Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 109 utilisateurs en ligne :: 23 Enregistrés, 0 Invisible et 86 Invités :: 2 Moteurs de recherche

asc3636, bls76, cnox, Dadou, Full black, g2loq, gegeto66, Gekko, GIBRAT, grosuzj, H.D, Hayadada, jack 57, LOUG AVEL, mafray, Maxrunner31, naisamena, Philgold, sergio31, siber69, thierry marchand, veralinux, yves79

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 703 le Mar 10 Sep 2019 - 19:28
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Toutes en moto / 11 MARS 2018

Aller en bas

Toutes en moto / 11 MARS 2018 Empty Toutes en moto / 11 MARS 2018

Message  Lady33 le Ven 9 Mar 2018 - 10:04

Toutes en moto / 11 MARS 2018 2782311512

Sous la houlette d’Anne Sixdeniers, présidente de l’association Toutes en Moto et co-fondatrice du mouvement avec Annie Yahi, la 9e édition des défilés « Toutes en moto » a lieu le dimanche 11 mars dans 9 villes en France.
Toujours fidèles au leitmotiv de l’association « Conduisons nos vies », les organisatrices des villes concernées auront à cœur de brandir les banderoles aux couleurs de Toutes en Moto pour célébrer la Journée internationale des droits de la femme.

Créé le 8 mars, depuis 1977, le choix des défilés « Toutes en moto » s’est porté sur le dimanche 11 mars pour faciliter les déplacements des cortèges et les autorisations des différentes préfectures.

En soutien de l’Institut en santé génésique
Comme chaque année, l’association Toutes en Moto s’associe à une cause qui lui est chère. Après l’Institut en Santé Génésique l’an passé, Toutes en moto soutient cette année Laurence Fischer et son association Fight For Dignity (Le combat pour la dignité). 

Laurence Fischer, la marraine de l’édition 2018, est une karatéka de renom : 3 fois championne du monde, 7 fois championne d’Europe, et 11 fois championne de France ! La jeune femme a choisi d’utiliser le sport comme outil d’émancipation. Laurence utilise son expérience du karaté pour aider les femmes violées à se reconstruire. Son association Fight for dignity, qui a d’abord été un projet pilote en RD du Congo, travaille aujourd’hui avec la la maison des femmes à Saint-Denis (93). Laurence, qui a rappelé que l’accès au karaté pour les femmes ne date que des années 80, souhaite ouvrir d’autres centres d’accueil Fight For Dignity en France.

Toutes en moto / 11 MARS 2018 Arton310

_________________
L'impossible est temporaire...
Lady33
Lady33
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 205
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum