Goldwing Indépendant
Le forum est lisible par tous, inutile de vous inscrire pour consulter.

Enregistrez-vous UNIQUEMENT si vous voulez partager avec nous, merci.

Veuillez consulter votre messagerie du forum avant de faire votre présentation !

Bonne lecture

.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» recensement QUALITE RECEPTION et CALLAGE GPS
par kuczynski Aujourd'hui à 16:43

» C’est fini … ( JdM )
par g2loq Aujourd'hui à 15:29

» Réception satellite GPS ?
par JPM01 Aujourd'hui à 14:55

» Une image marrante ou insolite par jour...en forme toujours
par domi 35 Aujourd'hui à 13:46

» Rdv loire Bretagne de juillet 2022
par matchless Aujourd'hui à 10:55

» joint 1100/1200
par matchless Aujourd'hui à 10:50

» Devinettes, Rébus et ces sortes de choses
par g2loq Aujourd'hui à 9:05

» Vidéos à la suite....
par g2loq Aujourd'hui à 8:55

» Joyeux anniversaire aujourd'hui à ...
par g2loq Aujourd'hui à 8:52

» elle est bonne ! (vos blagues du jour ici)
par easy rider Aujourd'hui à 7:56

» Présentation [PKL]
par PKL Aujourd'hui à 7:22

» Mon pare brise electrique DIY...
par falcon Hier à 23:10

» Vente sacoches intérieures GL1800 >2018
par g2loq Hier à 16:23

» Vente sacoches intérieures GL1800 >2018
par laurentivan Hier à 15:50

» cales guidon 2018+
par THIERRYLK Hier à 14:40

» Le cercle vertueux de la vitesse...
par boris-jc Hier à 14:38

» ECHAPPEMENT 1200
par Invité Hier à 10:37

» Citations
par g2loq Hier à 7:33

» Nouveau BAGGER F6B de Macfly
par boris-jc Dim 26 Juin 2022 - 23:02

» Dosseret pour pilote GL1800 2010
par Marc B. Dim 26 Juin 2022 - 22:16

Juin 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 208 utilisateurs en ligne :: 14 Enregistrés, 0 Invisible et 194 Invités :: 3 Moteurs de recherche

bob25, boris-jc, Dylan12, ebureau, Etche, EXKAWA, g2loq, GiLLeS93, Gold65, Jean-Pierre M72, kuczynski, Laurent13100, NOCA, Scoubidou

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 732 le Mar 24 Déc 2019 - 1:56
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le Deal du moment :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga ...
Voir le deal
10.95 €

EICMA: la détresse de l'exposant chinois

Aller en bas

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Empty EICMA: la détresse de l'exposant chinois

Message  g2loq Ven 11 Nov 2016 - 11:53

EICMA: la détresse de l'exposant chinois 75098720



Un article très joliment écrit (j'ai failli le poster dans la catégorie 'Humour' !)


EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report21

c.f. Le Repaire des Motards


Milan : la détresse de l'exposant chinois



Quelques grandes marques... et des anonymes bien esseulés


Le raz de marée business annoncé n'est toujours pas au rendez-vous

Cela fait un plus d'une bonne douzaine d'années que je suis les grands salons internationaux et ce qui m'avait frappé à l'époque, c'était l'annonce selon laquelle la Chine allait tout envahir, dans une dynamique à la fois plus rapide et massive que les Japonais en leur temps. On allait se faire bouffer par les Chinois, ce n'était qu'une question de temps.

Or, douze ans après, on n'en est toujours pas là. On ne peut pas nier que la présence chinoise est, si ce n'est massive, du moins assez importante et son rôle en tant que fournisseur de l'industrie motocycliste reste loin d'être négligeable.

Mais globalement, qu'est-ce que l'on trouve sur ce salon ?

Premièrement, pour les créations originales : quelques grands groupes axés sur la moyenne cylindrée (de 250 à 650 cm3) et très présents sur le quad et l'ATV. Coté moto, par contre, on ne compte plus les années successives où l'ont voit les mêmes machines dont la commercialisation, supposément toujours imminente, est sans cesse reportée. CF Moto, par exemple, n'a pas de machines qui soient encore "Euro 4".

Deuxièmement, côté "la guerre des clones", plusieurs importateurs présentent les mêmes machines sortant de la même usine et ne se différenciant que par leur nom et quelques (micro) détails de finition ; ce qui n'empêche pas certains de faire cela avec un certain succès, à l'image de Mash, qui a vendu 7000 motos l'an dernier. Les joies et audaces du marketing n'ayant pas de limites, on assiste même à des renaissances telles la marque A.J.S, qui méritait peut-être mieux (y'en a qui doivent se retourner dans leur tombe) que cette énième 125 bas de gamme :

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report24

Troisièmement, on y trouve surtout une multitude de petites entreprises anonymes. Problème : comment exister sur un Salon quand on est inconnu, que l'on fabrique des roulements ou des rondelles de fixations de flexible de frein et que la seule problématique que l'on puisse défendre face à un client est probablement celle du prix ?

Tiens, intéressons-nous au cas de ces acteurs du monde de la moto...

Cherche ami, désespérément...

Posons les bases du problème. Vous travaillez dans une gigantesque usine d'une gigantesque zone industrielle gigantesquement polluée d'une gigantesque ville située au loin dans une gigantesque province. Vous faites des trucs d'une importance secondaire (des roulements, des câbles, des plaquettes), bref, du savoir-faire basique mais les effets de levier et la demande importante du marché intérieur vous permettent d'en faire des quantités gigantesques à des prix gigantesquement bas, car ce savoir-faire n'est pas très évolué. Comme relais de croissance, votre division marketing vous envoie conquérir l'Europe. Coup de bol : vous parlez 12 mots d'anglais (en fait vous avez dit 20 à votre hiérarchie et ils vous ont cru). Du coup, à vous l'Europe ! On vous alloue de quoi louer une table et deux chaises, on a confectionné des affiches et vous avez même le droit à un budget réception. Oh, attention, on n'est pas chez Flunch non plus, faudra faire avec deux oranges et un paquet de chips et zieuter avec envie les mecs d'en face qui ont une cafetière et une grosse boîte d'Haribo.

Pour exister sur un salon où la concurrence est rude, il faut avoir un vrai moral de winner et aborder la chose avec une détermination sans faille. La pédagogie et la pensée positive sont de vraies armes face, il faut le reconnaître, à un manque temporaire de notoriété. Le client, vous allez le magnétiser et les bons de commande vont fumer. Vous êtes un gagnant, le Jean-Claude Convenant de la province du Guangdong.

Hélas. Le salon EICMA a beau recevoir beaucoup de visiteurs (plus de 600.000 lors de la dernière édition), ils viennent pour les motos (plus de 50 grandes nouveautés cette année) et aussi pour les hôtesses. Et un peu moins pour vous. Oui, hélas.

Du coup, les journées sont longues. Et vous vous retrouvez, assis, à attendre, avec le regard aussi vif que celui d'une dame-pipi après une dure journée de travail dans les sous-sols de la Gare du Nord. Et pour tuer le temps, vous êtes frénétiquement attaché à l'écran de votre téléphone portable. La qualité de vos documentations ne permettant ni de bien comprendre ce que vous vendez ni les points de différentiation avec les quelques milliers d'autres fabricants de roulements à bille ou de rondelles de fixations de durit de frein arrière, tout ceci concourt à ce que le client potentiel aie plutôt envie de fuir. Oui, c'est un cercle vicieux. Du coup, comme bien d'autres, vous vous sentez un peu perdu dans la solitude de l'exposant chinois à l'EICMA.

Pour vous rassurer, dites-vous que c'est un peu aussi le cas de votre collègue de Ningbo Jaylin qui vend pourtant de belles poignées de guidon, ainsi que des disques et plaquettes de frein :

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report25

Mais c'est aussi le cas de votre collègue de chez WLJF qui lui, vous aide à trouver des sous-traitants en Chine :

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report23

Même scénario chez Yamakumo (et non, Yamaha ne s'est pas mis a faire des pneus ni des tambours de frein avec Khumo) :

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report22

Quant à celui de chez Wenzhou, c'est pas la fête. Chez CXCL roulements, au moins ils sont plusieurs et peuvent se taper une belote. Ou pas. Le portable, c'est quand même vachement mieux :

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report19

Chez Zhejiang, il n'a pas eu droit au budget "réception"... Du coup, il lit le Repaire des Motards sur son portable:

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report18

Alors que chez les casques Yueqing, vu l'affluence, le bol de mandarines confine à l'opulence :

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report14

Ouf ! Personne pour le moment. Votre collègue de chez Anhui Tayucycle peut s'imprégner de son catalogue de bancs pour vélos :

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report17

Chez Union Shanghai, spécialiste dans la biellette, le temps passe. Lentement. Un petit Candy Crush ?

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report16

Quant à votre collègue de chez Jiaxing, il est déjà parti visiter le Duomo de Milan...

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report11

Par contre, chez Honz Helmet, c'est l'affluence. Ça sent bon les rentrées de RMB ! Elle est là, la clé du succès : faire des casques jaune fluo !

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report10

Des progrès côté design

Ceci dit, les Chinois progressent. Contrairement à l'automobile où les copies de Smart, de Range Rover Evoque ou de BMW X5 fleurissent sans vergogne, la Chine commence à prendre du recul avec les clones d'ER-6, de Pan European voire de BMW R 1200 RT que l'on a vu il y a quelques années. Ils font d'indéniables efforts en termes de présentation, de finition, de maîtrise des coloris. Et au risque de ne pas se faire que des amis, la CF Moto CK 650 ci-dessous, elle serait sur un autre stand avec un insigne "Z" ou "CBF" et ça passerait (quasiment) comme une lettre à la Poste.

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report20

Chez FK Motors, même scénario, avec des roadsters, un trail routier et un trois-roues très "jeune" ! On aime ou pas mais au moins on n'est plus dans le plagiat.

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report12

La notoriété par la compétition

Et tout comme les Japonais au-début des années 60, les Chinois commencent doucement à se construire une notoriété par la compétition. C'est ainsi qu'au dernier TT de l'Île de Man, une CF Moto 650 a terminé 4ème dans la catégorie Lightweight. De quoi donner à cette entreprise l'envie de retenter l'expérience.

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report13

Quant à Zongshen, autre poids lourd de la moto chinoise, ils ont annoncé à Milan leur participation au prochain Dakar sur une 450 de leur conception. Grosse annonce, mais le proto n'était pas présente sur le stand. La communication, c'est un métier.

EICMA: la détresse de l'exposant chinois Report15

En attendant, pas à pas, via des constructeurs/importateurs qui préparent et développent de façon indépendante les marchés nationaux en Europe, la moto chinoise commence à arriver petit à petit.

Plus d'infos sur le Salon de Milan
Site : www.eicma.it 

Vous rappelle rien le gonze qui regarde les casques chez Honz Helmet ?  Suspect
- Meuh, non... Mad   Pas Hollande, pour son scout... Rolling Eyes 
- Mais Platoche, par contre... EICMA: la détresse de l'exposant chinois Clindo15

EICMA: la détresse de l'exposant chinois 18854413

_________________
EICMA: la détresse de l'exposant chinois Rj8
 EICMA: la détresse de l'exposant chinois Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIEICMA: la détresse de l'exposant chinois Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayEICMA: la détresse de l'exposant chinois Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 18031
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum