Goldwing Indépendant
Le forum est lisible par tous, inutile de vous inscrire pour consulter.

Enregistrez-vous UNIQUEMENT si vous voulez partager avec nous, merci.

Veuillez consulter votre messagerie du forum avant de faire votre présentation !

Bonne lecture

.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Juin 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 184 utilisateurs en ligne :: 16 Enregistrés, 0 Invisible et 168 Invités :: 4 Moteurs de recherche

Bartho, charpentier09, chris 36, Comtois28, DenisFont85, El_TiTeP, Etche, EXKAWA, g2loq, jcdu47, JPM01, Panagil, phiphi 60, PKL, Scoubidou, tymoreau

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 732 le Mar 24 Déc 2019 - 1:56
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €
Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo)

Aller en bas

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Empty Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo)

Message  g2loq Mer 26 Mai 2021 - 18:19

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Appeld57
Un article - Une vidéo Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Lun99

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Caradi18
Pierre-Olivier Marie Le 26 Mai 2021

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée côté sécurité?

Une étude met en lumière les apports de dispositifs de connectivité auto-moto pour améliorer la sécurité routière.

Bien des progrès restent à réaliser, mais les premiers résultats sont très prometteurs.

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) S1-etude-securite-connectivite-auto-moto-674312

Les motos représentent 2% du trafic mais 25% des tués, souvent du fait d’une vitesse inadaptée et/ou d’un manque de visibilité pour les automobilistes. 
Il existe donc une voie d’amélioration potentiellement très importante en matière de sécurité routière, par l’intermédiaire de la technologie V2X de connectivité entre véhicules.

C’est justement l’objet du projet de recherche mené par UTAC CERAM Millbrook et financé par la Maif. Sur les pistes du centre d’essais TEQMO dédié aux véhicules automatisés et connectés situé au sein de l’autodrome Linas-Montlhéry, les chercheurs ont réalisé des simulations de situations à risque en utilisant une voiture et une plate-forme mobile reprenant la forme d’une moto et de son conducteur.

Dotés de boîtiers V2X qui envoient des informations aux usagers circulant à proximité, ces deux « véhicules » déclenchaient des alertes visuelles et sonores dès qu’un risque de collision était détecté, ceci d’après des calculs de probabilité réalisés en tenant compte des vitesses et positions sur la chaussée de chacune des parties. Et si le conducteur de la voiture tardait à intervenir, le freinage se déclenchait automatiquement.

Les simulations étaient effectuées selon quatre scenarii, avec des véhicules évoluant à des vitesses comprises entre 10 et 40 km/h pour la voiture, et 30 à 80 km/h pour la moto. Voiture et moto pouvaient soit être amenées à croiser leurs trajectoires soit, pour la moto, se trouver dans l’angle mort de l'auto, pour simuler une circulation en environnement urbain ou péri-urbain. Ces cas de figure représentent 35% des cas de motocyclistes blessés lors d’un accident avec une voiture, et 27% des tués.

Résultats probants, mais…

Il en ressort que le système fait preuve d’une certaine efficacité dans les quatre cas : « un signal est bien envoyé au conducteur, lui permettant de réagir et ainsi d’être en mesure d’éviter la collision. Toutefois, cette alerte n’est pas toujours répétable et est envoyée parfois tardivement, le temps de réaction offert, manuel ou automatique, se trouvant alors trop court. En outre, il convient de considérer l’équilibre plus précaire d’un deux-roues motorisé lors de l’implémentation d’une action automatique, afin de prévenir tout risque de chute », commente Théo Charbonneau, Responsable du projet chez UTAC CERAM Millbrook.
Et celui-ci de préciser que plus nombreux seront les utilisateurs, et plus le système sera efficace.

« Nous n’en sommes qu’au début. Un certain nombre de conditions doivent être rassemblées. La précision du GPS, fondamentale pour bien détecter les risques de collision, doit aussi être au rendez-vous. Enfin, de manière plus globale, ce système doit être fiable pour éviter les alarmes intempestives », complète Jean-Marc Truffet, responsable du projet à la Fondation Maif.

Des conclusions encourageantes, donc, avec des technologies qui existent bel et bien. 
Mais, beaucoup de chemin reste à parcourir pour les fiabiliser avant d’envisager de voir ces dispositifs se généraliser. Si équipementiers et constructeurs travaillent de concert, il est possible de voir les choses accélérer. L’organisme Euro NCAP a d’ailleurs prévu de commencer à évaluer les systèmes V2X à partir de 2025.

Vidéo explicative:



Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Gggtt15
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 18011
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Empty Des motos connectées pour éviter un tiers des accidents et un quart des morts ?

Message  g2loq Mar 1 Juin 2021 - 18:53

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) 1783225
Un autre article, avec une photo de tableau de bord de moto qui me dit quelque chose.. Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) 62745123
Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) 25851117


Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Logo_139
Matthieu BRETILLE - © WWW.MOTO-NET.COM

Des motos connectées pour éviter un tiers des accidents et un quart des morts ?

D’après de récentes recherches financées par la fondation Maif, le déploiement de la connectivité entre véhicules pourrait grandement bénéficier aux deux-roues motorisés. Les systèmes de transports intelligents (STI) pourraient épargner 35% des motocyclistes blessés lors d'un accident avec une voiture et 27% des tués.

Explications et vidéo.

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Motos-11

La logique est implacable : contrairement aux automobilistes ou camionneurs qui disposent d’un habitacle de mieux en mieux conçu en termes de sécurité passive, les motards et scootéristes sont considérablement plus exposés en cas d’accidents.
Comment les protéger ? Les solutions sont nombreuses...

Tout d’abord, une solide formation dans les moto-écoles doit permettre aux usagers de deux-roues motorisés de développer leur sens de l’anticipation et leur instinct de conservation. La sécurisation des routes via leur bon entretien est également primordial... et grâce à la combinaison de prévention et répression assurée par les forces de l’ordre, si, si !

Les équipements du motard bien sûr, doivent assurer une bonne protection en cas de coup dur. Plus important peut-être, leur confort et leur sophistication jouent un rôle prépondérant dans l’amélioration de la sécurité, en prévenant des baisses de l’attention ou allongements des temps de réactions à cause du froid, d’une somnolence, d’une gène ou d’une distraction.

La connexion connectivité est une autre piste prometteuse qu’explorent actuellement les constructeurs et d’autres organismes publics ou privés, comme la fondation Maif dont "la vocation première est de financer la recherche pour prévenir les risques qui affectent les personnes et leurs biens". Des risques domestiques, numériques, naturels... ou liés à la mobilité !

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Motos-12

"Même si la mortalité des conducteurs de deux-roues motorisés est en baisse en France en 2019", observe la fondation, "d'après le dernier bilan de l'ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière), il n'en reste pas moins que les chiffres restent élevés au vu du faible pourcentage qu'ils représentent parmi les usagers de la route : 25% de décès pour seulement 2% d'utilisateurs de deux-roues motorisés".

Afin de lutter contre cette terrible statistique, l’assureur a décidé de participer aux recherches menées par UTAC CERAM Millbrook, groupe autoproclamé "leader dans le domaine des essais de développement et de validation, de l'homologation automobile et des nouvelles technologies liées au véhicule autonome, connecté et électrique".

Dans leur rapport d’étude, les deux entités se félicitent que de plus en plus de véhicules puissent aujourd’hui communiquer entre eux, ce qui s’avère "utile, non seulement pour connaître le positionnement et les mouvements de (leurs) usagers mais avant tout pour améliorer leur sécurité sur la route".

Les aides à la conduite ne suffiraient pas

Car d’après la fondation Maif, la présence de systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) ne suffit pas : "la portée de détection de leurs capteurs physiques (caméras, radars) reste limitée". Elle note en plus que dans le cas des motos et scooters, leur intégration est compliquée "pour des raisons de coût, de stabilité et également de compacité".

Pour Théo Charbonneau, responsable Activité Grand Projet ADAS-AD chez UTAC CERAM Millbrook, la connectivité offerte par les systèmes de transports intelligents coopératifs "présente un fort potentiel en termes de sécurité routière pour les motocyclistes".

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Motos-13

L’intérêt des fameux STI coopératifs, dits V2X, "réside notamment dans sa capacité à percevoir (les deux et trois-roues motorisés) dans le flot de la circulation afin d'informer les véhicules et laisser réagir ces derniers, en priorité, qui ont propension à être plus stables sur la route" grâce à leurs quatre roues, voire six, dix, douze, vingt-deux !

En cas de risque potentiel de collision - évalué selon la position, le déplacement et la vitesse des deux usagers -, des alertes visuelle et sonore sont générées dans un premier temps. Faute de réaction de la part des conducteurs (celui de la voiture plutôt que de la moto, donc), le dispositif intervient automatiquement sur les freins. Et à l’avenir sur la direction ?

"L'efficacité du système a été testée sur quatre scénarios accidentogènes, inspirés de cas réels et les plus fréquents, impliquant une voiture et une moto à un croisement", poursuit la fondation Maif : deux cas où l’automobiliste qui coupe la route au motard - trop rapide ? -, un dépassement aux abords d’une intersection ou un bête télescopage à un carrefour...

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Motos-14

"L'ensemble de ces scénarios a été réalisé sur le centre d'essais TEQMO dédié aux véhicules automatisés et connectés situé à Linas-Montlhéry, dans un contexte de faible vitesse véhicule et dans un cadre urbain ou de ralentissement péri-urbain". Et au final, la technologie V2X est qualifiée de "prometteuse mais à affiner".

Le principal reproche concerne l’alerte qui "est envoyée parfois tardivement, le temps de réaction offert, manuel ou automatique, se trouvant alors trop court". Des progrès devront être fait en matière de communications donc : les fournisseurs de la 5G sont sur le pied de guerre !

La technologie V2X, prometteuse, mais à affiner

Deuxième limite entrevue par le rapport : "l'efficacité du système repose sur le nombre d'utilisateurs : plus sa communauté d'usagers est large, plus il est efficace et aussi sur son état de fonctionnement (obsolescence, générations...)". Peut-être faudrait-il plancher sur un système autonome, compatible avec de vieux véhicules ?

"Enfin, la fiabilité du GPS est essentielle pour localiser parfaitement les usagers et calculer les risques potentiels de collision", conclue l’étude. "Il est alors nécessaire de s'assurer de l'homogénéité dans les performances des systèmes de positionnement que les utilisateurs utilisent". Et migrer vers le système européen Galileo, censé être plus précis ?

Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Motos-15

En conclusion, "l'étude permet d'affirmer, aujourd'hui, que les technologies sont prêtes et pourraient être réellement bénéfiques aux usagers des deux-roues motorisés. En effet, les 4 scénarios étudiés couvrent 35% des motocyclistes blessés lors d'un accident avec une voiture et 27% des tués".

"Les nouvelles technologies embarquées sont de plus en plus performantes et permettent, dans certaines situations critiques, d'augmenter les capacités humaines", se réjouit Jean-Marc Truffet, responsable communication et des projets Fondation MAIF.

Mais attention, ce futur arsenal V2X "ne prive pas tous les conducteurs, de moto et de 4 roues, de rester vigilants et prudents car la technologie est une aide, pas un palliatif", souligne à juste titre la Maif. Restez connectés... et #RestonsPrudents sur la route !

Connectivité auto-moto : le rapport en vidéo



Connectivité auto-moto: enfin une grande avancée (+vidéo) Fghj28
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 18011
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum