Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Juin 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 203 utilisateurs en ligne :: 25 Enregistrés, 0 Invisible et 178 Invités :: 3 Moteurs de recherche

AKA, bls76, capitainecave, chris5, Costa Victor, Dadou, dan82, DenisFont85, Didou57, EXKAWA, fabricesc83, g2loq, GIBRAT, GiLLeS93, gold45, Hayadada, jack 57, jcdu47, jothi, LEPEQUIN, Panagil, Pat56, sky.fred, thierry marchand, Wild-Weasel

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 732 le Mar 24 Déc 2019 - 1:56
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le deal à ne pas rater :
OCEANIC Ventilateur sur pied – Hauteur réglable – Oscillation ...
21.99 €
Voir le deal

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils

Aller en bas

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Empty Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils

Message  g2loq Mer 9 Juin 2021 - 9:28

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Ta3o2i27
N'ont oublié que le doberman ou la belle-mère attachés au cadre Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Lol2133
Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils 27815956


Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Min-l155
par Benoit Lafontaine | 09.06.2021

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils

Comment éviter le vol de sa moto et la protéger de façon efficace

Quel est le meilleur antivol moto ?

On a acheté sa moto et il faut maintenant bien la protéger, notamment du vol. Et que faire pour ne pas se faire voler ? A première vue, la réponse est simple : ne pas avoir de moto à se faire voler… Ou éradiquer au choix les voleurs ou l’envie, l’avidité et le non respect de la propriété d'autrui. Ce n’est pas gagné. Car pour ce qui est de la protéger efficacement contre le vol, entre antivol, U, chaîne, bloque-disque, alarme et traceurs GPS, la solution parfaite n’existe pas. Tout simplement. Si un voleur veut votre moto, il trouvera toujours la faille lui permettant de vous la prendre… Mais alors que faire ?

Le maillon faible, vous connaissez ? Et bien lorsque l’on parle de vol de moto ou de scooter, il n’est pas toujours le même, mais il existe toujours. Lorsque vous roulez, par exemple, c’est vous… Mais avant d’en arriver à la paranoïa du bike jacking, il y a de la marge et surtout il existe des solutions efficaces pour retarder le voleur et surtout diminuer les risques de vol. A commencer par le bon comportement et le choix de la bonne solution pour vous protéger. De fait, chaque type de vol peut avoir sa parade. A chacun de la trouver en fonction de son besoin et de son type de moto ou de scooter.

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Cable-10
Le gros câble gainé plastique qui passe aussi dans le casque

Le meilleur antivol, c'est vous ! l’attention, père de sûreté

Si prudence est mère de sûreté, attention pourrait bien en être le père. Souvenez-vous surtout que le premier geste pour lutter contre le vol moto, c’est d’éviter la négligence et l’étourderie. Le principe de base ? Être rigoureux, ne surtout jamais penser que le danger n’existe pas, où que l’on soit, où que l’on stationne son deux roues, c’est déjà éviter une bonne partie des vols opportunistes. Rappelez-vous que les blocages de direction ne sont pas inviolables, que les motos et scooters sont rapidement chargés dans un coffre ou dans une camionnette et qu’un facteur est à considérer : l’indifférence générale devant un rapt de moto ou de scooter, quand bien même une alarme est en train de hurler. Une fois que l’on a cela en tête, on limite déjà les risques, tandis que la paranoïa augmente. Elle devrait cela dit être plus importante lorsque l’on gare chez soi sa BMW R1250 GS ou sa MT-07 flambantes neuves que lorsque l’on pause sa Honda NTV dans un quartier chaud. Voir notre dossier sur les classements des motos les plus volées et le Top 10 des vols de motos et scooter en France.

Afin de vous voler, on peut vous suivre jusqu’à votre destination, repérer vos aller et venues, vos horaires et vos habitudes, ou tout simplement guetter la moindre flemme de votre part un jour où vous ne prenez pas le temps de cadenasser votre véhicule. Un oubli de clef sur le contact ? Un voleur passe par là, plutôt qu’une personne honnête (qui vous laisse un petit mot et c’en est fini) et c’en est fini de votre histoire d’amour avec votre belle. Le bon sens doit dicter la manière et l’endroit où garer son deux roues. N’imaginez pas qu’un box particulier ou un garage individuel dans un pavillon soit la meilleure façon de protéger votre bien : cela peut être tout le contraire. Les voleurs sont tranquilles et ont toute la latitude pour agir. Vous voulez les contrecarrer ? Pourrissez-leur la vie avant qu’ils ne pourrissent la vôtre et multipliez les solutions antivol. Mieux vaut un endroit à fort passage, bien éclairé, qu’un coin sombre au fond d’une ruelle, par exemple. Logique, non ? Et après L'antivol apparaît comme la première solution mais il y a plein d'antivols, de marques, de solutions, de matériaux. Et dans tous les cas dehors, il vaut mieux attacher son antivol à du mobilier urbain (même si c'est interdit) et que cela ne garantit pas de retrouver son deux-roues non plus.

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Chaine10
Chaine attachée à du mobilier urbain

Des critères de choix pour antivol moto

De même, mieux vaut du matériel de qualité qu’un morceau de corde à linge pour immobiliser votre deux roues. L’homologation d’un matériel de protection est un premier pas vers la sécurité. Si les assurances réclament un dispositif antivol homologué, ce n’est pas simplement pour éviter de rembourser en cas de vol. C’est surtout pour offrir une garantie de résistance prolongée à une agression et s’assurer un maximum de dissuasion auprès d’une frange de la population malhonnête.

La plus connue et la plus demandée des homologations en France depuis la norme NF est la SRA. Elle repose sur des tests structurés systématiques, effectués par un organisme indépendant mettant à rude épreuve les antivols, cadenas et autres dispositifs de protection, sans oublier un critère économique. On peut être le meilleur, si personne ne peut se l’offrir, on n’aura pas la note maxi auprès de cet organisme. Pour autant, le SRA n’est qu’un indicateur objectif suivant un protocole donné et tout comme c’est le cas pour les casques moto, par exemple, un fabricant peut renforcer telle ou telle zone pour passer les épreuves, au détriment d’autres points pouvant rester faibles. Du coup, la meilleure protection antivol pour sa moto ou son scooter n’est autre qu’un ensemble de gestes et de matériels.

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Antivo10
Antivol classement NF

Le classement SRA des antivols mécaniques

Le SRA publie la liste des antivols homologués, à consulter sur leur site (voir lien en fin d'article). On trouve même deux listings, avec les antivols mécaniques et les antivols électroniques.

Quels sont les différents types d’antivol ?

Il existe en effet principalement deux familles d’antivols moto : les antivols mécaniques et les antivols électroniques. Certains essayent de jouer la carte des deux protections, en intégrant une alarme, par exemple, à un antivol en U ou à un bloc disque. D’accord. D’autres ont également fait le pari d’un antivol « connecté » se réglant directement sur un smartphone via une application (Xena et sa famille X Bluetooth).

Le gravage des pièces principales d’une moto

Et puis, même si ce n'est pas vraiment un système antivol, il y a le gravage. Passé de mode, si l’on peut dire, facile à contourner, difficile à vérifier, le gravage des pièces essentielles d’une moto ou d’un scooter est surtout destiné à tracer et à retrouver l’origine de pièces une fois que le vol a été commis et que la machine a été démembrée. D’une manière générale, le gravage n’a jamais réellement eu de fonction dissuasive. D’autant moins qu’il est généralement fait pour une première main, mais que l’on oublie souvent de suivre le dossier et de réattribuer le numéro au nouveau propriétaire. Une pratique qui se perd, mais qui peut encore par contre être demandée par une assurance.

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Rtghjk10

Les antivols mécaniques : la chaîne

La Chaîne antivol

Elle est longue, elle est dure, elle est sûre, elle est gainée pour ne pas s’en mettre partout ni abîmer une jante (par exemple) : la chaîne moto est un must en matière de protection. Malléable, on peut en choisir la taille afin de relier un point A à un point B. Il en existe plusieurs types, mais le principe reste le même : la chaîne dépend d’un autre antivol qui vient la refermer ou l’accrocher à un support. Souvent, il s’agit d’un mini U ou d’un U, plus rarement d’un plot antivol.

La chaîne lasso

Elle est une sorte de laisse pour moto ou scooter à attacher à un point fixe. A la manière d’un lasso, on passe autour d’un élément de la moto (roue, cadre, bras oscillant etc.), une extrémité que l’on glisse ensuite dans l’autre, parée d’une boucle plus large. On attache ensuite le dernier maillon à un point fixe au moyen d’un antivol en U.

La chaîne classique

Plus « sport » à utiliser, la chaîne classique impose de passer le maillon d’une extrémité dans le maillon de l’autre extrémité et de passer ensuite l’anse d’un antivol en U dans ledit maillon « mâle ». De deux choses l’une, soit le U est de petite taille et il ne laisse pas un poil de jeu, soit il est de bonne taille et il peut être lui-même attaché à un point fixe. A vous de voir comment boucler la boucle. Dans les deux cas, on lutte d’autant plus à refermer la chaîne que l’on est dans un espace restreint ou que l’on dispose de peu de lumière.

Attention, si une chaîne est homologuée, elle l’est dès lors que le « cadenas » la refermant l’est. Par contre, elle peut elle aussi être certifiée en tant qu’élément de protection et donc se montrer très résistante (et accessoirement très chère aussi). Privilégier un modèle homologué, c’est retarder d’autant les voleurs bien équipés. D’autre part, plus elle est grosse, plus elle résiste longtemps, si elle est de bonne facture. Par contre, une chaîne moto, c’est particulièrement encombrant à transporter (impossible ou presque à moto en l'absence de bagagerie) et diantrement lourd.

Choisir une bonne chaîne antivol

S’il est des domaines dans lesquels la taille ne compte pas, en matière de chaîne moto, on préfère les longueurs dépassant les 100 à 120 cm, la plus petite taille avoisinant les 60 cm et se montrant insuffisante. Plus elles sont petites, moins on peut faire le tour d’un élément de la moto et d’un élément extérieur. Privilégiez les modèles de 120 cm et plus, mais sachez que plus on a de maillons, plus c’est lourd. Et bon nombre chaines antivol pèsent ainsi 7 kilos.

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Ffffrr11

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Antivo11
L'antivol avec chaine SRA

Les antivols mécaniques : l'antivol en U

L’antivol en U est le grand classique de la protection moto. Son nom vient bien entendu de sa forme : l’antivol en U est en forme de… U. Il existe en de nombreuses tailles et de diverses proportions, que l’on parle de largeur entre les anses ou encore de longueur des anses. Ces « tiges » s’enchâssent dans la « barre » de protection (le bloc serrure) à proprement parler, celle contenant la serrure (et le cas échéant l’alarme). Il est pratique pour accrocher directement un rayon ou bâton de roue (voir la roue) de sa moto ou de son scooter à du mobilier urbain (attention, ce n’est pas toujours accepté ni permis), ou encore à un anneau fixe prévu à cet effet et fixé au sol ou dans un mur. Une solution valable chez soi, mais inexistante dans la rue ou en déplacement.

Un antivol en U peut également trouver un point d’ancrage sur un point spécifique de la moto plutôt que sur une roue (fourche, cadre etc.). Il peut également passer dans une boucle prévue à cet effet et implémentée sur votre deux roues. Elle est généralement dénommée « anneau cémenté ». Là encore, un aspect pratique (mais lourd et délicat esthétiquement), aujourd’hui disparu sur les motos, mais toujours trouvable sur certains scooters.

Enfin, on peut avoir le « U » entre deux chaises et le coupler avec une chaîne. Ceci afin de disposer d’une bonne latitude de possibilités et d’un peu plus de mou pour s’accrocher à un point fixe. N’oubliez pas qu’un U non arrimé quelque part n’est pas plus efficace, en théorie, qu’un bloc disque : on peut mettre la roue (avant ou arrière) sur un dispositif à roulette ou, plus simplement encore, enlever toute moto ou scooter qui n’aurait pas une ancre fixe et solide...

S’il est une excellente solution pour lutter contre le vol, un « U » n’est cependant pas toujours facile à transporter (on ne vous parle pas d’un U plus une chaîne…), surtout avec la disparition des coffres sur les motos. L’encombrement dans un coffre de scooter n’est pas non plus négligeable et l’on peut aisément perdre la place d’un casque.

Cela dit, il existe des supports d’antivol à fixer sur un cadre, une boucle arrière, un repose pied etc. Mais une fois encore, c’est de plus en plus compliqué, en plus d’être souvent moche. On ne peut pas tout avoir. Du coup, l’antivol de type bloc disque à tendance à avoir les faveurs des motards et scootéristes. Plus compact, plus facile à poser, plus rapide également, moins contraignant, il a pris du galon ces dernières années et surtout, il est devenu plus robuste (ce n’était pas difficile cela dit...) ! Surtout qu’une fois couplé à une alarme, on peut avoir l’impression que l’on est bien protégé. C’est insuffisant cela dit, si l’on fait vite, on peut encore rapidement transférer la moto ou le scooter dans un compartiment insonorisé.

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Eerrff10

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Antivo12
Les antivols mécaniques : le bloc disque

Le bloc disque est un cas à part. Il est un premier rempart, principalement contre le vol « à la poussette », c’est à dire lorsque l’on fait rouler votre moto ou votre scooter après avoir cassé son verrouillage de direction ou Neiman. Comme son nom l’indique également, il a pour vocation d’empêcher la rotation de la roue avant en stoppant le disque de frein contre son étrier.

D’où l’intérêt de ne pas oublier de l’enlever avant de partir, faute de quoi la chute est possible, sans oublier quelques dégâts sur le disque et/ou sur sa pince... Pour cette raison, nous vous recommandons un bloc disque avec filin métallique (fourni de série ou en option) à positionner sur votre guidon en guide de rappel, ou encore un modèle de bloc disque doté d’une alarme. Au moins, celle-ci vous prouvera-t-elle son efficacité et le bon niveau de sa batterie, tout réveillant les plus distraits d’entre nous. Et peut-être les voisins, si vous avez opté pour un modèle « criant » à plus de 100 dB.

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Cable-11
Le câble de rappel ou pense bloc-disque à positionner sur le levier de frein

Bien évidemment, un bloc disque seul ne peut être attaché à un point fixe. Si l’on stationne longuement et durablement en un lieu donné, autant envisager une solution plus robuste et laissée à demeure, tout réservant l’usage du bloc disque à des déplacements ponctuels. Là encore, n’oubliez pas que même avec alarme, on peut encore embarquer votre deux roues. D’autre part, les modèles de bloc disque SRA sont à envisager plus que toute autre solution. Privilégiez des dispositifs anti effraction et des serrures solides, donc, du haut de gamme. A ce titre, Abus propose une fois encore les meilleurs représentants de la catégorie, au travers d’une gamme Granit Sledge ou Detecto. Ces modèles sont bien plus sécurisés que les blocs disque classiques, tant au travers de leur verrouillage que de leur conception, qui prévoit et pare de très nombreux cas de figure (sciage, coupure, gel, etc.).

Attention, tous les bloc disque ne vont pas sur tous les disques. Les 3 roues, notamment, compliquent copieusement l’accès à leur freinage avant et seuls certains modèles sont compatibles. D’autre part, il est plus aisé d’enserrer le disque sur toute sa largeur que de rentrer une simple tige de faible diamètre au travers des trous de ventilation percés dans les pistes du disque. Autant y penser.

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Erfdg10

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Bloc-d10
Bloc disque et filin rouge à accrocher à la poignée

L’anneau à sertir

Il est le complément idéal de vos solutions antivol. A fixer au sol, ou dans un mur des plus solide, l’anneau et la ou les boucles d’arrimage sont la solution idéale pour qui ne dispose pas d’un point d’accroche directement sur sa place de stationnement habituelle (lieu d’habitation). Certes, il faut creuser, certes il faut demander des autorisations dans les résidences en copropriété, mais le bénéfice investissement/tranquillité est largement en sa faveur.

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Eeerrr13

Les solutions mécaniques originales

Le bloqueur de levier de frein

On peut être tenté d’immobiliser sa belle au travers d’un blocage du frein avant. Un équipement verrouillant au moyen d’un serrure permet de maintenir en le levier droit en position serrée et donc de bloquer le disque de manière mécanique. Pourquoi pas ? Aucun de ces systèmes n’est homologué & SRA, le protocole ne s’y prêtant pas. D’autre part, il est très facile de parer ce type de protection… Une solution à réserver pour du dépannage. Et encore.

L’antivol de direction

En Espagne, on en voyait à tous les coins de rues sur les scooters. A présent, il a quelque peu disparu, mais on en croise encore. En France ? Jamais vu pour ainsi dire. Pour autant, le principe est intéressant : compléter le Neiman et empêcher de tourner le guidon en attachant une chaîne type Cobra entre un embout de guidon et un anneau cémenté fixé sous la selle. Un dispositif réservé aux scooters, vous l’aurez compris.

Le bloqueur de disque fixé sur étrier

Nous avons dégoté une curiosité assez intéressante dans le principe. Roadlock propose une solution originale et surtout facile à transporter de bloc disque : le « boîtier » et la tige sont fixés directement sur l’étier de frein. Astucieux pour ne rien avoir à transporter d’autre que la goupille et le verrou permettant d’immobiliser le disque. Seule restriction : avoir un disque d’origine et surtout une moto compatible, dotée d’étriers à fixation radiale. C’est cher (aux alentours de 250 €), mais pourquoi pas ? Le système pèse moins de 300 grammes et n’influe pas sur la répartition des masses au niveau de la fourche. Mieux encore, il ne laisse aucune possibilité d’avancer sans avoir été ôté, ce qui évite de se retrouver par terre.

Le bloqueur de couronne et de chaîne de transmission

Il y a quelques années, nous avions testé un bloc couronne de transmission secondaire. Le principe était intéressant, avec une robuste pince à ouvrir et à clipser sur la pièce en question et fixer un bloc contenant le verrou et empêchant de rouvrir la pince. Bonne idée, donc, qui verrouillait littéralement la chaîne, mais… une chaîne, c’est sale, le bloc était lourd à souhaits et pas si facile d’utilisation. D’autre part, le système de pince en lui-même n’était pas suffisamment versatile pour s’adapter comme il faut sur tout modèle de couronne et toute dimension de chaîne secondaire. Nous n’en avons pas revu depuis...

Les solutions antivols électroniques

Impossible de passer sous silence les alarmes et autres traqueurs. L’un préventif, l’autre curatif. Ils ont de nombreux avantages, surtout la seconde solution lorsqu’il est question de retrouver son véhicule. De fait, ils ont su faire leurs preuves au fil du temps et surtout évoluer électroniquement, tant en matière de détection que de fiabilité.

Les alarmes pour 2 et 3 roues

L’alarme (haut de gamme) n’a pas seulement pour vocation de hurler au vol à toute tentative de soulèvement, déplacement, enlèvement de moto ou de scooter : elle prive par la suite de la possibilité de démarrer. Enfin ça, c’est dans les livres. Nombres de vols ne sont pas effectués pour rouler, mais pour avoir de la pièce, auquel cas elle ne sert plus à grand-chose d’autre qu’à tenter d’alerter. Encore faut-il être là et vigilent au moment où une alarme se met en action. Elle peut cela dit dissuader une bonne partie des voleurs. C’est toujours cela de pris.

Cela dit, les alarmes sont souvent contraignantes à utiliser et certaines sont même plus ch...audes à utiliser que d’autres. Les meilleurs sont mieux protégés contre les interférences qui les neutralisent (dans le quartier de la tour Eiffel par exemple), ou encore contre les intempéries. Car qui dit alarme pour em...bêter les voleurs dit aussi alarmes prêtes à vous em...papaouter si elles dysfonctionnent. Pour preuve un roulage sous une pluie diluvienne ayant entraîné l’impossibilité d’utiliser une moto pendant quelques jours avant que tout ne revienne dans l’ordre… le point faible ? Jamais trouvé, entre le bip submersible et le boîtier aquatique, le coupable n’est pas encore désigné. La fonction d’immobilisation est efficace, assurément...

Le boîtier principal de l’alarme (celui contenant la sirène et l’électronique) se branche sur le faisceau électrique d’une moto. Il impose donc un montage fait par un professionnel, surtout si l’on opte pour un matériel issu de chez Tecnoglobe, leader dans le domaine en France (entre autres avec la Tecnoglobe TG 2020, env. 299 €). Une sécurité supplémentaire permettant un retour arrière. Car si un jour on perd un bip et si l’on ne dispose pas de la petite carte permettant de retrouver le codage de la télécommande (ce qui arrive en case d’achat d’une moto d’occasion ou de manque de rigueur quant au rangement du sésame), on est copieusement dans la mouise, à moins de faire appel à un professionnel. Conseil d’ami, « si tu connais pas, tu touches pas ! ». Car mettre les mains dans le faisceau électrique d’une moto, c’est prendre de gros risques...

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Av_der10

Les traqueurs

Qu’on les appelle traceurs, trackers ou encore traqueurs, ils sont l’une des solutions « antivol » ayant le plus progressé ces dernières années. Ils permettent le suivi (tracking) de sa moto ou de son scooter en cas de « disparition involontaire ». Une solution que l’on utilise pour tenter de récupérer on véhicule, ayant poussé les voleurs les plus malins et les plus professionnels à d’abord laisser un véhicule volé en observation dans un lieu qu’ils surveillent et à voir si dans les quelques jours suivant leur larcin, on ne vient pas la rechercher.

Les plus compétents des voleurs savent également comment neutraliser les dispositifs, eu égard à la technologie employée. Là encore, la réactivité du propriétaire prime lorsqu’il a constaté le larcin. D’où l’intérêt de choisir un modèle connecté, offrant un maximum de garanties et de modes de détection, précis et capable de fonctionner même dans les tréfonds d’une cave ou sous une couverture de survie. Il vous permettra d’être averti en cas de déplacement ou mouvement de votre moto ou scooter et surtout de suivre ce qu’il se passe ensuite.

Il est donc important de choisir des modèles performants, haut de gamme et ne nécessitant pas de recharge trop régulière. Souvent, ces traceurs sont soumis à la couverture d’un réseau GPS et/ou GSM (mobile), ce qui peut constituer un point faible. A moins de taper dans le haut de gamme, qui utilise plusieurs technologies en même temps pour optimiser la couverture. Les tarifs sont cela dit assez contenus au regard de ce que l’on perd en cas de vol. La sérénité et un sommeil profond, ça n’a pas réellement de prix.

De plus, il est important de choisir le service allant avec les dispositifs. En effet, il n’est pas judicieux d’aller à la recherche de son véhicule volé avec son application et son seul courage. Les voleurs ne sont pas à ça près : une fois qu’ils vont ont pris votre bien, vous les dérangez… Quant à la Police (ou équivalent), ils savent où l’on peut aller ou non et ce que l’on peut et doit ou non faire. Il convient donc d’agir en connaissance de cause. Quant à savoir si les forces de l’ordre accepteront de vous prêter un coup de main, cela reste à voir. Certains traqueurs comme Coyote travaillent de concert avec les forces de l'ordre et garantissent du coup une meilleure réaction des forces de l'ordre.

Les traqueurs fonctionnent généralement avec un abonnement auprès de leur fournisseur, mais les solutions permettant d’utiliser un abonnement téléphonique tiers existent, qui sont à la fois intéressantes d’un point de vue technique et surtout financier, mais pas obligatoirement avec la même efficacité.

Parmi les plus connus indépendants, on trouve Easy Track, Pegase ou MoniMoto : 3 solutions, avec ou sans abonnement, avec ou sans fil, flexibles dans leur utilisation et performantes dans leurs fonctions. Coyote oblige à un abonnement avec son traqueur haute fréquence Secure Rider, mais revendique un très haut de taux pour retrouver les deux-roues volés, sachant que ce sont leurs équipes qui s'occupent d'aller le chercher et d'alerter la police. Ce service se paye.

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Fffff_10

Les anti démarrages

Il ne faut pas non plus oublier les solutions directement implémentées par les constructeurs, notamment Honda, avec son anti démarrage codé HISS. L’un des antivols dissuasifs les plus ancien, les plus intéressant et surtout homologué SRA ! Bon à savoir, non ? Cela étant dit, de nombreux constructeurs et surtout modèles proposent aujourd’hui ce type d’anti démarrage codé. Un premier rempart contre le vol et surtout un argument auprès de votre assurance, qui exige souvent un dispositif SRA ou deux sur votre moto pour l’assurer pleinement contre le vol.

Conclusion

Le meilleur antivol moto 2021 n’est autre que la combinaison de plusieurs antivols de qualité et surtout d’un comportement sécurisant.

N’oubliez pas d’attacher vos motos et scooters à un point fixe que vous savez ne pouvant pas être aisément coupé, cassé et dont la longueur est suffisante pour que l’on ne puisse s’en défaire si l’on soulève le véhicule suffisamment haut. Combinez la solution mécanique avec un tracker, dont certains modèles sont à la fois performants et accessibles, mais surtout adaptez sa technologie à la configuration de son lieu de stationnement principal. Si votre deux roues stationne en 3 ème sous-sol d’un véritable bunker de béton, il va falloir du très bon matériel. Le budget ? Ne lésinez pas, vous rentabiliserez votre matériel dans le temps. Par exemple, Abus garantit ses antivols 30 ans et est en mesure de refaire des clefs si vous avez la carte de codage de cette dernière et surtout, se montre extrêmement dissuasif. Comptez à partir de 100 € pour un bon bloc disque, 120 pour un excellent U et 180 pour une chaîne et un U. Soit environ 500 € la tranquillité. Au fait, elle est à combien, la franchise vol de votre assurance tout risque ?

Plus d'infos sur les antivols
Le listing des antivols SRA sur le site SRA

Comment choisir le meilleur antivol moto - Guide d'achat et conseils Dfdfff11
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 15511
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 67

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum