Goldwing Indépendant
Le forum est lisible par tous, inutile de vous inscrire pour consulter.

Enregistrez-vous UNIQUEMENT si vous voulez partager avec nous, merci.

Veuillez consulter votre messagerie du forum avant de faire votre présentation !

Bonne lecture

.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Août 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 210 utilisateurs en ligne :: 14 Enregistrés, 0 Invisible et 196 Invités :: 4 Moteurs de recherche

Dapi, Didou57, falcon, Filip78, ident14, jacgl67, JBT, mauto78, Mic 03, Panagil, pierrot16, thierry930, tomcat59, VintageBiker

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 732 le Mar 24 Déc 2019 - 1:56
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement

+2
bruno94
g2loq
6 participants

Aller en bas

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Empty Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement

Message  g2loq Ven 10 Déc 2021 - 19:57

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Dothef26
Cela fait 2 ans que Mme Hidalgo pousse ses pions (voir nos discussions ici: Anne Hidalgo "plutôt favorable" au stationnement payant des 2-roues à Paris ). Maintenant, elle temporise un zeste (élections obligent), mais pour autant, y aura-t-il ouverture aux discussions ?  Neutral

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement 2017-075
Par Jacques Chevalier

Stationnement motos : la bombe à retardement de Hidalgo

Convaincus d’alléger le trafic en ville, les utilisateurs de deux-roues n’admettent pas le stationnement payant et la réduction des places disponibles.

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement 22545910
Publié le 10/12/2021 à 14h13

Le Paris d’Anne Hidalgo est un roman. Mais un roman noir tant elle a l’art de s’attirer les foudres des usagers motorisés en ville. Passons pour les limitations généralisées à 30 km/h, intenables, mais grandes pourvoyeuses d’amendes et de points retirés. Elles obligent les conducteurs qui ne seraient pas encore robotisés à plus regarder leur compteur que la route. En termes de sécurité routière, on a vu mieux.

Mais voilà la prochaine menace qui pointe: une population à peine tolérée dans les rues de la capitale, celle des deux-roues motorisés. Elle va être soumise au parking payant, mais la date de mise en œuvre prévue au 1er janvier 2022 a été reportée à septembre prochain. 
Il semble que la position de l’État, qui a renoncé à imposer un contrôle technique des deux-roues, a pu jouer un rôle dans ce retard. (Hum ? *) . Néanmoins, le stationnement payant sera bien mis en œuvre, avec un tarif supposé de l’ordre de 50 % de celui appliqué aux voitures.

De quoi nourrir une incompréhension mutuelle entre l’Hôtel de Ville et les motards et conducteurs de scooters, dont la population a gonflé en même temps que se multipliaient les situations kafkaïennes de circulation. Celles-ci ne se produisent même plus aux heures de pointe, mais s’étendent bien au-delà et piègent les imprévoyants qui n’auraient pas augmenté de 50 % leur temps de parcours pour leur rendez-vous. Au premier rang, les ex-Parisiens qui, en visite, assistent éberlués au naufrage d’une ville naguère si agréable à vivre. Ceux qui résistent encore ont pour beaucoup abandonné la voiture pour passer aux deux-roues, les transports en commun ne proposant pas la solution de rechange nécessaire.

700 euros par mois

L’administration parisienne, préférant manifestement les piétons et les vélos à tout le reste, prépare un nouveau tour de vis, capital celui-là, visant les deux et trois-roues motorisés. Et même s’il est reporté au 1er septembre 2022, le principe du stationnement payant révulse les motards alors qu’ils estiment participer à la fluidité du trafic. Ils débarrassent le plancher parisien de leurs voitures, mais, en plus, ils ne viennent pas gonfler la masse des passagers des transports en commun, déjà surchargés. En d’autres termes, certains pensent qu’on devrait les remercier pour ça.

Au lieu de cela, on leur appliquera un tarif proche de 50 % de celui des voitures. Pour un travailleur, cela représente un effort financier hors de proportion puisque deux tarifs s’appliquent aux visiteurs selon que l’on se gare dans l’un des onze arrondissements du centre ou dans ceux de la périphérie. 
Les tarifs pour les voitures en vigueur actuellement (voir tableau de la Ville de Paris) sont de 75 euros, limités à 6 heures d’occupation au centre et 50 euros en périphérie. Soit, pour une moto ou un scooter, 37,50 et 25 euros selon l’endroit. À multiplier par le nombre de jours ouvrés, soit, au pire, un budget de stationnement de 700 euros par mois.

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement 22545911
Cette grille des tarifs du stationnement parisien concerne les véhicules à quatre roues, le demi-tarif étant prévu pour les deux et trois-roues.© MaxPPP

« Inadmissible, dit Erik, utilisateur de scooter parce que repenti de l’automobile, alors que l’espace au sol est moindre et qu’un emplacement voiture bien agencé permettrait de garer quatre machines. Et donc de diviser encore par quatre le prix du stationnement moto prévu par la Mairie. Pour quelqu’un condamné aux heures de bureau, il faudra financer 8 ou 9 heures de stationnement ! » Soit de 4 à 6 euros selon le cas en plus. Pire encore, il ne sera pas possible, au risque d’un enlèvement en fourrière, de se garer en dehors des emplacements prévus.

100 000 places manquantes

Or, soulignent les acteurs du monde de la moto (FFM, FFMC, CSIAM, CNPA, Codever), « la Mairie de Paris n’a pas appréhendé le problème dans sa globalité et présente par conséquent un projet inadapté. En effet, il semble évident que les places de stationnement dédiées sont insuffisantes à ce jour. La préfecture de police évalue le manque à près de 100 000 places ! Quant aux personnes ayant la capacité d’acquérir un 2/3 RM électrique, le parc des bornes de recharge est à l’heure actuelle très insuffisant, voire inexistant. »

Et de poursuivre avec cette question à la municipalité : « Comment les usagers aux revenus modestes utilisant leur 2/3 RM chaque jour pour travailler pourront-ils supporter ces coûts alors qu’aucune alternative crédible de mobilité ne leur est proposée ? »

Très discrète sur le sujet, Anne Hidalgo a probablement décalé la mise en œuvre de cette mesure en raison de sa campagne pour la présidentielle. 
Si elle ne paraît pas avoir les meilleures chances de l’emporter, elle sera en revanche toujours maire de Paris à la rentrée et le monde de la moto l’attend de pied ferme si elle persiste. Les associations veulent mettre à profit le délai supplémentaire pour demander à la Mairie de Paris de reprendre, en concertation avec elles, ce dossier assurément explosif. (voir ci dessous) *

* = Note de G2loq

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Logo_280
Par Mehdi BERMANI 10 déc. 2021

FFM, FFMC, CSIAM, CNPA, Codever : mobilisation contre le stationnement payant à Paris

Les acteurs du monde de la moto demandent aujourd’hui à la Mairie de Paris de reprendre le dossier concernant le stationnement payant de nos chers 2/3 roues motorisés. 

En concertation avec les acteurs du segment, c’est toujours mieux que d’agir encore une fois seul et avec des œillères…vertes, bien entendu !

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Img_1110

Au sujet du stationnement des deux et trois-roues, à moteur thermique en particulier puisque ce sont eux qui seront soumis au paiement (donc à la verbalisation !), la filière 2/3 RM peut-elle faire bouger les choses dans la capitale ? 
Observant l'entêtement, et les errements, de la Mairie de Paris sur ce sujet et bien d'autres, nous aimerions en être persuadés... Mais peut-être que nous nous trompons, et que les acteurs du monde du deux-roues seront enfin consultés.
D'où la mise en ligne de ce communiqué aujourd'hui :

Les acteurs du 2/3 RM demandent à être consultés

Voici donc, dans son intégralité, le communiqué de presse que nous avons reçu : 

"Stationnement payant à Paris : inadapté !


La Mairie de Paris a annoncé que le stationnement des deux et trois roues motorisés (2/3 RM) serait payant à compter du 1er janvier 2022, reporté au 1er septembre 2022. Le tarif retenu prévoit un montant proche de 50% de celui des voitures.
Les acteurs du monde de la moto (FFM, FFMC, CSIAM, CNPA, CODEVER) considèrent que la Mairie de Paris n'a pas appréhendé le problème dans sa globalité et présente par conséquent un projet inadapté.
En effet, il semble évident que les places de stationnement dédiées sont insuffisantes à ce jour. La préfecture de Police évalue le manque à près de 100 000 places ! Quant aux personnes ayant la capacité d'acquérir un 2/3 RM électrique, le parc des bornes de recharge est à l'heure actuelle très insuffisant, voire inexistant.
Nous souhaitons donc poser cette question à la municipalité : « Comment les usagers de revenus modestes utilisant leur 2/3 RM chaque jour pour travailler pourront-ils supporter ces coûts alors qu'aucune alternative crédible de mobilité leur est proposée ? ».
Les acteurs du monde de la moto demandent à la Mairie de Paris de reprendre ce dossier en concertation avec l'ensemble de la filière 2/3 RM. Elle rappelle s'il en était besoin que les 2/3 RM représentent une solution de mobilité peu émettrice de CO2 permettant également d'éviter la congestion du trafic.


FFM : Fédération Française de Motocyclisme, qui représente les instances du sport motocycliste.
FFMC : Fédération Française des Motards en Colère, qui représente les usagers de deux-roues motorisés.
CNPA : Organisation patronale qui défend les intérêts des entreprises de la distribution et des services de l'automobile en France.
CODEVER : Collectif de Défense des Loisirs Verts.
CSIAM : Chambre Syndicale des Importateurs d'Automobiles et de Motocycles."
à suivre...

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Format38
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 18312
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Empty Re: Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement

Message  bruno94 Ven 10 Déc 2021 - 22:20

cela sent les opérations escargots avant, pendant les jeux olympiques !! quelle misère cette hidalgo, enfin elle a montré son vrai visage et ses incompétences en voulant flatter son énorme ego en visant la présidence de la république. de plus Flamby n'avait pas brillé durant son mandat et elle avant même de gouverner elle a enterré le PS

bruno94
Membre connaisseur...
Membre connaisseur...

Messages : 111
Date d'inscription : 14/04/2015
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Empty Re: Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement

Message  Comtois25-27 Sam 11 Déc 2021 - 12:13

je vais passer sur l'haberation de la politique circulation d'Anne Hidalgo (perso pour aller voir mes clients dans paris, plus ca vas plus je craque, et c'est vraiment du n'importe quoi, mais ça, je pense que tout le monde est d'accord avec moi, ou alors, ceux qui ne le sont pas sont, comme elle, des bobos ecolos abherents)

Je pose une autre problematique, si elle fait les 100 000 place de parking moto comme c'est demandé par les associations motardes, elle vas les faire comment ?

Parce que si elle les fait, comme beaucoup, avec les barrières qui separent les places, quand vous avec une moto avec des sacoches en dur, qui sont un peut large (ce qui est mon cas a l'heure actuelle et qui est le cas des GoldWing) vous pouvez me dire comment on fait pour se ranger dedans ?

Bref des places pour scooter, mais surement pas des places pour moto ou pour des gars qui bossent et qui doivent emmener leurs sacs pour intervenir chez les client et du matos dans les sacoches.

De plus, on le vois, à l'instant T, ça ne concerne que Paris, mais ne vous faites pas d'illusions, si c'est mis en place à paris, d'autres grandes villes, et mêmes des plus petites vont suivre le pas, que ce soit pour des raisons pseudo ecologiques ou pour des raisons de porte monaies.

Donc attention, ce n'est pas qu'un combat parisiano-parisien mais bien un combat général, que ceux qui habitent lyon, grenoble, bordeaux, marseilles,.., ou trifouilly-les-becons ne s'y trompent pas, si ca arrive à paris, ca arrivera chez eux à moyen ou court therme (Cf fermeture des voies sur berges, fermeture de la rue de rivolis sur paris et fermeture des rues République-Montorge et partie du cours Berriat à grenoble) on peut voir le resultat sur grenoble (ca c'est histoire de pas taper que sur AH et qu'on me dise que c'est du partis pris).
(je met l'adresse mediapart sur grenoble après 3 ans, j'ai pas, encore, le droit d'inserer un lien : blogs.mediapart.fr/grenoble-coeur/blog/040320/grenoble-le-velo-contre-la-voiture-un-succes )

Bref, sur ce coup là, vas vraiment pas falloir se dire que c'est qu'un problème parisiens parce qu'une "cinglée écolo-bobo" est à la tête.

(Non, j'aime pas AH, je suis profondément socialiste, mais j'en suis à un point ou si au 2° tours il y avait AH contre Z, je suis pret à voter Z, contre elle, c'est dire, elle detruit paris ville superbe et qui était agréable pour se promener -même à pieds- et admirer cette superbe ville. aujourd'hui, même en habitant en petite couronne, à part pour aller voir mes clients, j'y met plus les pieds)

_________________
Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Je_ne_11
Comtois25-27
Comtois25-27
Membre actif
Membre actif

Messages : 21
Date d'inscription : 04/12/2021
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Empty Re: Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement

Message  GiLLeS93 Sam 11 Déc 2021 - 12:33

Je propose que tous les utilisateurs de 2 roues en idf prennent leur voiture sur une ou deux journées  , imaginez un peu !
Tu soulèves le problème de l étroitesse,  un autre qui en découle ( pensez y en vous garant !)  et qui m ait arrivé ; je stationne ma moto sur un emplacement réservé aux deux roues , pas de béquille centrale vu l inclinaison de la chaussée,  béquille latérale donc.Je reviens une heure après, un scooter est venu se garer à  ma droite sauf qu il faut redresser la moto...et là ça a été coton ; j ai pu me dégager mais un peu plus , j etais bloqué
Gardons le moral,  places  payantes , périphérique réduit,  essence hors de prix etc
Suspect
GiLLeS93
GiLLeS93
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 2422
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Empty Re: Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement

Message  Pépé69 Sam 11 Déc 2021 - 12:52

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement 365723366
Moi ce qui me fascine et me fait peur à la fois, c'est qu'ON puisse élire et réélire ce type de "responsables" politique - homme ou femme de tous bords.
On vit une époque formidable.
Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement 210717176
Christian Pépé69
Pépé69
Pépé69
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 1290
Date d'inscription : 26/08/2020
Age : 69

Revenir en haut Aller en bas

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Empty Re: Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement

Message  Comtois25-27 Sam 11 Déc 2021 - 13:01

GiLLeS93 a écrit:Je propose que tous les utilisateurs de 2 roues en idf prennent leur voiture sur une ou deux journées  , imaginez un peu !
Tu soulèves le problème de l étroitesse,  un autre qui en découle ( pensez y en vous garant !)  et qui m ait arrivé ; je stationne ma moto sur un emplacement réservé aux deux roues , pas de béquille centrale vu l inclinaison de la chaussée,  béquille latérale donc.Je reviens une heure après, un scooter est venu se garer à  ma droite sauf qu il faut redresser la moto...et là ça a été coton ; j ai pu me dégager mais un peu plus , j etais bloqué
Gardons le moral,  places  payantes , périphérique réduit,  essence hors de prix etc
Suspect

Ca c'est courrant, ils ont pas de latérale, ou l'utilise tellement peut qu'ils y pensent pas.

Imagine, mon fils est en scoot (oui je sais, j'ai honte) y'a des fois il se gare de telle façon que c'est limite que je puisse redresser ma R1100RS (oui, j'ai pas encore la gold, elle arrive que dans 4 jours), et c'est là que t'est heureux d'avoir fait des enfants ......... Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement 1f603  Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement 1f603  Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement 1f603

_________________
Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Je_ne_11
Comtois25-27
Comtois25-27
Membre actif
Membre actif

Messages : 21
Date d'inscription : 04/12/2021
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Empty Stationnement moto payant à Paris : la mairie annonce les tarifs

Message  g2loq Sam 25 Juin 2022 - 9:15

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Logo41
Nicolas Baudon - 24/06/2022

Stationnement moto payant à Paris : la mairie annonce les tarifs

Prévue pour le 1er septembre 2022, la taxe pour stationner son deux-roues motorisé à paris se dévoile sous plusieurs tarifs et forfaits.

Une mesure qui motive plus que jamais à rejoindre la manifestation FFMC (Fédération des Motards en Colère) du 26 juin prochain.

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Arton38584-5e69f

La pétition contre le stationnement payant des deux-roues motorisés à Paris, c’est par ici.

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement KEeLrGemNqWuBLN-800x450-noPad

Le stationnement payant des 2RM à Paris approche à grands pas.
Dès le 1er septembre 2022, il faudra payer l’impôt pour stationner sa moto ou son scooter dans la capitale, du lundi au samedi de 9 h à 20 h.

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Hbnbnb10

Ces prix exorbitants pousseront les usagers (résidents, professionnels ou visiteurs) à opter pour des abonnements. 
Plusieurs formules seront mises en ligne via FranceConnect dès le lundi 27 juin 2022.

- Les résidents devront d’abord s’acquitter d’un abonnement de base de 22,50 euros par an ou de 45 euros pour 3 ans limité à un seul véhicule immatriculé par personne. Il faudra donc choisir entre sa voiture ou son deux-roues... 
Par la suite, il faudra ajouter 0,75 euros par jour ou 4,50 euros par semaine, soit un supplément de 216 euros par an.

- D’autres formules concerneront les véhicules "professionnels". Les professions dites "mobiles" par exemple, devront s’alléger de 120 euros par an pour stationner un véhicule 7 heures (maximum) par jour à 25 centimes de l’heure. 
Rappelons que les véhicules électriques, professionnels de soins à domicile ou utilisés par des personnes en situation de handicap seront exonérés de tout paiement.

- Quant aux "visiteurs" qui ne font pas partie de ces cas de figure, ils seront invités à investir dans un "pass 2RM" : 70 euros par mois ou 770 euros par an en zone 2 et 90 euros par mois ou 990 euros par an en zone 1 pour stationner leur véhicule dans un parking privé en sous-sol.

En cas de non-paiement, des prunes, autrement nommées redevances d’occupation du domaine public ou "FPS" (Forfait Post-Stationnement) de 37,50 euros (Zone 1) ou de 25 euros (Zone 2) seront appliquées.

Stationnement moto payant à Paris : une mesure chère et injuste pour les usagers éloignés de la capitale

Sachant que les emplacements 2RM - passés d’environ 50 000 à 42 000 places - ne peuvent pas toujours servir les franciliens travaillant sur Paris, des pluies d’amendes et des mises en fourrière seront sans doute mises en œuvre.

Soulignons aussi la portée anti-sociale de la mesure. Le prix de l’essence atteignant des sommets depuis plusieurs mois, de tels coûts supplémentaires seront difficiles à assumer, notamment pour les usagers les plus excentrés de la capitale.

« Les deux-roues sont une solution de mobilité. Ils permettent la fluidité du trafic, l’optimisation de l’espace public car ils sont peu encombrants, ils sont aussi plus écologiques, car ils ont une faible consommation. Ils ne devraient donc pas payer pour stationner (...) 
À l’heure où on nous parle de pouvoir d’achat, et alors que les prix de l’essence explosent, on rajoute une taxe. On ne comprend pas bien la démarche » rappelle Jean-Marc Belotti, coordinateur de la FFMC PPC (Paris Petite Couronne).

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement 285222924_7884542784904306_1725674451353189205_n-ff65b-c5974

Rendez-vous ce dimanche à Paris, à 14h avenue Foch pour se faire entendre !
Nicolas Baudon 

La pétition contre le stationnement payant des deux-roues motorisés à Paris, c’est par ici.

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Pannea21
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 18312
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Empty Re: Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement

Message  boris-jc Sam 25 Juin 2022 - 16:25

La suite logique de l'application d'une idéologie bornée ("un seul véhicule par propriétaire"...).
Et que les Provinciaux se rassurent : Paris est la figure de proue des mairies des autres grandes villes, qui vont très rapidement suivre cette trajectoire enrichissante !

Misère...

_________________
"Moi, quand on m'en fait trop, je correctionne plus : je dynamite, je disperse, je ventile."
Raoul Volfoni
boris-jc
boris-jc
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 415
Date d'inscription : 28/02/2021
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement Empty Re: Stationnement motos à Paris - La bombe à retardement

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum