pour beaucoup de monde...
J'ai aussi eu une petite frayeur sur une durite en trop... (la numéro 12) qui n'apparait nulle part dans la RT. Heureusement, après le visionnage d'une multitude de photos sur le net, j'en ai enfin trouvé une qui la montrait: elle va sur le robinet automatique.
Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 20210416
Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 365723366

Prochaine étape, le remplissage des fluides et remonter les pots. A suivre.

Pasyvite
Membre posteur
Membre posteur

Messages : 54
Date d'inscription : 20/03/2021
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 Empty Re: Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route)

Message  Pasyvite Mer 21 Avr 2021 - 21:23

Embrayage :
J'avais  commandé une durite aviation mais comme l'embrayage semblait bien fonctionner j'ai un peu hésité avant de l'installer surtout qu'elle n'a pas la partie rigide au milieu (au niveau du cadre) comme l'origine. Finalement je me suis lancé. En tombant l'alternateur, l'origine sort facilement par l'arrière et la remise en place de la nouvelle est facile. Je l'ai sécurisé avec 2 collier nylstop et j'ai ajouté une protection au niveau du coude sur l'alternateur ( réalisé avec une durite d'essence fendue dans le sens de la longueur pour pouvoir l'installer).

Sinon le liquide était globalement assez clair et propre, et je n'ai pas touché au maître cylindre ni au récepteur. Pour la purge, comme pour les freins, technique de la grosse seringue plastique pour aspirer par la purge.
A tester sur la route, mais le levier semble un peu plus dur à manœuvrer qu'avec la durite d'origine. Donc je suis un peu mitigé sur l'intérêt de l'opération. Pour l'instant c'est limité à l'esthétique (symétrie avec la durite de frein) 🤣

Pasyvite
Membre posteur
Membre posteur

Messages : 54
Date d'inscription : 20/03/2021
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 Empty Re: Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route)

Message  Pasyvite Jeu 22 Avr 2021 - 22:12

Les freins :

Comme je ne veux pas du tout prendre de risque pour la sécurité, je suis parti sur la réfection des 2 maitres cylindre, des durites et des 3 étriers. Les pistons sont sortis sans soucis (avec raccordement sur une pompe à vélo). Ils étaient juste un peu piqués, mais j’ai préféré repartir sur du neuf tant qu’on peut encore les trouver. Pour les durites, j’ai pris des durites inox gainées noires (idem pour l'embrayage) pour rester dans l’esprit de l’origine, même si le diamètre est nettement plus petit. Ce diamètre plus petit pose d’ailleurs un petit soucis au niveau des pièces de maintien sur le bras oscillant (qui sont adaptées aux raccords plus gros). Pour qu’elles tiennent en place, j’ai enfilé une durite sur les nouveaux raccord pour que l’assemblage soit coincé dans les supports. Les disques et les plaquettes sont les seuls pièces que j'ai conservé car ils sont presque neufs. J'ai nettoyé les portions de durites en métal en passant à l'intérieur un fil plastique de débrouissailleuse pratiquement du même diamètre.

Avec tout ça plus le raidisseur de fourche, j'espère que le comportement sera satisfaisant sur les petites routes du coin. En tout cas, elle ne pourra pas freiner moins qu'au moment de l'achat! 😱

Pasyvite
Membre posteur
Membre posteur

Messages : 54
Date d'inscription : 20/03/2021
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 Empty Re: Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route)

Message  Pasyvite Ven 30 Avr 2021 - 23:10

Bon, après le remontage difficile de la ligne d'échappement (le diamètre des tubes de la boîte à fumée Blackwidow doit être légèrement plus petit que celui d'origine), et reconnexion des principaux éléments électriques, enfin le premier essai de démarrage aujourd'hui....
Et malheureusement premier échec. Le démarreur tourne mais visiblement l'essence n'arrive pas.

Ce que je craignais est arrivé. Si je me débrouille en mécanique, je suis une quiche en électricité. La pompe ne tourne pas (elle fonctionne par contre en direct). Je regarderai mieux demain, mais je crains un problème de connecteur. J'ai trouvé le relai mais pas encore le fusible. Si une âme charitable peut me montrer où il se situe...

J'ai aussi un doute avec l'alarme car je ne sais pas du tout comment elle fonctionne (je n'ai pas osé l'enlever de peur de faire une bêtise). Quand j'appuie sur la télécommande je ne vois aucune différence...). Bref, j'ai peur de ne pas être sorti de l'auberge...

Pasyvite
Membre posteur
Membre posteur

Messages : 54
Date d'inscription : 20/03/2021
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 Empty Re: Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route)

Message  didier Sam 1 Mai 2021 - 10:42

ma 1ere idée:
as tu bien reconnecté le capteur d'angle ??
je ne me souviens plus si, sur la 1500, ce capteur coupe l'alimentation de la pompe a essence

didier
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 971
Date d'inscription : 24/06/2014
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 Empty Re: Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route)

Message  Pasyvite Sam 1 Mai 2021 - 12:03

Je pense avoir tout reconnecté mais je vais vérifier on ne sait jamais. Ce matin, j'ai décidé de supprimer l'alarme pour éliminer tout problème de ce côté. Si le démontage s'est fait sans soucis, ce que j'ai trouvé dans le faisceau avant droit me donne la chair de poule. Je vais mettre quelques photos pour que vous vous rendiez compte, mais ça me semble allucinant. Je n'ose pas croire que ça soit d'origine. Je suis une quiche en électricité mais je pense que le proprio précédent devait pencher du côté Enstein...
Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 20210510
Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 20210511

Rien qu'à cette endroit il y a 5 ou 6 connexions sauvages de ce type. Je ne comprends rien... Et les traces de scotch sur le faisceau.gauche me laissent penser que ça sera du même genre.

Pasyvite
Membre posteur
Membre posteur

Messages : 54
Date d'inscription : 20/03/2021
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route) - Page 2 Empty Re: Aspencade 1500 - histoire d'une remise en état (du pigeonnier à la route)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum