Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Septembre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 205 utilisateurs en ligne :: 22 Enregistrés, 0 Invisible et 183 Invités :: 3 Moteurs de recherche

aristote83, chris5, dagobert, domi 35, EXKAWA, g2loq, Gekko, GiLLeS93, Gold65, gwpa, jack 57, JACQUES 62, JLB76, La Savoie, naisamena, NOCA, Panagil, PascalJ, Pat56, phiphi 60, Pépé69, toupeyo

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 732 le Mar 24 Déc 2019 - 1:56
Connexion

Récupérer mon mot de passe


Pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

Aller en bas

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Empty Pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

Message  g2loq le Lun 8 Juin 2020 - 10:59

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 80350
Plus ancien qu'on aurait pu croire Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Telex36
Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 25851572


Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Snip1116
Par Thibaut Emme - 7 juin 2020

Termes d’automobile : pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

La plaque automobile ou plaque d’immatriculation est aussi appelée plaque minéralogique. 
Mais pourquoi donc ?

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? License-plate-2438210_640-640x360

A l’origine en bois, métal ou même peinte à même la carrosserie, la plaque d’immatriculation est, de nos jours, en plastique ou en métal. Elle doit être fixée de façon « inamovible » en France, rivetée la plupart du temps, tant à l’avant qu’à l’arrière (sauf deux-roues). Mais, il faut se retourner vers le passé pour comprendre pourquoi on peut lire (ou entendre) encore la notion de « plaque minéralogique ».

La plaque d’immatriculation, une invention française

Comme bien souvent en matière d’automobile, c’est en France que tout commence. En fait, c’est même avant la « voiture sans cheval » que débute l’histoire de la « plaque de police ». Dès le milieu du XVIIe siècle, sous le règne de Louis XV, on commence à réfléchir à un système d’identification des voitures hippomobiles. Mais, il faut attendre 1783 et Louis XVI (Louis XV est mort depuis 9 ans) pour qu’un arrêt du « Conseil du Roi de France » ne rende obligatoire la pose d’une plaque d’identification sur les voitures à traction animale (article 11).

A l’époque, il n’est pas question d’identifier le véhicule, mais le propriétaire. En effet, cette plaque apposée sur les carrosses et autres chariots, opérés par les cochers, voituriers ou rouliers, doit comporter le nom et l’adresse du propriétaire. Les plaques sont alors en métal gravé, ou sont même émaillées. Nombreuses de celles qui sont parvenues à nous sont des plaques d’agriculteurs qu’ils devaient placer sur toutes les charrettes qu’ils avaient.

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Arret-de-1783-du-Conseil-du-Roi-article-11-sur-les-plaques-dimmatriculation

Une apparition à Lyon

L’immatriculation, presque comme on la connaît de nos jours, est également une invention française (Cocorico ?). L’automobile naît tout doucement dans les années 1880 avec les premières automobiles à vapeur françaises (L’Obéissante, etc.) et en 1891, à Lyon, on décide d’imposer une numérotation à ces véhicules mus tous seuls. En effet, le Parc de la Tête d’Or dans la Capitale des Gaules a ouvert il y a 34 ans et les automobiles sont autorisées à y circuler. Sauf que les accidents se multiplient rapidement avec déjà les premiers délits de fuite.

Le Maire de Lyon de l’époque, Antoine Gailleton, impose donc que les véhicules disposent d’une plaque avec un numéro pour les identifier. La mesure sera étendue le 4 janvier 1900 à toute la ville avec en plus les noms et adresses des propriétaires quelques années plus tard. Pour les gens de passage, une plaque temporaire est délivrée.

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 640px-Plaque-agricole-Ducroc
Plaque agricole en cuivre récupérée sur une vieille charrette à la ferme de Zouafques (62) – domaine public

L’industrie minière veut identifier tous ses véhicules

Mais alors pourquoi parler d’une plaque minéralogique ? Eh bien, à part les quelques véhicules particuliers qui se vendaient, les automobiles étaient surtout utilitaires, pratiques pour transporter de lourdes charges (tombereaux, chariots, fardiers, etc.). Or, ces véhicules étaient très prisés dans les mines qui prospéraient alors. Le secteur minier sera d’ailleurs à l’origine de certains véhicules hors norme, et ils le sont toujours avec les immenses camions benne Caterpillar par exemple.

Les mines ont alors un problème de riche : faire l’inventaire de tous les véhicules possédés et les identifier. C’est d’ailleurs un accident avec un véhicule de mine, à Louviers, qui sera à l’origine des plaques avec lettres en septembre 1901. A cette date, un décret rend obligatoires les plaques d’identification sur tout le territoire français, pour tout véhicule dépassant les 30 km/h.

Ce modèle simple à lettres cède la place en 1928 avec le véritable essor de la voiture automobile à un système départemental. Lui, durera jusqu’en 1950 et la création du système dit FNI (fichier national des immatriculations) que beaucoup d’entre nous ont connu et qui ne prendra fin qu’en 2009 avec la mise en place du système SIV (système d’immatriculation des véhicules). Les mathématiques nous indique que le SIV devrait durer plus de 100 ans…

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? La_voiture_de_tourisme_Ari%C3%A8s_12-15_hp_victorieuse_du_Concours_de_Ville_le_22_d%C3%A9cembre_1905_%C3%A0_Paris
Une Ariès 12-15 hp victorieuse du Concours de Ville, le 22 décembre 1905 à Paris – domaine public

Les Mines, les DRIRE puis les DREAL

Revenons-en aux mines. Cette industrie possédait des ingénieurs (Ingénieur de l’Industrie et des Mines ou IIM). Les IIM font partie des grands corps d’ingénieurs historiques avec les « Ponts et Chaussées ». Le secteur des mines a donc mis en place un système interne d’identification des véhicules miniers. De plus, les Mines étaient chargées de vérifier les matériels roulants des mines de charbon depuis le XVIIIe siècle, puis les chemins de fer. L’Etat leur a alors confié la gestion de l’identification de tous les véhicules du territoire, ainsi que la vérification de la conformité au fur et à mesure des règlements.

C’est pour cela que l’on parle (parlait) de réception des Mines, ou passage aux Mines. Sur les cartes grises ou certificats d’immatriculation, il y avait même, jusque à tout récemment, le « type Mines » de précisé. C’est donc de là que vient le terme de « plaque minéralogique », du service des Mines qui les délivraient.

Depuis le décret n°83-568 du 27 juin 1983, le service des Mines n’existe plus et a été remplacé par les DRIRE (Directions régionales de l’industrie, de la recherche et de l’environnement) puis cette dernière par les DREAL (Directions régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). Les Ingénieurs du corps des Mines y restent très présents.

Les plaques peintes ne sont désormais plus présentes que sur les modèles très anciens et nos véhicules modernes sont passées au polycarbonate (acrylique) ou au métal embossé (à repousser).

_________________
Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Rj8
 Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIPourquoi dit-on plaque minéralogique ? Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayPourquoi dit-on plaque minéralogique ? Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 13707
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Empty Re: Pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

Message  chounig le Lun 8 Juin 2020 - 11:44

Ha ben franchement, je n'en savais strictement rien.
Merci beaucoup!

Ps: Il n'y a pas de smiley qui dise ""MERCI" !?
chounig
chounig
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 360
Date d'inscription : 01/03/2020
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Empty Re: Pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

Message  g2loq le Lun 8 Juin 2020 - 12:12

@chounig a écrit:....

Ps: Il n'y a pas de smiley qui dise ""MERCI" !?

C'est rare l'amabilité ! Tiens, dans un élan de partage que je j'ai du mal à refréner, je t'en prête quelques uns pour tes prochains posts

lol!

Bonne journée  sunny

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 3ofixb33  Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 31115113   Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 37754223  Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Pannea59

_________________
Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Rj8
 Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIPourquoi dit-on plaque minéralogique ? Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayPourquoi dit-on plaque minéralogique ? Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 13707
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Empty Re: Pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

Message  Mik le Lun 8 Juin 2020 - 12:40

Salut à tous

Voilà encore du "Grand" G2LOQ. 
Merci Christian pour le partage de toutes tes découvertes sur la toile. Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 1094680642
La série de notre enfance "Tout l'univers", c'est du flan à côté d'not' Modo en s'cond.  Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 3605879242

_________________
Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Images10
J'aime pô les haricots verts !!! Grrrr !!!
Mik
Mik
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 1195
Date d'inscription : 07/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Empty Re: Pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

Message  sergio31 le Lun 8 Juin 2020 - 12:58

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 365723366
Un grand merci à Christian qui parfait notre culture générale.

_________________
Un présent sans passé n'a pas d'avenir
sergio31
sergio31
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 448
Date d'inscription : 11/01/2016
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Empty Re: Pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

Message  g2loq le Lun 8 Juin 2020 - 13:21

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 27815934
Arrêtez, les copains, j'vais devenir imbuvable !  Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 75553013

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 98119613
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 13707
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Empty Re: Pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

Message  Guillaume le Lun 8 Juin 2020 - 13:38

@g2loq a écrit:Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 80350
Plus ancien qu'on aurait pu croire Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Telex36
Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 25851572


Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Snip1116
Par Thibaut Emme - 7 juin 2020

Termes d’automobile : pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

La plaque automobile ou plaque d’immatriculation est aussi appelée plaque minéralogique. 
Mais pourquoi donc ?

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? License-plate-2438210_640-640x360

A l’origine en bois, métal ou même peinte à même la carrosserie, la plaque d’immatriculation est, de nos jours, en plastique ou en métal. Elle doit être fixée de façon « inamovible » en France, rivetée la plupart du temps, tant à l’avant qu’à l’arrière (sauf deux-roues). Mais, il faut se retourner vers le passé pour comprendre pourquoi on peut lire (ou entendre) encore la notion de « plaque minéralogique ».

La plaque d’immatriculation, une invention française

Comme bien souvent en matière d’automobile, c’est en France que tout commence. En fait, c’est même avant la « voiture sans cheval » que débute l’histoire de la « plaque de police ». Dès le milieu du XVIIe siècle, sous le règne de Louis XV, on commence à réfléchir à un système d’identification des voitures hippomobiles. Mais, il faut attendre 1783 et Louis XVI (Louis XV est mort depuis 9 ans) pour qu’un arrêt du « Conseil du Roi de France » ne rende obligatoire la pose d’une plaque d’identification sur les voitures à traction animale (article 11).

A l’époque, il n’est pas question d’identifier le véhicule, mais le propriétaire. En effet, cette plaque apposée sur les carrosses et autres chariots, opérés par les cochers, voituriers ou rouliers, doit comporter le nom et l’adresse du propriétaire. Les plaques sont alors en métal gravé, ou sont même émaillées. Nombreuses de celles qui sont parvenues à nous sont des plaques d’agriculteurs qu’ils devaient placer sur toutes les charrettes qu’ils avaient.

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Arret-de-1783-du-Conseil-du-Roi-article-11-sur-les-plaques-dimmatriculation

Une apparition à Lyon

L’immatriculation, presque comme on la connaît de nos jours, est également une invention française (Cocorico ?). L’automobile naît tout doucement dans les années 1880 avec les premières automobiles à vapeur françaises (L’Obéissante, etc.) et en 1891, à Lyon, on décide d’imposer une numérotation à ces véhicules mus tous seuls. En effet, le Parc de la Tête d’Or dans la Capitale des Gaules a ouvert il y a 34 ans et les automobiles sont autorisées à y circuler. Sauf que les accidents se multiplient rapidement avec déjà les premiers délits de fuite.

Le Maire de Lyon de l’époque, Antoine Gailleton, impose donc que les véhicules disposent d’une plaque avec un numéro pour les identifier. La mesure sera étendue le 4 janvier 1900 à toute la ville avec en plus les noms et adresses des propriétaires quelques années plus tard. Pour les gens de passage, une plaque temporaire est délivrée.

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? 640px-Plaque-agricole-Ducroc
Plaque agricole en cuivre récupérée sur une vieille charrette à la ferme de Zouafques (62) – domaine public

L’industrie minière veut identifier tous ses véhicules

Mais alors pourquoi parler d’une plaque minéralogique ? Eh bien, à part les quelques véhicules particuliers qui se vendaient, les automobiles étaient surtout utilitaires, pratiques pour transporter de lourdes charges (tombereaux, chariots, fardiers, etc.). Or, ces véhicules étaient très prisés dans les mines qui prospéraient alors. Le secteur minier sera d’ailleurs à l’origine de certains véhicules hors norme, et ils le sont toujours avec les immenses camions benne Caterpillar par exemple.

Les mines ont alors un problème de riche : faire l’inventaire de tous les véhicules possédés et les identifier. C’est d’ailleurs un accident avec un véhicule de mine, à Louviers, qui sera à l’origine des plaques avec lettres en septembre 1901. A cette date, un décret rend obligatoires les plaques d’identification sur tout le territoire français, pour tout véhicule dépassant les 30 km/h.

Ce modèle simple à lettres cède la place en 1928 avec le véritable essor de la voiture automobile à un système départemental. Lui, durera jusqu’en 1950 et la création du système dit FNI (fichier national des immatriculations) que beaucoup d’entre nous ont connu et qui ne prendra fin qu’en 2009 avec la mise en place du système SIV (système d’immatriculation des véhicules). Les mathématiques nous indique que le SIV devrait durer plus de 100 ans…

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? La_voiture_de_tourisme_Ari%C3%A8s_12-15_hp_victorieuse_du_Concours_de_Ville_le_22_d%C3%A9cembre_1905_%C3%A0_Paris
Une Ariès 12-15 hp victorieuse du Concours de Ville, le 22 décembre 1905 à Paris – domaine public

Les Mines, les DRIRE puis les DREAL

Revenons-en aux mines. Cette industrie possédait des ingénieurs (Ingénieur de l’Industrie et des Mines ou IIM). Les IIM font partie des grands corps d’ingénieurs historiques avec les « Ponts et Chaussées ». Le secteur des mines a donc mis en place un système interne d’identification des véhicules miniers. De plus, les Mines étaient chargées de vérifier les matériels roulants des mines de charbon depuis le XVIIIe siècle, puis les chemins de fer. L’Etat leur a alors confié la gestion de l’identification de tous les véhicules du territoire, ainsi que la vérification de la conformité au fur et à mesure des règlements.

C’est pour cela que l’on parle (parlait) de réception des Mines, ou passage aux Mines. Sur les cartes grises ou certificats d’immatriculation, il y avait même, jusque à tout récemment, le « type Mines » de précisé. C’est donc de là que vient le terme de « plaque minéralogique », du service des Mines qui les délivraient.

Depuis le décret n°83-568 du 27 juin 1983, le service des Mines n’existe plus et a été remplacé par les DRIRE (Directions régionales de l’industrie, de la recherche et de l’environnement) puis cette dernière par les DREAL (Directions régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement). Les Ingénieurs du corps des Mines y restent très présents.

Les plaques peintes ne sont désormais plus présentes que sur les modèles très anciens et nos véhicules modernes sont passées au polycarbonate (acrylique) ou au métal embossé (à repousser).
bonjour, très belle présentation historique. Merci

Guillaume
Membre posteur
Membre posteur

Messages : 70
Date d'inscription : 07/01/2020
Age : 62

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Empty Pourquoi dit on plaque minéralogique

Message  mau le Lun 8 Juin 2020 - 15:28

Bonjour à tous,

Merci Christian pour ces explications, je ne connaissais pas non plus d'où venait ce terme et je m'endormirais moins bête ce soir. Merci encore à toi qui est je pense le père fouras du forum

Mau
mau
mau
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 331
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 63

http://www.nosvoyagesnosmotos.fr

Revenir en haut Aller en bas

Pourquoi dit-on plaque minéralogique ? Empty Re: Pourquoi dit-on plaque minéralogique ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum