Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» balade avec Charpentier09 le mercredi 31 juillet ?
par nannou Aujourd'hui à 13:17

» Sacs de coffre latéraux GL 1800
par xavlan Aujourd'hui à 11:53

» Nouveaux N-Com: Nolan communique de mieux en mieux
par g2loq Aujourd'hui à 10:44

» Le J-Cruise 3ème du nom, en approche
par g2loq Aujourd'hui à 10:21

» Retour en GL 1000
par sky.fred Aujourd'hui à 9:25

» Une image marrante ou insolite par jour...en forme toujours
par easy rider Aujourd'hui à 7:10

» Vidéos à la suite....
par g2loq Aujourd'hui à 6:44

» GEDINNE (B) 2024. Courses de motos anciennes.
par Pany59 Hier à 20:09

» elle est bonne ! (vos blagues du jour ici)
par eddy tionspéciale Hier à 19:13

» Rappel sécurité USA pompe à essence SC79 et maintenant en France
par jcdu47 Hier à 17:54

» Joyeux anniversaire aujourd'hui à ...
par Pépé69 Hier à 11:33

» Presentation william
par g2loq Hier à 8:56

» Journées Coyote circuit de Nogaro
par chris5 Hier à 8:49

» Météo
par eddy tionspéciale Hier à 6:51

» Balade avec Bernard. Devine où !
par g2loq Mar 23 Juil 2024 - 23:01

» Voilà ma Goldwing Tour DCT Airbag 2021
par Etche Mar 23 Juil 2024 - 12:08

» Tout savoir sur les transmissions automatiques des 2RM
par Etche Mar 23 Juil 2024 - 11:05

» Présentation Vincent du sud Gironde (Vincent33)
par Larititi Mar 23 Juil 2024 - 8:59

» C.R. Weekend en Sud Gironde
par Vincent33 Lun 22 Juil 2024 - 16:49

» Goldwing 1800 DCT ne s'allume plus
par jcdu47 Lun 22 Juil 2024 - 15:36

Juillet 2024
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 271 utilisateurs en ligne :: 9 Enregistrés, 0 Invisible et 262 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Etche, Filip78, jack 57, Maxrunner31, Panagil, Papififi, Vax, Wild-Weasel, Yannick

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 1170 le Mar 5 Déc 2023 - 20:42
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le deal à ne pas rater :
Où acheter la display japonaise One Piece Card Game PRB-01 One Piece ...
Voir le deal

Pleins feux sur les phares

Aller en bas

Pleins feux sur les phares Empty Pleins feux sur les phares

Message  g2loq Sam 4 Nov 2023 - 11:32

Pleins feux sur les phares Carad144
par Martine Rigaudie Le 03/11/2023

Pleins feux sur les phares

Les phares sont désormais devenus quasiment des « consommables ». Lorsque vous achetez un nouveau véhicule il n’est pas rare qu’ils fassent partie des options. 

Outre l’esthétique indéniable qu’ils apportent à votre voiture, on oublie trop souvent qu’ils ont d’abord un rôle utilitaire essentiel, celui de bien voir et d’être visible la nuit.

Pleins feux sur les phares S1-pleins-feux-sur-les-phares-777193
Des phares trop abîmés ou dont la protection est fêlée, manque d’étanchéité, doivent impérativement être changés.

La répartition lumineuse des phares sur la chaussée se base dans les projecteurs d'aujourd'hui, sur deux concepts d'éclairage différents : la réflexion et la projection.

Alors que les systèmes de réflexion se caractérisent par des réflecteurs à grande surface situés derrière une glace transparente ou à effet d’optique, les systèmes de projection possèdent une petite sortie de lumière avec une lentille caractéristique. Mais quel que soit le type d’éclairage, le but essentiel de vos phares est de vous permettre de voir et d’être vu.

Un phare c’est d’abord un réflecteur avec la surface d'un paraboloïde, appelé plus simplement réflecteur parabolique. C’est la plus ancienne technique utilisée sur vos phares pour la répartition lumineuse même si désormais ils ne sont que très peu utilisés puisqu’on ne les trouve plus que sporadiquement dans les phares longue portée et les grands H4.

Comment se répartit la lumière ?

Les éléments optiques de la glace produisent une répartition de la lumière qui doit satisfaire à des exigences légales. On utilise ainsi soit des profilages verticaux cylindriques pour la répartition horizontale de la lumière et des structures prismatiques à hauteur de l'axe optique, assurant une répartition lumineuse destinée à focaliser un meilleur éclairage aux endroits les plus importants sur la chaussée.

Quels sont les différents types de projecteurs d’éclairage sur le marché ?

Il existe quatre grands systèmes de projecteurs : paraboliques comme ceux que l’on trouve sous forme de feux de route et de croisement sur l’Audi 100 ; H4 FF, classiques sur la VW Bora ; les FF à surfaces libres choisis pour la Skoda Roomster par exemple ; et enfin les Super-DE combinés avec les projecteurs FF que vous trouverez à titre d’exemple sur la Skoda Superb.

Les projecteurs FF présentent des surfaces de réflecteur qui ne peuvent être calculées et optimisées que par ordinateur. La déviation des rayons lumineux et la dispersion de la lumière sont directement assurées par les surfaces du réflecteur ce qui permet aux constructeurs d'utiliser des glaces de projecteurs lisses et transparentes qui donnent une impression de brillant particulièrement esthétique. Aujourd’hui, tous les systèmes de réflexion modernes – ou presque - pour les feux de croisement sont dotés de réflecteurs FF qui sont équipés de lentilles d’un diamètre de 40 à 80 mm. Mais, si plus les lentilles sont grandes, plus la puissance d'éclairage est élevée, plus le poids des phares est également important.

Les projecteurs DE et Super DE offrent le même principe de fonctionnement. Les surfaces de réflecteur sont conçues à l’aide d’une technologie dite à surfaces libres (comme les FF) qui permet une plus grande dispersion et un meilleur éclairage des accotements lorsque vous roulez. La lumière se concentre au plus proche de la coupure clair-obscur, ce qui permet d'avoir une plus grande portée lumineuse et de conduire de façon détendue de nuit.

Pleins feux sur les phares S1-pleins-feux-sur-les-phares-777191
En fonction du type d’ampoules et/ou de phares votre visibilité peut varier de 100 m pour de l’halogène jusqu’à 600 m avec des lasers.

Ampoules, diodes, laser que choisir ?

Désormais les ampoules halogènes ont envahi le marché. Rien d’étonnant si l’on considère leur durée de vie d’au moins 1 000 heures et un coût très abordable. Leur seul défaut réside dans leur fragilité qui les rend sensibles aux éléments extérieurs.

Reconnaissables à leur lumière légèrement bleutée, les ampoules Xénon quant à elle sont reconnues pour leur longévité. Constituées d’un gaz le xénon (Xe), elles existent sur le marché depuis plus de 30 ans. Néanmoins, leur prix les réserve aux véhicules haut de gamme.

Particulièrement puissantes, elles doivent être correctement réglées. À défaut vous risquez d’aveugler fortement les autres conducteurs.

Arrivées sur le marché depuis quatre ans, les LED (Light Emitting Diode ou Diode Electro-luminescente) cumulent les avantages d’être économes en énergie, comparativement aux ampoules xénon, et de présenter une longue durée de vie. Elles offrent de surcroît un éclairage plus puissant que les ampoules xénon sans provoquer de phénomène d’éblouissement pour les autres conducteurs. Très souvent utilisées pour les voitures électriques bien que particulièrement onéreuses, leur petite taille permet en outre aux constructeurs automobiles un large choix de design et de nouvelles formes originales pour vos phares. Inconvénient : les LED en utilisation ont tendance à chauffer fortement, risquant même d’enflammer les éléments proches. Autre inconvénient, les ampoules ne se changent plus et le jour où les LED tombent en panne c’est tout le phare qu’il faut changer.

Parmi les grandes innovations apparues récemment les phares laser fonctionnent sur le principe d’un miroir sur lequel est concentrée l’énergie dégagée par les atomes pour produire un rayon laser. Ces phares engendrent un éclairage précis, lointain jusqu’à 600 m, extrêmement puissant, avec un faisceau lumineux d’une portée multipliée par deux par rapport aux phares à LED, et sont 1 000 fois plus puissants que les ampoules halogènes. En plus, ils peuvent prendre n'importe quelle forme et se déplacer tels des yeux vivants en fonction de votre conduite, ou de la configuration routière. Par contre, ils sont particulièrement onéreux puisqu’ils avoisinent les 10 000 €. Cette technologie toute récente apparaît peu à peu sur des véhicules haut de gamme comme la BMW i8 ou l’Audi R8 LMX. Dans leur cas la fonction « anti-éblouissement » dont ils sont équipés est plus que justifiée.

Enfin, toute dernière innovation du monde de l’automobile, les phares OLED (Diode Électroluminescente Organique) fonctionnent quasiment sur le même principe que les LED, la fragilité et le prix en moins. Ils multiplient en plus à l’infini les possibilités au niveau du design, des formes et des couleurs. Plus économes que les LED, les OLED développent une lumière moins intense que les premières et plus homogène. Leur résistance aux fortes températures dégagées en fonctionnement améliore aussi nettement leur durée de vie.

Et les phares adaptatifs dans tout ça ?

Les phares adaptatifs fonctionnent sur le même principe que des yeux. Cette technologie permet à votre véhicule de « suivre des yeux » ou plutôt « des phares » les méandres de la route. Un avantage qui améliore nettement le confort de conduite de nuit. En effet, le système est conçu pour orienter le faisceau d’éclairage en fonction de la direction que vous donnez à votre volant : vers le bas ou le haut, selon que vous vous trouvez dans une côte ou une descente ou à gauche à droite, selon que vous tournez à gauche ou à droite. L’éclairage « s’adapte » ainsi automatiquement à la route et à votre vitesse. Ce résultat est obtenu grâce à trois capteurs qui contrôlent l'angle du volant, tracent la trajectoire du véhicule, et calculent les angles d'éclairage ainsi que l'inclinaison des feux nécessaires pour améliorer votre visibilité dans l’instantané, transférant les informations aux moteurs mobiles des phares, afin d’éviter un risque d'éblouissement pour les conducteurs arrivant en sens inverse.

L’éclairage adaptatif est automatique. Il se déclenche à partir de 55 km/h au moment où la luminosité diminue afin de vous permettre de mieux distinguer piétons, bicyclettes et animaux au moment du clair-obscur. Lorsque vous roulez sur une voie rapide, à partir de 100 km/h, les feux de croisement s’enclenchent automatiquement et accentuent l’éclairage du côté gauche pour augmenter votre vision périphérique. Dès que vous atteignez 110 km/h, l’intensité de l’éclairage augmente. Les feux de croisement laissent alors la place aux feux de route afin d’adapter l’éclairage à de grands rayons de virage en fonction du braquage de votre volant.

L’éclairage adaptatif est une technologie Afs destinée à éviter les risques d’accidents graves la nuit qui offre en outre l’avantage de vous permettre un grand confort de conduite.

Pleins feux sur les phares S1-pleins-feux-sur-les-phares-777194
Les ampoules Xénon sont reconnaissables à leur lumière bleue. Si aux bouts de quelques minutes celles-ci passent au rose, soit l’ampoule donne des signes de faiblesse, soit vous avez installé des phares xénon sur un véhicule qui n’était pas destiné à les recevoir.

Que faire en cas de panne ?

Indispensables pour voir et être vus, les phares peuvent tomber en panne et/ou se corroder. Si l’un de vos phares n’éclaire plus, il s’agit vraisemblablement d’un problème d’ampoule. Donc, la première chose à faire est de changer cette dernière. Si le problème persiste il peut s’agir d’un fusible défectueux ou d’un mauvais contact.

Sachez néanmoins que les ampoules de phare doivent toujours être changées par deux. Une ampoule neuve vous apportera en effet 30 % de luminosité en plus.

Les phares sont devenus opaques que faire ?

Les phares, nous l’avons dit préalablement, font partie des « consommables » du véhicule. Ils sont généralement conçus pour durer 6 à 8 ans, mais bien plus si vous les entretenez soigneusement. Néanmoins, au fil du temps la vitre s’opacifie à cause de l’usure due aux éléments naturels mais également du fait de la puissance et la chaleur des ampoules. L’opacification va empêcher la lumière de passer à travers la vitre qui a perdu sa transparence et vous aurez l’impression d’y voir de moins en moins. Si malgré un bon nettoyage l’opacité persiste ou que le plastique est fendillé, il est peut-être temps de les changer. D’autant que des phares qui ont perdu leur transparence peuvent être un motif de refus lors du contrôle technique.

Peut-on rendre leur transparence aux phares ?

Il existe dans les centres autos des kits de rénovation pour les phares comprenant une protection pour la carrosserie, un adaptateur pour perceuse, différents modèles de disques abrasifs de grain 1 000, 2 000 ou 3 000, un tampon de mousse verte, sans oublier un produit rénovateur optique. Sachant que le grain 1 000 est le plus abrasif, mieux vaut commencer par lui en passant le disque sur le plastique de l’optique préalablement mouillée en de larges mouvements circulaires. Renouvelez l’opération avec les deux autres grains en essuyant la surface à l’aide d’une microfibre entre chaque changement de disque. Appliquez ensuite le produit rénovateur et frottez la surface opacifiée avec le tampon de mousse verte monté sur la perceuse. Après quelques minutes d’efforts vos phares seront totalement remis à neuf, exception faite s’ils sont fendillés, auquel cas vous serez obligés de les changer.

Pleins feux sur les phares S1-pleins-feux-sur-les-phares-777195
Les phares laser consomment 30 % d’énergie en moins que le LED à performances d’éclairage et à dimensions équivalentes. Seul inconvénient, ils vous coûteront pour l’instant environ 10 000 € !

Comment régler ses phares ?

L’éclairage des phares ne doit être ni trop bas ni trop haut. Dans le premier cas vous n’éclairerez que la route devant de votre véhicule, dans le second vous risquez d’éblouir les autres conducteurs. Si les automobilistes qui arrivent en sens inverse vous font systématiquement des appels de phares la nuit c’est sans doute que les vôtres sont mal réglés et les gênent. Idéalement, les feux de croisement doivent vous permettre de voir à 30 m et ceux de route à 100 m.

Pour bien régler vos phares il est nécessaire de placer votre véhicule coffre vide sur une surface plane disposant d’un recul de 10 m. Mettez votre voiture le plus près possible d’un mur ou d’une surface uniforme. Allumez vos feux de croisement, mesurez la hauteur de votre ampoule par rapport au sol et reportez cette mesure horizontalement sur le mur. Marquez le centre de la projection du phare pour former une croix. Reculez votre voiture de 10 m. Si la projection de vos phares allumés sur la surface marquée se trouve au-dessus de cette marque, vos phares sont réglés trop hauts ; si elle se trouve en dessous, ils sont réglés trop bas.

Le positionnement des phares se fait via des vis de réglage placées généralement derrière l’optique. Il vous suffira de tourner légèrement les vis, phares allumés, jusqu’à obtenir la bonne hauteur d’éclairage. Toutefois vous ne pouvez agir que sur vos feux de croisement, le mode « plein phare » ne peut être réglé que par un professionnel disposant d’un matériel adapté.

Il est important d’avoir des phares bien réglés avant toute présentation à un contrôle technique. En effet, un défaut de réglage peut entraîner un refus lors du passage au CT où, en cas de contrôle de police, à une amende de 3ème classe !

Pleins feux sur les phares S1-pleins-feux-sur-les-phares-777192
Pour retrouver une bonne visibilité de nuit, il est impératif de décaper la surface de vos phares si cette dernière a perdu de sa transparence.

Pleins feux sur les phares 239Martine Rigaudie 

Pleins feux sur les phares Men_in31
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIPleins feux sur les phares Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayPleins feux sur les phares Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 22442
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 70

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum