Goldwing Indépendant
Le forum est lisible par tous, inutile de vous inscrire pour consulter.

Enregistrez-vous UNIQUEMENT si vous voulez partager avec nous, merci.

Veuillez consulter votre messagerie du forum avant de faire votre présentation !

Bonne lecture

.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Mai 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 272 utilisateurs en ligne :: 21 Enregistrés, 0 Invisible et 251 Invités :: 3 Moteurs de recherche

biker23, chris 36, chris5, Didou57, dionambule, eddy tionspéciale, Etche, EXKAWA, GiLLeS93, jackgl, JACQUES 62, jcdu47, kuczynski, matchless, mau, Panagil, pitch72, Pull up Toga, Pépé69, Sharky77FR, tomcat59

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 732 le Mar 24 Déc 2019 - 1:56
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le Deal du moment : -22%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
34.99 €

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards

+10
AKA
GIBRAT
Jife
kuczynski
g2loq
Maxrunner31
Pépé69
Didou57
thierry marchand
Abrahamo
14 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Empty Re: La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards

Message  AKA Jeu 24 Mar 2022 - 11:35

Les deux La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 1968435548

AKA
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 205
Date d'inscription : 18/11/2019

Revenir en haut Aller en bas

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Empty Re: La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards

Message  Gold65 Ven 25 Mar 2022 - 8:21

T’as en jamais essayé une autre tout en gardant la tienne? 😇

Gold65
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 402
Date d'inscription : 24/05/2017
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Empty La moto qui était toujours en wheeling

Message  g2loq Mar 29 Mar 2022 - 11:01

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Min-l167
par Koud'Pied o'Kick | 29.03.2022

La moto qui était toujours en wheeling

Il existe une catégorie de motos qui passe tellement de temps en wheeling qu'ils ont fini par retirer la roue avant

J'en achèterais bien une

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 La-mot12
La moto qui était toujours en wheeling (c) photo : Tadeu Gabriel Arci

Imagine une moto perpétuellement en wheeling. 
On peut donc en retirer la roue avant. Mais alors pourquoi conserver la fourche ? Ou le guidon.
En équilibre sur la roue arrière, grâce à la seule force de son moteur, on peut même ôter une bonne partie du cadre, pour ne conserver que sa transmission, la roue arrière, le bras oscillant et un bout de cadre. 
Oui, mais si on loge le moteur dans la roue ? Alors plus besoin de cadre. 
Si le moteur est électrique, plus besoin de réservoir. On peut aussi rester debout pour bien contrôler l'engin.

Et paf ! La monoroue électrique gyrostable.

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 92-lar10

J'aime bien ces drôles d'engins. 
Ils occupent une niche particulière à côté des vélos et des trottinettes, sinon que l'esprit de leur clientèle semble se rapprocher plus des motards que des automobilistes. 
D'abord parce que l'inévitable gamelle qui survient pendant la période d'apprentissage leur apprend à rester humble face au bitume ‒d'où leur équipement qui ne déparerait pas sur une petite cylindrée. Ensuite parce qu'en tant que minorité, ils ont aussi choisi de se regrouper et font ainsi des sorties en bande comme tout bon tarmo qui se respecte.

Gants et protège-poignets sont un minimum pour rouler. Un blouson de mi-saison avec coques aux coudes et aux épaules n'est pas une mauvaise idée ; ça tombe bien : les motards ont tout ce qu'il faut. 
Pour les genoux, on peut choisir ce qui se fait pour le skate/vélo ou chez les motards amateurs de gadoue. Le pantalon et la veste de pluie ne seront pas de trop dans la panoplie. 
Descendu de sa machine, on pourrait presque le prendre pour un tarmo s'il n'avait pas une sonnette de vélo attaché à la bretelle de son sac à dos et une loupiotte rouge sur l'arrière du casque.

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Hghggg10

Dans les essais, ça cause puissance, bien sûr. Mais, je retrouve de la moto dans les questions liées à la dimension et à la pression des pneus. Quelques modèles peuvent être livrés soit avec des gommes de route soit avec des enveloppes à crampons pour ceux qui veulent rouler hors bitume ‒certains ne s'en privent pas, au point de passer là où un vélo tout chemin s'arrête.

Comme à moto, il y a les "petites" et les "grosses" roues, en fonction de leur poids ou de leur autonomie. 
Certaines passent allègrement les 100 kilomètres d'une traite, voire 150 en faisant attention. Mais alors ce sont de grosses bestioles de 30 à 35 kilos, plus taillées pour la randonnée que pour la ville. Certains préfèrent les roues à pneus fins, de 20 kilos maximum, pour pouvoir monter sans problème une volée de marches et ne pas dépendre d'un ascenseur quand il s'agit de la ramener chez soi. 
Autres paramètres important à prendre en compte : l'étanchéité, qui, étrangement, est très loin d'être garantie, même quand on tape dans le haut de gamme ; la crevaison, qui implique souvent un gros démontage pas à la portée de tout le monde après être rentré à pied ; le SAV, délicat quand on habite loin d'un atelier.

Pourquoi n'en voit-on pas partout en ville ? 
Sans doute parce que, comme à moto, il faut acquérir un équilibre. La trottinette s'apprend en 15 minutes, alors que pour la gyroroue il faut deux bonnes heures d'essais pour arriver à monter dessus et prendre un virage et plusieurs dizaines de kilomètres de roulage pour être à l'aise.
Encore plus qu'à moto il faudra faire attention à l'état de la route et notamment aux déformations longitudinales, aux nids-de-poule ou aux rails de tram. Ce qui ajoute à cette impression que la monoroue est un engin à l'esprit typiquement motard, par opposition à la trottinette qui convient à l'automobiliste repenti.

Une fois sur la machine, ce n'est pas tout à fait du ski, pas tout à fait du vélo, pas tout à fait du roller, pas tout à fait du skate. 
Pour avoir utilisé un Segway il y a quelques années, je sais que ces engins sont tout à fait stables par eux-mêmes ; j'ai juste à apprendre à mes pieds, mes chevilles, mes jambes, mes épaules comment bouger pour aller où je veux.

Plusieurs Youtubeurs font du bon travail et les images qu'ils ramènent de leurs promenades donnent envie. 
J'apprécie particulièrement l'enthousiasme de Bonheur sur Seine et les essais très longs (sur 1.000 kilomètres) de Speedy Feet UK. Gabb V12 donne le point de vue de celui qui débute : utile.

Les prix ? Rien de sérieux en dessous de 1.000 euros, ça commence à devenir correct à partir de 1.500 pour une urbaine qui peut remplacer une petite bécane pour faire 15 ou 20 bornes et au-dessus de 2.500 on tape dans les machines de luxe (grosse puissance, grosse autonomie, très lourdes).

Mais... il y a au moins deux gros 'mais'. 
Premièrement, ces engins sont bridés sur route à 25 km/h en France, ce qui retire beaucoup aux grosses roues de plus de 1.500 watts qui prennent 50 km/h facilement. 
Deuxièmement, il faut les assurer, donc compte 100 balles par an en plus.

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Pompe_14
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 17775
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Empty 5 avril - Bientôt, les autoroutes à 90km/h

Message  g2loq Mar 5 Avr 2022 - 10:01

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Min-l167
par Koud'Pied o'Kick | 05.04.2022

Bientôt, les autoroutes à 90km/h

Pour ton bien

Tu peux toujours râler : cela arrivera un jour. C'est pour ton bien, bordel !

Pour ton bien™, l'Agence internationale de l'énergie veut que tu roules moins et moins vite. 
Tu peux toujours râler : cela arrivera un jour. C'est pour ton bien, bordel !

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Biento10
Bientôt, les autoroutes à 90km/h (c) photo : Josh Sorenson

Tu as sans doute vu passer dans la presse officielle ce petit chef d'oeuvre de faux-derchisme où l'Agence internationale de l'énergie explique que toi, tu vas devoir rouler moins vite et moins souvent afin que quelques autres continuent comme si de rien n'était -je résume.

J'attire ton attention sur l'infographie en couleur pour enfant de 6 ans qui accompagne ces "propositions" -au nombre de 10 : il faut faire simple. On n'est pas cons, mais ils nous prennent quand même pour des débiles. Ça sent moins le plan mûrement réfléchi par de vieux briscards de la géopolitique pétrolière que le truc ficelé à l'arrache par le stagiaire.

J'ai été très surpris de voir l'AIE sortir un tel document, elle qui ne jure que par la coâââssance. Puis, je me suis rappelé cette question que je me posais naguère : comment vont-ils s'y prendre pour imposer le rationnement du carburant pour les particuliers ?

En France, la dernière fois que ça a duré plusieurs mois, c'était à cause d'une guerre. La fois d'avant aussi.

Hum-hum... Cela m’évoque quelque chose de plus actuel...

Mais détaillons un peu ce que propose l'AIE. C'est tout à fait pernicieux. Elle fait peser la majeure partie des "économies" potentielles sur les épaules du consommateur, soit directement (vitesse inférieure, télétravail, interdictions de rouler sous des prétextes divers) soit indirectement puisqu'il faudra bien trouver dans une poche les sous pour 'développer' les transports en commun -bonne chance pour tasser encore plus de monde dans le métro ou le RER. Ce sont des propositions "yaka-fôkon" : personne ne s'y conformera et l'AIE le sait très bien ; ici, elle borde ses fesses.

En revanche, il n'est question nulle part d'envoyer à la casse 90% de ce qui vole après avoir expliqué que non, ne pas passer ses vacances aux Seychelles n'est pas un crime abject qui relève de la compétence du Tribunal pénal international. De même, l'AIE ne conseille pas aux croisiéristes de se chercher un autre taf'. Ou bien à la FIM/FIA d'arrêter les compétitions mécaniques qui brûlent de l'essence pour rien -l'heure est trop super-grave et il faut arrêter le gaspi, oui ou non ?

Je verrais mal l'AIE préconiser franco la mise en place de tickets de rationnement du carburant. Comme les histoires d'environnement ont fait un bide -20 ans de bourrage de crâne presque en vain- il faut passer par un autre biais pour obtenir du contribuable qu'il se serre la ceinture.

Mais là... j'ai un doute. Le prétexte du bazar à l'est pourrait ne pas durer aussi longtemps que certains l'espèrent et les appels au patriotisme énergétique n'ont pas l'air d'émouvoir les foules. Pas sûr que Motardus Simplex soit prêt à se traîner volontairement à 70 sur autoroute urbaine pour se fâcher encore plus vite avec le pays qui chauffe son appart' et fournit la matière première nécessaire à la fabrication de ses pneus -pour ne citer que deux exemples parmi des centaines d'autres. Oui, le commerce international est aussi affaire de chantage.

Dans mon environnement immédiat, le super à deux euros n'a pas déclenché une ruée sur les CB 125 F, mais plutôt des réactions outrées à propos de ces fameux "zôtres" qui continuent de rouler "à fond la caisse" -rhaah, les salauds !

Voilà pourquoi je suis confiant : le pamphlet de l'AIE a toutes les chances de finir fissa aux oubliettes. 
Cependant, ce n'est que partie remise. Un jour prochain, l'idée du ticket de rationnement pour l'essence ou le kWh ressortira avec un peu plus d'insistance, sous une forme déguisée (ne pas rouler en ville le dimanche est une mesure de rationnement, ne t'y trompe pas). Ce sera en vain : même s'il est mis en place, le rationnement ne fera que retarder l'agonie d'un modèle de société qui n'en finit pas de cracher ses bielles par ses carters crevés.

Allez ! Il fait beau. Je vais me faire une petite balade tant que ça ne tombe pas sous le coup du Déplacement Par Voie de Véhicule Thermique Motorisé Sans Motif Impérieux Professionnel ou Médical Avéré (135 balles, portées à 4.500 en cas de récidive), maintenant que j'ai trouvé le mode "Ponce Pilate" dans les réglages de la carto d'injection. Gaazzzz !

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Ffffff60
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 17775
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Empty 12 avril

Message  g2loq Mar 12 Avr 2022 - 10:15

M'enfin, ce n'est pas particulier aux Béhèmistes, hein !... La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Lol2194

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Min-l167
par Koud'Pied o'Kick | 12.04.2022

Le vieux motard qui ne saurait rouler qu'en Béhème

Lui, c'est jamais sans sa Béhème. Il n'en démord pas.

Il patauge et tatouille dans les graviers de la pente, cramponné à son guidon, à deux doigts de tomber. 
Mais lui, c'est jamais sans sa Béhème. Il n'en démord pas.

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Le-vie10
Le vieux motard qui ne saurait rouler qu'en Béhème (c) photo : Lisa Fotios

Il fait très beau, ce dimanche. Un peu frisquet à l'ombre, certes, mais c'est inespéré pour un mois de février. 
Alors les motards sont de sortie en nombre.

Nous sommes attablés à la terrasse d'un café d'un de ces malheureux villages qui ne désemplissent jamais dès que la pluie cesse. On n'y circule qu'à pied sauf à être riverain. Les badauds déambulent, fourrant leur nez aux fenêtres ; ce doit être horripilant d'habiter ici quand on n'a rien à vendre aux touristes.

Partis à trois, nous sommes rejoints par des copains de copains. À table, ça cause moto, bécanes et deux-roues. 
La crêpe beurre-sucre est à sept euros, mais j'ai décidé de faire semblant d'être riche, aujourd'hui.

Cette après-midi, nous allons dans la vallée de Schmürtz pour aller voir l'abbaye de Zboïng. 
Cela m'est égal : il fait beau, la route virevolte entre de jolies collines et j'ai enclenché le mode "cordial-affable".

Cordial-affable, j'ai dit ! Parce que la troupe compte un ayatollah de la Béhème. La cinquantaine bien entamée, bedonnant, encore moins de cheveux que moi, il nous décrit avec délice les péripéties de l'achat de sa dernière monture à l'automne. 
Le clou du spectacle met en scène un jeune freluquet, commercial junior de la concession que notre béhèmiste fréquente "depuis trente ans", vertement remis en place par le patron de ladite concession (un "ami de longue date") pour une histoire de ristourne.

En me concentrant très fort sur un intéressant reflet de lumière colorée sur une vitre, j'arrive presque à ignorer la manière dont il parvient à mentionner par deux fois le prix de sa bécane à la dizaine d'euros près. 
Avec un paquet d'heures supplémentaires, ça me ferait dans les 18 mois de salaire : je suis hors course.

Je n'ai ja-mais eu que des BMW. J'ai toujours opté pour la qualité, voyez-vous ? Et puis, j'ai su rester fidèle à un concessionnaire et sur le long terme, ça paye, c'est une évidence. On n'a rien sans rien, je le dis souvent. Les rares fois où j'ai dû revenir pour une panne, ils se sont occupés de ma moto im-mé-dia-tement ; pas question de me faire attendre. Vu ce que je leur ai versé en trente ans, c'est bien le moins qu'ils puissent faire, non ?

J'imagine que les concessionnaires ont des mots de code pour ce genre de clients. Peut-être que 'CSP', dans leur tête, signifie 'Connard Super Pénible' ? 
Je plains ceux de la marque susmentionnée : ils doivent en attirer un nombre anormalement élevé ‒plus que les vendeurs de Mash ou de Royal Enfield.

Petit aparté : j'ai l'air de râler après Béhème. Mais non. Ils font de bonnes machines : rien à redire là-dessus. C'est cette minorité d'odieux enflés qui gâche tout ; je m'estime d'ailleurs heureux que les deux autres fournisseurs officiels de blaireaumobiles s'en tiennent aux trucs avec deux roues en trop.

Nous avons fini de manger et partons. Direction la vallée de Schmürtz. 
Le parking sur lequel nous sommes garés est un terre-plein en léger dévers d'argile blanche mélangée à des pierres. Monsieur Pénible en chie visiblement pour déplacer son flat. Les cailloux roulent sous ses bottes. Par deux fois, il manque de se mettre par terre. Il finit par démarrer et dégage sa moto au guidon et à l'embrayage, toujours en équilibre instable.

Il vient se ranger à côté de moi et commence à pester contre le parking. Tu ne te serais pas trompé de problème, par hasard, pépère ?

Nous sommes maintenant tous prêts à partir. Il va pour embrayer, à la suite de Christophe qui ouvre la route, mais je l'arrête d'un geste :

- C'est moi qui ai la plus petite moto, c'est moi qui roule en deuxième position.

Et je démarre sans attendre de réponse : reste derrière, avec ta meule à 18 smics.

Non, il n'y a pas de morale à l'histoire. 
Pas de moment de rédemption où Monsieur Pénible s'aperçoit soudain qu'il est un odieux enflé, fourgue sa Béhème et s'achète une Diversion 600 N ex-moto-école après s'être excusé auprès du commercial junior.

Tu n'y aurais pas cru une seconde.

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 27550215
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 17775
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Empty 26 avril

Message  g2loq Mar 26 Avr 2022 - 9:46

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Min-l167
par Koud'Pied o'Kick | 26.04.2022

Rien ne va sur cette moto

Trop ceci. Pas assez cela.

Je cherche en vain la bécane qui coche toutes les cases.

Sur cette moto, rien ne me va. Trop ceci. Pas assez cela. Je cherche en vain la bécane qui coche toutes les cases.

Je râle souvent après les gens qui râlent : je n'aime pas les gens qui râlent tout le temps. Pourtant, je râle souvent après mes deux motos.

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Raleur10
Rien ne va sur cette moto (c) photo : Andrea Piacquadio

La première n'a pas assez de chevaux, manque de vitesse de pointe, est dotée de suspensions tape-cul, d'un réservoir trop petit, d'un tableau de bord dépourvu d'horloge et me met dans une position de conduite façon chaise de bureau qui ne me convient pas.

La deuxième est trop haute de selle, vibre désagréablement entre 90 et 110, est encore trop fébrile sur l'angle malgré les nouveaux pneus, ne freine pas bien de l'avant et le coupe-contact sur la latérale empêche de faire tourner le moteur quand elle est dépliée -c'est stupide.

Petit à petit, je remonte les catalogues des constructeurs, en partant des 125 (13 chevaux minimum), puis les rares 300 survivantes des purges du début des années vingt, puis les 500 (500 CB, 500 CB et surtout CB 500), pour finir par rebrousser chemin aux environs de 750 cm3 : pour faire avant tout de la ville sur des trajets mototaf', c'est idiot de choisir une Ténéré.

Plusieurs fois j'ai établi la liste de tous mes critères de choix, par ordre décroissant d'importance : consommation, autonomie, hauteur de selle, poids, vitesse de croisière, prix, pas une clientèle de tête de noeuds ; puis tenté de faire correspondre le tout à ce qui est disponible en neuf.

Raté : il manque toujours quelque chose.

L'ADV, peut-être ? Ou le 500 TL ? Ou encore cette 350 Meteor dont ils sont nombreux à dire du bien -tant pis pour l'autoroute ?

Puis je relève la tête de mon écran et regarde Lapin-Lap1 pour me dire que presque tout y est, en fait. Je râle comme les autres, surtout pour le plaisir de râler et donc d'exister socialement -les non-râleurs ont peu de choses à dire et perdent le rôle enviable de victime (plaignez-moi ! mais plaignez-moi, bordel !). Alors que Lapin-Lap1 coche presque toutes les cases, à part celle des suspensions ; mais il suffit de rouler le dos droit et ça passe, d'autant que le guidon très rapproché se prête bien à cette position.

Puis je suis tombé sur un article je ne sais plus où qui explique que le contrôle -ou l'illusion du contrôle- rend la vie ennuyeuse et affadit le quotidien. C'est, simplement, ce qui rend désirable un cadeau : ne pas savoir ce qu'il y a dans la boîte.

La route, sur une moto dont il serait impossible de perdre le contrôle quoiqu'il se passe, porte un autre nom : le train. Une bécane sans surprises, c'est aussi passionnant que la lecture du mode d'emploi du lave-vaisselle sans eau.

L'injection, c'est sans doute très bien, mais il faut remonter de temps en temps sur une enclume à carbus des années 90 pour constater ce que nous avons gagné, certes, mais surtout perdu en trente ans. Tiens ! Grimpe sur un Bédouze, avec son starter à la main, son moteur qui ratatouille à froid, sa direction pataude à basse vitesse et ses suspensions médiocres -sans même parler de son cadre qui gigote autour de la colonne de direction. Ou bien un ZRX si tu veux un châssis un peu meilleur et un moteur à eau un poil plus moderne que le vieux air-huile. Ensuite, remet du gaz en trois dans un grand virage bien propre, avec juste l'arrière qui frétille un peu pour te pousser à serrer encore plus les jambes sur le réservoir.

Non : les motos trop bien, trop léchées, sont ennuyeuses. Plutôt qu'un mode "sport", il faudrait un mode "carbus avec synchro en vrac" qui serait bien plus drôle à utiliser. Puis, juste après, je pense à ces bleaireaumobiles aux pots d'échappement qui font "blouk-blouk" à la décélération pour faire genre ya-des-chwô ; le plus drôle, c'est que le "blouk-blouk" est réglable par ordinateur sur trois positions ('pas de blouk-blouk', 'petit branleur qui n'assume pas' et 'regardez-moi tous, je suis un maxi-connard').

Plutôt que de râler, je vais regarder du côté des suspensions adaptables à monter sur Lapin-Lap1 pour remplacer les combinés d'origine trop raides. Par exemple en écoutant du Souchon (elle me dit que ch'pleure toul'temps/que chuis comme un tout p'tit enfant/qu'aime plus ses jeux sa vie sa môman...). Les EMC ont l'air pas mal, non ? Mais les Ohlins sont quand même mieux, mais rhaaaa ! Ils sont trop chers. Non. Il faudrait que je trouve un truc pas-trop-cher-mais-bien-quand-même qui cocherait toutes les cases...

Jamais content...

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Rien-n10
Rien ne va sur cette moto (c) photo : Andrea Piacquadio
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 17775
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Empty 17 mai

Message  g2loq Mar 17 Mai 2022 - 10:22

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Min-l167
par Koud'Pied o'Kick | 17.05.2022

J'ai trop la flemme

La révision de la bécane approche et il faudrait que je mette un gros coup de propre dans le box.

Mais, j'ai vraiment trop la flemme

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 J-ai-t10
J'ai trop la flemme (c) photo : Pavel Danilyuk

C'est un peu comme le coiffeur ou les courses de café : j'ai trop la flemme. 
J'attends la dernière minute ou quand on m'appelle "professeur Nimbus" depuis un mois au taf' et que j'en ai marre.

Avec la bécane c'est pareil. Pour la révision des 12.000, j'attends d'être à... 12.000 puis d'entendre mon mécano chéri me dire : "pas avant trois semaines". 
C'est pas un drame, tu me diras, de faire la révision des douze à treize et demi, mébon... c'est symptomatique. 
Pis c'est pas comme si je ne savais pas que chaque année vers la mi-juin le carnet de rendez-vous est blindé chez tous les concessionnaires.

Et encore... j'me suis calmé. À une époque, je faisais pareil avec les factures EDF et les échéances de l'assurance de la bécane. Pas glop.

Là, j'ai entassé dans le box des glingues qui sont normalement à la maison, ce qui fait que je tarde à bricoler sur le vélo à la sortie de l'hiver pour préparer cette balade prévue pour le week-end prochain. 
Ce n'est rien, mais j'ai la flemme de descendre au box.

Ça fait deux ans qu'il faut que je m'occupe de remplacer le lève-vitre sur la bagnole, sinon elle ne passera pas au CT. C'est pas super compliqué, il faut déposer la contre-porte, débrancher un peu d'électricité, pas me louper en sortant la vitre. Allez ! On va dire 15 vis, huit clips et une heure en prenant mon temps. 
Mais, j'ai la flemme.

Sur Lapin-Lap1, il faut que je me décide à remplacer le cache plastique pété par le caisseux qui lui a reculé dedans il y a... dix-huit mois ? C'est pas super grave, mais ça fait moche, ce bout de plastique fendu juste sous le tableau de bord. Faudrait pas non plus que sous la flotte de l'eau se glisse par la cassure et vienne semer le souk dans le circuit électrique. Mais, j'ai trop la flemme. 
Il faut déposer presque toute la face avant pour arriver à choper quatre pauvres vis derrière la colonne de direction et j'en ai bof envie. Ça fait un an et demi que c'est comme ça, ça sera pas un drame si ça reste comme ça six mois de plus, non ? J'ai grave la flemme.

Si j'avais moins la flemme, je me serais mis à la recherche d'un moyen de fixer mon grand pare-brise plutôt que de retirer les supports sur mon petit saute-vent : ça fait mal aux doigts et je me dis qu'à la longue je vais finir soit par fêler le plexiglas, soit déchirer les caoutchoucs. Il faudrait que j'aille faire un tour chez le Liroï-Mèrline du coin voir ce qu'ils ont comme caoutchoucs compatibles au rayon plomberie. 
Mais, j'ai la flemme.

La liste s'allonge : je dois laver les mousses de joues de mon casque qui virent au noir semaine après semaine, descendre du grenier mon blouson d'été et récupérer les coques de mon blouson d'hiver -lui aussi devrait passer à la machine : il sent drôlement le motard. Une fois là-haut, je m'apercevrai probablement que j'ai aussi eu la flemme l'année dernière de laver mon blouson d'été avant de le remiser. Un truc de plus à faire. 
Mais, j'ai trop la flemme.

J'ai aussi un vieux bidon d'huile datant de la dernière vidange d'Henri IV que je dois vider à la déchetterie, quelques chiffons crades qu'il faut que je mette à la poubelle, une petite pile de carrés de microfibre qu'il faudrait que je me décide soit à passer à la machine -un jour ou Madame a le dos tourné- soit les mettre à la benne. Ah ! Et je n'ai presque plus de produit à vitre pour mettre un coup sur les carénages quand j'ai la flemme de descendre une bassine d'eau de la maison.

J'ai une de ces flemme, moi...

J'ai sorti le transat dans la cour. 
J'ai trouvé le filon littéraire d'un auteur que je ne connaissais pas jusqu'à présent : douze bouquins à déguster dans l'ordre. 
Thermos de thé. Le chat vit sa vie au milieu des jonquilles finissantes.

J'ai une foutue méga flemme.

J'adore.

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Cat13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 17775
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 68

Revenir en haut Aller en bas

La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards - Page 3 Empty Re: La Kronik de Koud'Pied o'Kick du Repaire des Motards

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum