Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Février 2023
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 184 utilisateurs en ligne :: 10 Enregistrés, 0 Invisible et 174 Invités :: 3 Moteurs de recherche

Bartho, chris5, Dadou, DenisFont85, Etche, JACQUES 62, JPM01, PapyGold64, Pépé69, Stenoco

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 732 le Mar 24 Déc 2019 - 1:56
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

Effet Sandrine Rousseau ???

Aller en bas

Effet Sandrine Rousseau ??? Empty Effet Sandrine Rousseau ???

Message  etchelaurent Lun 10 Oct 2022 - 12:54

Je me pose quand même la question !

Contrôlée en excès de vitesse à moto, elle se rendait à la maternité pour accoucher

Une femme enceinte de huit mois contrôlée en excès de vitesse au guidon d’une moto à Orléans (Loiret) jeudi 6 octobre 2022, a échappé à l’amende et au retrait de points. La motocycliste a expliqué aux policiers que le travail avait commencé et qu’elle se rendait en urgence à la maternité pour accoucher.

Contrôlée en excès de vitesse à moto, elle se rendait à la maternité pour accoucher
© La motocycliste contrôlée à 105 km/h au lieu de 70 faisait route vers la maternité pour accoucher. (Photo d'illustration : Nicolas Guyonnet / AFP)
Publié le 10/10/2022 à 06h41

France Live - Samuel GRÉE
Partager

L’urgence médicale est un grand classique des excuses avancées par les automobilistes surpris en flagrant délit d’excès de vitesse. Gendarmes et policiers y sont habitués et se laissent rarement convaincre par ces justifications qui relèvent le plus souvent du bluff  que de l’explication réelle et sincère.

Pourtant parfois, l’urgence et bel et bien là. C’est ce qui s’est passé jeudi dernier sur une route du Loiret, relate La République du Centre.

Les policiers alertent immédiatement les pompiers qui, une fois arrivés sur place, confirment que l’accouchement a commencé. La future maman est alors cordialement invitée à abandonner sa moto. C’est dans une ambulance escortée par trois motards de la police qu’elle a finalement rejoint la maternité.

La moto est contrôlée à 105 km/h au lieu de 70 au nord d'Orléans
Sur une portion de route limitée à 70 km/h – au nord d’Orléans - les policiers procèdent à un contrôle radar. Une moto se présente, vitesse relevée : 105 km/h. L’excès est conséquent. Pour ce genre d’infraction les auteurs encourent une contravention de quatrième catégorie, soit 135 euros d’amende. Lorsque l’excès de vitesse se situe entre 30 et 40 km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée, un retrait de 3 points s’applique automatiquement sur le permis de conduire.

Autant dire que le pilote de la moto que les policiers viennent de contrôler risque gros. Ou plus exactement LA pilote, puisqu’il s’agit en effet d’une motarde.

La motarde roulait vite parce que les contractions avaient débuté
Cette femme d’une trentaine d’années invitée à couper le moteur et à présenter ses papiers va faire une déclaration à laquelle les policiers ne s’attendaient pas : elle est enceinte de huit mois, elle a commencé à ressentir des contractions et si elle roulait à une allure un peu trop vive, c’est parce qu’elle se dirigeait en urgence à la maternité pour accoucher.
etchelaurent
etchelaurent
Membre actif
Membre actif

Messages : 33
Date d'inscription : 25/04/2022
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum