Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Juin 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 135 utilisateurs en ligne :: 16 Enregistrés, 0 Invisible et 119 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Abrahamo, apistef, Barnabus, BLACKBIRD38, charpentier09, Falkor207, Gold35, J456, jacgl67, jm62, kuczynski, languy frederic, legros, Orangina38, siber69, thierry026

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 732 le Mar 24 Déc 2019 - 1:56
Connexion

Récupérer mon mot de passe

-69%
Le deal à ne pas rater :
Abonnement annuel à Cdiscount à Volonté à 9€ au lieu de 29€
9 € 29 €
Voir le deal

Billets d'humeur / Billets d'humour

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Papy fait de la résistance ?

Message  g2loq le Mar 5 Mar 2019 - 8:41

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Weneed17

BFM pour les infos, Tweet et Youtube pour la comm ?... Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Thumbd32
La fin des Blogs pépères ? Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Triste12
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Pannea35

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Min-lo62
par Koud'Pied o'Kick | 05.03.2019 à 07:00

10 découvertes qui vont révolutionner la moto

Le dernier paragraphe va vous scandaliser

Et tu cliquas, naïf, sur ce titre volontairement trompeur. [spoil] Car il ne sera question ni de motos, ni de découvertes, ni de dix. Mais il y aura quand même une R1 à poil (à la fin)

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 10-idees-qui-vont-revolutionner-la-moto

Le web formate. Comme la mode, loin de différencier, il intègre. Il contribue à propager des idées de plus en plus standard et faciles à comprendre moyennant une vidéo de deux minutes avec de jolies animations et des chiffres écrits en gros. A tout problème complexe, il y a toujours une réponse simple et complètement fausse.

Les titres des articles paient le plus lourd tribut à ce mono-alignement d'occiputs : informations tronquées, vocabulaire outrancier, synonymes approximatifs. C'est qu'il faut faire du clic, ma bonne dame ! Sans clic, sur Internet, t'es rien, t'es foutu. T'as pas de pouces bleus ? T'es ringard. T'as pas neuf milliards de fans à 50 ans ? T'as raté ta vie !

Ce qui pose un problème immédiat aux fabricants de motos face aux constructeurs de mots : difficile de déchaîner une vague d'indignation à la vue d'un garde-boue, difficile d'espérer de longues files d'attente de fans en pâmoison devant les magasins le matin de la mise en vente de la petite dernière sortie des chaînes -le rêve mouillé du marketoïde- difficile de contempler, béat, un compteur de pages vues à six chiffres. Même complètement à poil, une R1 ne peut pas lutter contre les photos d'une starlette à la plage, starlette qu'elle enterre pourtant côté sapience.

Drame en motardie, donc, qui s'enflamme rarement pour un modèle, fût-il présenté comme révolutionnaire ; maintenant que la H2R est sortie, 300 chwo, c'est le minimum, sinon bof. Certains tentent le coup du rapport poids-puissance, mais c'était déjà trop compliqué il y a quarante ans, alors aujourd'hui, avec le web, c'est peine perdue.

Il ne reste que l'esthétique, au point d'obtenir des caricatures de motos : les très hautes sont très hautes, les très lourdes sont très très lourdes, les très manga sont horriblement manga, les puissantes sont tellement puissantes qu'elles doivent être bridées, les customs deviennent des cucustoms. Avec l'esthétique, de temps en temps, on obtient quelques réactions épidermiques à la publication des premières photos. Et c'est tout.

Pour en revenir aux motos pour débutants, sinon Google ne va pas être content, c'est simple : prends celle que ton assureur veut bien que tu prennes. Donc, dans l'ordre décroissant : celle qui te coûte moins de 1.000 euros, celle à moins de 900 euros, à moins de 800 euros et ainsi de suite jusqu'à celle à moins de 500 euros. Le reste ? On s'en fout un peu, ça fait pas de clic. Sinon : ER-6, SV, MT-07, CB 500 en A2 puisque les 250-300 sont des motos de fille et que motard c'est masculin sinon rien.

Au fur et à mesure que les mécanismes psychologiques et sociaux sont étudiés, identifiés et employés par les vendeurs de bidules, leurs ficelles s'usent : les défenses immunitaires mentales se dressent. Sur un malentendu, on peut obtenir 30.000 clics, mais la moyenne tombe inexorablement. Les rédacteurs se cognent aux rendements décroissants : il faut outrager de plus en plus pour une réponse de moins en moins tangible.

Il y a peu, pour intéresser à propos de cette malheureuse R1, un simple démontage à 50.000 kilomètres suffisait. Maintenant, il faut que la starlette du moment chevauche ladite R1 en bikini, de préférence mal ajusté ; demain il faudra qu'elle se livre en même temps à des activités que la morale réprouve après avoir balancé une énormité sur un sujet politiquement incorrect.

Il y a quelques années encore, il étant possible de trouver des blogs intéressants sur la moto, du temps où les blogs étaient à la mode quand il s'agissait de gagner un peu de sous. Las, cette époque est révolue, sauf pour quelques obstinés qui surnagent encore. L'heure est à la vidéo et aux pouces bleus : là, il y a encore un peu de thune. Mais ça ne va pas durer. Trop compliqué, trop cher. Dans mon optimisme, je parie sur le retour du papier façon samizdat, mais c'est ma part romantique qui parle.

C'est ici qu'il faut insérer, en gros, le titre tout aussi racoleur d'un article, par exemple à propos de la starlette sus-mentionnée qui ferait des trucs sales avec une courbe de couple ou un bras oscillant avec en titre - les trente dernières secondes vont vous scandaliser !

g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Aujourd'hui, en mars 2039

Message  g2loq le Mar 19 Mar 2019 - 9:23

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 6169342
Délire ou prémonition ?  Suspect
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 40355623

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Min-lo68
par Koud'Pied o'Kick | 19.03.2019

Aujourd'hui, en mars 2039

La futurologie est une science qui passe rarement l'épreuve du lendemain.
Mais c'est un exercice amusant, surtout à relire ses écrits vingt ans plus tard. Voyons voir du côté de 2039 comment les choses se passent.

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Aujourdhui-en-2039

Aujourd'hui, en mars 2039

Je remonte l'Avenue de l'Opéra en serrant un peu les fesses : le couvre-feu approche et je suis encore loin de ma destination. Je n'ai pas envie de pousser ma bécane sur une trop longue distance, après : elle a beau être électrique et légère, il faut quand même déplacer 55 kilos. 21h53. Dans sept minutes, le moteur sera coupé automatiquement pour faire des économies d'énergie.

Au moins suis-je à peu près en sécurité dans le flot de véhicules : je suis entouré d'une barrière infrarouge qui me protège de manière efficace contre les conducteurs étourdis. Si les voitures automatiques ont fait un flop, les détecteurs de collision et les correcteurs de trajectoire automatiques sont obligatoires sur les voitures depuis je ne sais plus trop quand, un peu comme l'ABS ou l'anti-tête-à-queue il y a trente ans. Sur les motos, on se contente d'émetteurs passifs : avoir des correcteurs automatiques serait trop dangereux -et puis on a manifesté contre ça.

La reconnaissance faciale ? On s'y fait. L'un des effets de bord c'est qu'avec les caméras de surveillance qui ont poussé partout, les délits de fuite sont devenus bien rares -il n'y a que les imbéciles et les naïfs qui s'imaginent pouvoir passer au travers. Même avec un casque sur la tête c'est peine perdue : avec seulement cinq images, la police obtient des données biométriques suffisantes pour identifier n'importe qui presque à coup sûr, même les petits malins qui ont essayé de rouler avec un oreiller glissé sous le blouson.

C'est comme toutes les technos : il y a du pour et du contre. Je sais que si d'aventure un type sans anticollision me fout par terre et se barre, il sera retrouvé neuf fois sur dix. J'ai échangé ça contre le couvre-feu énergétique, les impôts hebdomadaires et les véhicules électriques en ville.

Il faut quand même admettre que depuis que les véhicules thermiques ne sont plus autorisés dans le périmètre de l'A86, on respire carrément mieux à Paris. Entre 22 heures et 5 heures, on peut dormir la fenêtre ouverte. Pendant sept heures, on n'entend plus que le bruit des pas, des voix et de la pluie. C'est un peu comme l'interdiction de fumer dans les restaurants : on a râlé sur le moment, mais plus personne aujourd'hui ne serait d'accord pour faire marche arrière.

J'ai quand même gardé ma moto : une CB 330 F qui fête ses treize ans cette année. Elle est garée chez mes parents, en banlieue lointaine. Je la sors quelques week-ends par an après avoir rassemblé suffisamment de bons d'économies d'essence -merci Papa de me refiler ceux pour ta voiture qui ne roule plus. De chez eux, je file plein sud vers le Cantal où le réseau de surveillance est encore partiel. Je soupçonne l'Etat de traîner les pieds pour achever la couverture parce qu'il sait l'utilité sociale des zones "grises". Il préfère que l'on roule en France plutôt qu'au Luxembourg ou en Lombardie, rapport à la taxe de circulation kilométrique. Là-bas, on peut tomber l'airbag et déconnecter l'antipatinage sans risquer de se prendre une prune, mais ça coûte une blinde d'y aller.

Place de l'Opéra. Je fais super gaffe, ici : je me suis pris trois prunes depuis le début de l'année pour avoir mordu sur un passage piéton. Les nouvelles caméras ne rigolent pas du tout. Un coup de scan sur le gros flashcode du carénage, un autre sur celui de mon casque et pouf ! Amende de 520 euros débitée directement sur mon compte en banque avec notification par e-mail. Heureusement que les prunes sont indexées sur le "reste à vivre" : mon pote Antoine, avec son salaire, prend jusqu'à 1008 euros sur les carrefours les plus embouteillogènes de la capitale. On rêve du temps où on ne nous enlevait que 6 points sur le permis pour un passage piéton non respecté ou 135 euros pour être resté bloqué dans un carrefour.

Dix heures moins deux. Au moins j'aurai réussi à grimper jusqu'à la Place Clichy. De là, je vais pousser jusqu'à la maison. Comme d'autres, je me range le long du trottoir pour ne pas être surpris par la coupure d'alimentation du moteur. Une voiture me dépasse : lui va s'en prendre une sévère, sauf s'il arrive à rejoindre un parc de stationnement avant l'heure fatidique.

Quand j'ai commencé à rouler à moto il y a quarante ans, on enquillait le Périphe à 110-120 vers trois heures du mat' sans forcer ni penser à mal : c'était la norme. C'était même risqué de rouler à seulement 90 la nuit : pas assez vite par rapport aux voitures. C'est bien fini, ce temps-là. 50 maxi sur le Périphe, fermé de 23 heures à 4 heures et bardé de ralentisseurs comme si les radars et les caméras ne suffisaient pas.

Oui, les temps ont bien changé. En bien ou en mal, je ne sais pas. C'est juste différent d'avant. Quand j'y repense, c'est comme évoquer les trains fumeurs, les 18.000 morts par an sur les routes ou les bourrés au volant à la sortie des boîtes : tout ça c'est fini, mais on n'a pas perdu que ça dans l'histoire. J'imagine que c'est toujours du donnant-donnant : liberté contre sécurité. Combien seraient prêts à revenir en arrière ? A débrancher définitivement leur ABS ou leur anticollision, à couper les éthylodémarreurs et à voir à nouveau des imbéciles risquer la vie des autres pour se donner des airs virils ? Serions-nous prêts à renoncer à ces commodités technologiques que nous assimilons au progrès et au mieux-vivre ?

On en reparle en 2059, d'accord ?
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 50628611
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Boulechitte Générator™

Message  g2loq le Mar 9 Avr 2019 - 12:33

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 48-8124
Petite Kronik du Repaire..  Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 1797587972
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 On-dit10

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Min-lo76
par David Morcrette | 09.04.2019


Boulechitte Générator™

Les kékés refleurissent aux terrasses et le Boulechitte Générator™ tourne à plein régime

C'est le printemps ! Les kékés refleurissent aux terrasses et le Boulechitte Générator™ tourne à plein régime pour fournir son lot de communiqués de presse.

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Boulechitte-generator
Boulechitte Générator(TM)

Avec le printemps, reviennent les petite zoziaux qui font cui-cui, les kékés à pots qui font prout-prout et les nouveautés en concession qui font tinter le tiroir-caisse, servies sur lit de communiqués de presse. C'est la rédaction de ces derniers qui me fascine. Car une phrase comme celle-là me laisse sans voix (attention, une dose massive de boulechitte va suivre) :

(…) "notre marque supporte résolument des valeurs de liberté et d'authenticité, de passion et d'individualité, des valeurs qui sont également reflétées dans chaque modèle de notre gamme iconique. Celles-ci s'incarnent dans le mode de vie de nos clients et leur façon de vivre intensément leurs émotions à la manière libre et exclusivement distinctive des authentiques amoureux des grands espaces."

Comme tu l'auras deviné, il s'agit d'un extrait du communiqué de presse annonçant un nouveau modèle de taille-crayon chez cette grande marque que je ne présente plus.

Depuis le tournant des années 2000, les agences de communication et les services marketing des constructeurs ont abandonné la rédaction artisanale de communiqués : les doses de boulechitte nécessaires à leur préparation frôlaient dangereusement les limites édictées par les autorités. L'Union Européenne et la FDA ont imposé l'emploi de Boulechitte Générators à double cuve de confinement afin d'éviter les calamiteuses fuites de boulechitte dont les ravages restent encore dans les mémoires de chacun.

Cette réglementation a donné naissance à toute une industrie de traitement et de recyclage du boulechitte, dont les plus gros acteurs sont Américains, du fait de l'importance de leur marché intérieur et leur appétit féroce en la matière.

Un péril grandissant vu à la télé

Hélas, le bilan de cette réglementation est contrasté : la contrebande de boulechitte a décollé dans le monde entier à partir de 2010. Les réseaux de boulchitto-trafiquants se sont implantés partout en Europe. En France, le phénomène a pris une ampleur préoccupante : le trafic de boulechitte se fait au grand jour, quasiment sous les fenêtres du Ministère de la Communication, impuissante à juguler cette tendance insécuritaire.

"Les problèmes sanitaires liés au trafic de boulechitte frelaté sont innombrables", indique le professeur Trucmuche, spécialiste parce qu'il a un diplôme au nom compliqué. "C'est pourquoi il faut renforcer l'arsenal juridique et légiférer fortement en fronçant les sourcils à la télé pour faire peur aux acheteurs de faux boulechitte", martèle-t-il devant les caméras sur fond d'incendie avec des gens qui jettent des choses sur d'autres gens.

Pour les services de communication des constructeurs de motos, la tentation est pourtant grande d'aller se servir sur le marché parallèle : le boulechitte y est plus concentré en trétra-ENA-dichlorure, le principe actif du boulechitte. En renforçant les dosages, ils espèrent faire tinter plus souvent le tiroir-casses des concessions. Or, les études sont formelles : la population a développé progressivement une accoutumance au boulechitte qui se traduit par une baisse verticale des taux de clics, la pouce-rougeaison des vidéos "corporate" et la montée des sarcasmes à la publication de photos "volées". Mais rien n'y fait : "il faut plus de boulechitte ! Donnez-moi plus de boulechitte !" semble être le modus operandi de tous les services de communication de l'Hexagone et c'est pas la gloire en vérité.

La nécessité d'une gouvernance flexirigide recomposée

A n'y point prendre garde, la communication s'expose à la même tarasque qui a décimé la télévision, confrontée à des taux sans cesse en progression de connerie, faisant peser un stress technologique grave sur les infrastructures de diffusion. Le cap des 300 mégaClaudel* a été franchi récemment et rien n'indique que cette courbe haussière doive s'infléchir à court ou moyen terme.

Il appartient à la communauté mondiale des producteurs et raffineurs de boulechitte de réagir face à ce fléau des temps modernes, ce phénomène sociétal majeur qui marque notre entrée dans l'aube du premier quart du 21e siècle, ce défi au paradigme du… ch'te saoule, là ? Bon, d'ac.

Je résume donc :

Le boulechitte tue !

* le Claudel est l'unité MKSI mesurant la quantité de connerie, du nom de son découvreur, l'écrivain français Paul Claudel.

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Les faux essayeurs

Message  g2loq le Mar 23 Avr 2019 - 8:43

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 37981529
Petite Kronik du Repaire... Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Telex55
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Vroom38

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Min-lo79
par Koud'Pied o'Kick | 23.04.2019

Les faux essayeurs

Essai ou prise de contact ? L'essayeur est-il même jamais monté sur la moto ?

A la lecture d'un article, j'ai parfois l'impression que l'essayeur n'est jamais monté sur la moto. Qu'il a rédigé l'article sur la base du seul dossier de presse. Me gourre-je ?

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Faux-essayeurs
Les faux essayeurs : mais est-il même monté sur la moto ?

Ce n'est pas fréquent, mais l'impression est désagréable. Le nom de la moto figure en couverture, c'est l'un des éléments qui m'a fait acheter le magazine, mais à la lecture je reste interdit. C'est tout ? 4.000 signes et c'est bouclé ? Rien sur la conduite. Des photos trop bien léchées. Un conducteur anonyme en selle. Est-ce un essai bidonné fait d'après le dossier de presse ?

Je relis avec soin et rien dans le vocabulaire de l'article n'évoque le contact physique avec la moto. Rien sur les vibrations du moteur, rien sur la position de conduite à part des éléments factuels comme une nouvelle selle ou un nouveau rembourrage, rien sur ce qu'on voit dans les rétros, rien sur le toucher des freins, rien sur tout ce qui impressionne au contact d'une moto que l'on ne connaît pas.

Oui, il indique que les suspensions ont été revues, que le ressort ceci, que l'amortissement cela, que x millimètres par-ci, que triple progressivité par-là. Mais rien sur le ressenti en selle. Rien sur ce que ça change, rien sur ce que ça donne sur les petits chocs ou les gros enfoncements. Il indique que le cadre a été revu au niveau de la colonne de direction ou de la boucle arrière, qu'aluminium au lieu d'acier, qu'angle de chasse et blablabla empattement… mais rien sur ce que ça change dans la vraie vie. J'ai l'impression que l'article se cantonne à la partie "statique" d'un essai, où le rédacteur commence par faire la liste de tout ce qui change. Il manque la partie dynamique, où il monte en selle pour voir ce que ça donne.

D'un autre côté, il n'est indiqué nulle part qu'il s'agisse d'un essai ou d'une prise de contact. Mais les photos d'une personne sur une moto en mouvement entretiennent la confusion : l'a-t-il essayée, oui ou non ? J'ai l'impression d'avoir été grugé par le titre sur la couverture. Dans la presse pipole, peut-être. Mais dans la presse moto ? Un article qui ressemble bougrement à un essai mais qui n'en est pas un ? Délicat numéro d'équilibriste.

Quelque part, je salue la performance : l'équilibre est difficile à trouver. Il faut choisir ses mots avec soin, formuler ses phrases avec précision afin de limiter le risque d'être pris en flagrant délit de bidonnage. Je ne sais pas si j'en serais capable, assujetti comme je suis à une conception vieillissante de la déontologie : on ne rédige pas une émulsion de dossier de presse en le faisant passer pour un essai ou une prise de contact. Cela ne se fait pas : c'est malhonnête vis-à-vis des lecteurs.

Pourtant, il faut remplir le journal. Toutes les semaines, tous les mois, les abonnés attendent leur dose de contenu pour pouvoir rêver un peu à celle qu'ils attendent. Ils attendent les photos, les impressions. Ils veulent être confortés dans leur choix : pouvoir dire à leurs potes : "tu vois bien que c'est la meilleure. Maintenant, je peux jouer avec vous ?"

Peut-être est-ce parce que j'ai été élevé à la fin du 20e siècle, que je ne comprends pas qu'un sujet soit torché avec une vidéo de 3 minutes. Trop jeune pour de cette génération qui se sent chez elle dans la Pléiade et trop vieux pour celle qui se contente d'accumuler les icônes sur l'écran de son téléphone ; j'ai encore besoin de rêver avec un peu de vrai dans le fond. Je déteste les photomontages qui ne disent pas leur nom.

Pourtant, je suis moi-même un artisan du faux.

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Aider les riches

Message  g2loq le Mer 24 Avr 2019 - 18:56

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Snip_798
Karak. Le 21 avril 2019

Aider les riches
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Ob_731eac_img845

Pourquoi faut-il aider les riches ?

Il faut aider les riches  parce qu’ils sont beaucoup moins nombreux que les pauvres.
Même si leur espèce est en progression c’est surtout sur leur richesse et non sur leur nombre, donc protéger les riches c’est leur éviter de venir grossir les rangs des pauvres.

Les pauvres par contre prospèrent abondamment et ne sont pas concernés par la raréfaction de l’espèce. Ensuite aider un riche ce n’est pas lui donner de l’argent, c’est ne pas lui en prendre, pour aider les pauvres c’est exactement l’inverse.
Un proverbe dit « si tu donnes de l’argent à un pauvre, tu le nourris un jour, si tu ne prends pas l’argent à un riche il se nourrit toujours. »

Si les riches sont mal aimés c’est essentiellement parce qu’ils sont jalousés. Les pauvres n’aiment pas les riches, par contre les riches aiment bien les pauvres et n’hésitent pas à leur donner une piécette à la sortie de l’église. Parce que le riche croit en Dieu. Et pourtant Jésus a dit : « Je vous le dis, il est plus aisé pour un chameau d'entrer par le trou d'une aiguille, que pour un riche d'entrer dans le royaume de Dieu. » (Évangile selon saint Matthieu, XIX, 24).
 
Tu as compris qu’en principe des riches il ne doit pas y en avoir beaucoup au paradis, sauf, sauf, sauf s’ils sont généreux avec l’église. Et voilà pourquoi nos amis les riches ont balancés des millions à la quête pour réparer Notre Dame, et les chameaux peuvent se brosser pour passer par le chas d’une aiguille.
Donc ami(e)s pauvres, et prêtres bedonnants prions pour la sauvegarde des riches…Amen

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty La moto anti-zombies

Message  g2loq le Mar 21 Mai 2019 - 8:31

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 48-8111
Tarmo en KLR 650, mais quelque part...quelques traits de caractère...Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 76175610
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Anniei10


Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Min-lo14
par Koud'Pied o'Kick | 21.05.2019

La moto anti-zombie

KLR 650

Quand les zombies arriveront, seuls les possesseurs de KLR 650 s'en sortiront.
Parce qu'ils auront tout prévu. Tout, ch'te dis !

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 La-moto-anti-zombies
La moto anti-zombies () photo : Gage Skidmore from Peoria

L'invasion des zombies n'étant plus qu'une question de jours*, il est de mon devoir de t'expliquer comment sauver ta peau. Il faut te dépêcher, car il n'y en aura pas pour tout le monde vu la vitesse à laquelle les trails des années 80 et 90 sont tronçonnés pour en faire des scramblères peints en noir sombre qui fait peur. Mais posséder la machine ne suffit pas : encore faut-il l'équiper de manière idoine. Pour cela, nous allons appeler le Tube à la rescousse et plus particulièrement sa vivace communauté de 'Muricains.

Le 'Muricain est souvent loué pour son pragmatisme et sa science consommée de l'emballage. Quand on met les deux ensemble, cela donne la KLR 650 Zombie Apocalypse Edition, que tu pourrais acheter en France si cette vaillante machine n'avait pas été bannie pour sauver les bébés phoques.

Une grande partie de l'exercice consiste à détailler la liste des merdouilles boulonnée ou scotchée sur la moto. L'erreur fatale est de mélanger les univers. Un réservoir Acerbis : oui. Des valises Vuitton : non. Cette moto est l’extériorisation de la crédibilité de son propriétaire, la prononciation de sa magnificence, l'établissement de sa suprématie sur la plèbe ignorante. Faut pas s'louper.

La première étape consiste à remplacer ses pneus routiers par des gommes à crampons mixtes, à chier sur route et merdiques sur terre. Boulonne ensuite des barres de renfort à l'avant et à l'arrière : ça rajoute du poids, ça fait glisser la moto plus loin en cas de chute sur route et ça ne fait même pas de bonnes poignées de relevage sur terre vu qu'elles sont fabriquées en métal mou et fixées avec de la visserie en alu recyclé.

La mode des leds ayant apparemment levé l'interdiction d'éblouir ceux qui viennent d'en face, bidouille le faisceau électrique pour lui ajouter deux projecteurs de part et d'autre de l'optique principale : ils seront détruits à la première chute et fracasseront cette dernière dans l'opération.

Modifie la fourche : installe un raidisseur et des cales. Tu seras toujours assis sur un cheval à bascule parce que tu n'auras pas touché à l'amortisseur arrière, mais sur un cheval à bascule tape-cul et bien trop raide sur piste. La classe.

Monte un peu partout sur la moto diverses sacoches à grand renfort de colliers plastiques qui font ziiip, marque de reconnaissance des bricoleurs qui connaissent leur taf'. Tu pourras y glisser le bric-à-brac du prévoyant : au moins deux couteaux de survie avec boussole, trois moyens différents de faire du feu, une trousse de premier secours -dans une sacoche latérale, ce qui fait qu'elle aura une chance sur deux de rester coincée sous la moto en cas de chute- et plein de "paracord". Super-important, le paracord. 35 mètres minimum, enroulés un peu partout autour du cadre, des pare-carters, des branches de rétro. Le fin du fin, c'est le paracord "7 brins+3" qui renferme du fil de cuivre pour faire des pièges à lapins, du fil de pêche et un brin de coton huilé pour faire du feu. Parce qu'en France, on est parfois à plus d'une heure d'un supermarché, donc il faut pouvoir aller à la pêche aux lapins.

Les durits tressées sont une option prisée. Surtout quand on garde les plaquettes d'origine et sans avoir décrassé les pistons.

A l'arrière, il te faut deux valbondes XXL qui te donnent un cx d'horloge comtoise et dont il est vital de chiader la fixation à l'aide de gros colliers en plastique qui font ziiip. Bien les serrer (ziiip!). Le top-case est solidaire d'une grosse plaque de fonte qui ajoute à elle seule trois kilos à la boucle arrière. Sous le top-case, deux bidons plats d'essence et d'eau -ne pas mélanger sans avis médical.

Les choses sérieuses se passent au niveau du poste de pilotage où tu vas pouvoir multiplier les merdouilles : poignées de gaz à blocage rapide pour l'autoroute, pare-pierres, supports pour gadgets électroniques, panneaux électriques supplémentaires pour commander l'éclairage, les ports USB et les prises 12 volts additionnels. Le prévoyant ajoutera un extincteur. Dans la sacoche de réservoir, glisser le troisième GPS de secours, la batterie 12V 5A "au cas où", un autre moyen de faire du feu, une frontale et une photo de ta famille en cas de coup de mou avant l'attaque des méchants (les violons tristes s'insèrent ici).

Côté moteur, il sera nécessaire de faire cette bidouille au niveau du carter d'allumage pour éviter de tout péter et de remplacer le bouchon de vidange par un modèle extra-plat, à combiner avec un sabot, même si tu passes ta vie sur le bitume. N'oublie pas de remplacer ton pot d'échappement par un modèle full-barouf si tu ne veux pas passer pour un trans-genre.

Voilà, tu es fin prêt en cas d'apocalypse zombie. Et tant pis si tu ne fais même pas la différence entre la carotte sauvage et la ciguë : tu as maintenant quatre manières différentes de faire du feu et des hameçons photodécoupés sur une plaque de métal au format carte de crédit glissé dans ton portefeuille, donc tu es immortel. Tu es prêt. Tu as rejoint l'Elite. Tu fais partie de ceux qui, quand la matière brune entrera en contact avec le machin rotatif, assurera à l'Humanité des lendemains… plom-plom voilà-voilà.

Comme je viens mine de rien de te sauver la vie, n'oublie pas de cliquer sur des trucs et tu peux aussi me filer des sous en appuyant quelque part, merci, bisou.

* même la Saint Glinglin est une question de jours : il suffit d'attendre assez longtemps pour qu'elle arrive.

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Reconnaissance faciale : tous fichés… l’immatriculation permanente

Message  g2loq le Mer 23 Oct 2019 - 14:27

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 83416511

Allo, Orson ?... -On arrive ! Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun29

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Vader-16


Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 2019-463

lundi 21 octobre 2019


Reconnaissance faciale : tous fichés… l’immatriculation permanente

Ne souriez pas, l’État et la police vous regardent.

Le déploiement de la reconnaissance faciale démarre cet automne, au prétexte de simplifier les démarches administratives.

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 2019-10_camera-videosurveillance_gm-mm

Alicem, vous connaissez ? Cet acronyme désigne « l’Authentification en ligne certifiée sur mobile », un dispositif de reconnaissance faciale par moyens numériques, dit « biométrique ».
Déjà utilisé en Chine pour le « contrôle social » de la population, la reconnaissance faciale va être utilisée en France, comme le permet un décret n° 2019-452 du 13 mai 2019 validé par le 1er ministre et le ministre de l’Intérieur (JORF n°0113 du 16 mai 2019).

Dans un premier temps, le gouvernement présente Alicem comme une « simplification administrative » pour les papiers d’identité… « Ne vous inquiétez pas m’sieur-dame, c’est pour faciliter vos démarches et éviter des contrôles fastidieux par des agents. »

Et c’est encore un pas de plus vers la « start-up nation » chère au président Macron, mais nous étions prévenus : chose promise, chose due ! Ces systèmes posent également le problème du stockage des données, de leur utilisation et des risques de piratage informatique.

Bien sûr, la France est une démocratie exemplaire et nous ne devrions pas nous inquiéter… tiens tenez, c’est comme pour la sécurité routière, par exemple : le contrôle-sanction automatisé et le retrait des points de permis, au début, c’était juste pour traquer les chauffards et sanctionner la mise en danger de la vie d’autrui. C’est comme la vidéo-surveillance déployée depuis deux décennies : initialement, il s’agissait de lutter contre la délinquance et les incivilités, puis contre le risque terroriste et maintenant, plusieurs villes l’utilisent pour gérer le stationnement payant et contrôler les restrictions de circulation… à Paris, Christophe Najdovski, maire-adjoint aux transports n’a-t-il pas dit qu’il envisageait de recycler les anciens portiques « Ecotaxe » pour filtrer les véhicules entrant dans la capitale ?

Alors les véhicules aujourd’hui, nos tronches demain, qu’est-ce qui l’empêche ? Pas Alicem en tout cas ! C’est comme si, à terme, tout le monde se baladait en permanence avec une plaque d’immatriculation visible de tous les flics et milices privées, du bâtiment public au supermarché.

C’est aussi le moment de s’interroger sur notre sujétion aux outils numériques qui s’imposent irrémédiablement dans nos vies quotidiennes : téléphone connecté en poche ou dans la main, GPS activé, achats en ligne, applications presqu’indispensables pour accéder aux services publics (impôts, certificats d’immatriculation de véhicule, sécurité sociale, etc…) ou pour réserver un billet de train, sans oublier la contribution volontaire des gens qui affichent leur vie sur les réseaux sociaux…
Certes, on peut toujours se dire « je n’ai rien à me reprocher, je n’ai rien à cacher »…
Et pourtant, notre usage actuel du numérique fait que déjà, le simple fait d’être connecté revient à se balader dans la rue porteur d’une pancarte géante sur laquelle notre intimité, nos identifiants, nos envies, nos pratiques, nos relations apparaissent très clairement et cela en dit long sur le degré d’acceptabilité sociale de surveillance numérique dans la mesure où beaucoup de gens, sans en avoir conscience, en sont déjà les contributeurs consentants.

Aussi, c’est tout-à-fait logique que ça continue avec la reconnaissance faciale.
Les étapes suivantes, ça sera peut-être une puce électronique sous la peau dès la naissance et l’internement de tous les réfractaires ?

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Edito

Cet avenir glaçant tel qu’on le lit dans les romans d’anticipation depuis 30 ou 40 ans ou plus récemment dans « Minority report », c’est déjà le monde de maintenant, le monde des lois dîtes « Perben » de 2004 (ce qui avait permis le contrôle-sanction-automatisé par dégradation du principe d’innocence), des fichiers dit « Edvige », le monde des arrestations préventives comme cela a été le cas contre les activistes écologiques empêchés de se rendre à la Cop-21 et tant d’autres depuis.

En attendant, restez casqués, vous êtes tracés !

* L’Association « la Quadrature du net » qui dénonce un passage en force a déposé un recours au Conseil d’État pour faire annuler le décret permettant l’utilisation d’Alicem.

* Le décret Alicem

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty «Ok boomer» : quand les jeunes font de la discrimination anti-vieux

Message  g2loq le Ven 13 Déc 2019 - 17:16

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 31115111

Je me demande si je préférerais pas le basique "vieux con" qui me semble moins discriminatoire...  scratch  J'en connais plein, à peine trentenaires... Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Clindo23 
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 27815913

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Snip_436
Par Christine Mateus Le 12 décembre 2019

«Ok boomer» : quand les jeunes font de la discrimination anti-vieux

La députée Audrey Dufeu Schubert (LREM) veut lutter contre « l’âgisme » dans un rapport remis aujourd’hui. Une discrimination qui se manifeste dans l’expression des millenials « Ok boomer »
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Snip_435
« Ok Boomer » l’expression d’une députée écologiste néo zélandaise, Chlöe Swarbrick, reprise et utilisée par les millenials (nés entre 1981 et 1996) lors d’une manifestation parisienne. Edouard Richard

Cette génération a connu la paix, la prospérité, le plein-emploi et la croyance dans le progrès pendant les Trente Glorieuses. Nés entre 1946 et 1964, ce sont les boomers.
Une génération bénie… qui s'en prend actuellement plein la poire par les 15-25 ans qui façonnent le monde de demain. Une expression employée par cette génération Z, devenue virale sur les réseaux sociaux, résume à elle seule la fracture entre ces deux catégories de la population : « Ok boomer! ».



Deux mots prononcés par les plus jeunes à destination de leurs aînés signifiant peu ou prou : « De toute façon, tu ne comprends rien. Tu es trop vieux, largué. Cause toujours ! ». Une expression qui signe aussi le point final à une conversation et que certaines victimes de la formule désignent comme une certaine forme de racisme : l'âgisme.

Au lendemain de la présentation du plan Grand Age au conseil des ministres et, alors que la députée LREM Audrey Dufeu Schubert remet ce jeudi son rapport au Premier ministre avec ses 87 propositions sur ce thème, la lutte contre l'âgisme y apparaît comme une des priorités.

Une censure de la parole des personnes âgées

« Avec cette expression « Ok boomer ! », on est dans la censure de la parole des personnes âgées. Cela participe à l'âgisme qui est, en effet, une forme de racisme, du moins une discrimination, reconnaît la députée. Il est extrêmement présent dans notre société, que ce soit dans les médias, au travail, ou encore dans les politiques publiques. J'ai été très surprise, lors de mes travaux, par le fait que les personnes âgées se mettaient, parfois, en position de soumission par rapport à ça, sans même en prendre conscience. C'est comme si, en vieillissant, leur parole avait soudainement moins de valeur. Lutter contre l'âgisme, c'est aussi travailler à la reconnaissance de cette parole », insiste Audrey Dufeu Schubert.

Selon une étude de Student Pop, le spécialiste du job étudiant, 35 % des « millennials » (nés entre 1981 et 1996) voient en cette expression « un cri de ralliement » d'une génération qui ne supporte plus les critiques énoncées par les plus vieux, 16 % un moyen de se faire entendre d'eux. La fameuse formule a été popularisée par une députée écologiste néo zélandaise, Chlöe Swarbrick, 25 ans. Début novembre, elle répondait ainsi à un membre plus âgé du Parlement qui venait de l'interrompre, alors qu'elle tentait d'alerter l'assemblée sur l'urgence climatique. De rage, elle conclut de façon cinglante : « Aujourd'hui, la moyenne d'âge de ce 52e Parlement est de 49 ans. Ok boomer! ».

Incompréhension entre générations

81 % des millennials pensent, effectivement, que les enjeux environnementaux sont la cause principale de cette incompréhension générationnelle. Ce que confirme Thomas, étudiant à l'université Paris-Est-Créteil. « On est face à des gens qui pensent que les ressources de la planète sont inépuisables, tacle le jeune homme de 22 ans. Et, lorsqu'ils entendent que ce n'est pas le cas, certains ajoutent « oui, mais en Occident on sera préservé ». Quel égoïsme! Je trouve que nous, les jeunes, avons une vision mondiale des défis environnementaux, mais aussi politiques et sociaux, que les plus âgés n'ont pas. »

« Les jeunes sont tellement polarisés sur l'environnement qu'ils en oublient les autres combats, comme le combat humain », regrette Michèle Delaunay, l'ancienne ministre socialiste déléguée aux Personnes âgées et l'Autonomie, entre 2012 et 2014. « On est, en effet, sur une mésentente alimentée par ces petits mots anglo-saxons qui nourrissent un âgisme de mode. Pourtant, les jeunes ont besoin de cette génération des boomers qui représente 20 millions de personnes. Ils sont, aujourd'hui, la colonne vertébrale de la cohésion sociale », développe l'autrice du livre « Le fabuleux destin des baby-boomers » (Éditions Plon).

Et cette énergique boomeuse de déplorer qu'elle a eu droit, elle aussi, à quelques « Ok boomer ! » lors de ses prises de position sur les réseaux sociaux… concernant la réforme des retraites. À quand la réconciliation ?

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Ok boomer

Message  kuczynski le Ven 13 Déc 2019 - 21:00

Ok boomer? J'y ai eu droit il y a quelque temps déjà... Du coup ça devait être justifié car il m'a fallu aller sur mon poto Google pour voir ce que ça signifiait... Quelle bande de p'tits cons qui n'ont pas encore compris que c'est avec des jeunes cons qu'on fait des vieux cons  Sad.
kuczynski
kuczynski
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 5054
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Re: Billets d'humeur / Billets d'humour

Message  charpentier09 le Ven 13 Déc 2019 - 22:18

@kuczynski a écrit:Ok boomer? J'y ai eu droit il y a quelque temps déjà... Du coup ça devait être justifié car il m'a fallu aller sur mon poto Google pour voir ce que ça signifiait... Quelle bande de p'tits cons qui n'ont pas encore compris que c'est avec des jeunes cons qu'on fait des vieux cons  Sad.
Et moi c'était mardi, un de mes élèves m'a demandé si je savais ce que ça voulait dire. Il n'a pas été plus loin.  scratch
Mais je vais devoir faire un peu plus attention pour voir si c'était juste une question banale ou si il pense : "cause toujours tu m'intéresses" comme on l'a surement fait dans une autre époque. 
Hé oui, ils passent tellement de temps sur les réseaux sociaux qu'ils sont rapidement au courant de n'importe quoi (et rarement du cours) et c'est difficile d'avoir leur attention 2 heures d'affilés. 
Pour le téléphone ils sont très forts, c'est un combat incessant pour qu'ils ne soit pas tout le temps dans leur main.  affraid

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Silver10
charpentier09
charpentier09
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 1808
Date d'inscription : 22/12/2014
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Re: Billets d'humeur / Billets d'humour

Message  Centaurdedé le Mer 18 Déc 2019 - 0:12

@g2loq a écrit:
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 2019-463

Les étapes suivantes, ça sera peut-être une puce électronique sous la peau dès la naissance et l’internement de tous les réfractaires ?

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Edito

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 4138970908  Salut à Tous ,

Heureux de voir un Guzziste anti Electronique ...
Cela me rappelle mes jeunes années à la FFMC !

Tchao A+ Dedé

_________________
Moto Guzzi 1200 Sport (2007)
Honda GL 1800 Bagger (2018)
Centaurdedé
Centaurdedé
Membre connaisseur...
Membre connaisseur...

Messages : 102
Date d'inscription : 25/04/2019
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Roulons sous la pluie

Message  g2loq le Mar 4 Fév 2020 - 10:00

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 6169330
Mouais... En faisant abstraction des nombreux rond-points pleins de gazoil et des passages cloutés en sortie de virage, à franchir avant d'atteindre cette petite départementale à flanc de coteaux... Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Smiley22
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Met6712

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Min-lo44
par Koud'Pied o'Kick | 04.02.2020 à 07:00

Roulons sous la pluie

Le risque me fait sentir plus vivant

J'ai peur de rouler sous la pluie et pourtant j'aime bien ça. J'aime le bruit des pneus sur la route. Le risque me fait sentir plus vivant.

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Roulons-sous-la-pluie
Kronik : Roulons sous la pluie (c) Photos : VisionPic .net

Soyons clair : j'ai peur et je déteste la pluie entre les files de bagnoles avec les phares qui m'aveuglent et bordel ça y est j'ai de l'eau dans les gants je vais m'en coller une je vais m'en coller une je vais m'en coller une.

Non.

J'aime bien la pluie sur une départementale à flanc de coteau, avec des nuages qui s'effilochent aux crêtes et du vert de part et d'autre du gris brillant d'où je soulève un panache blanc que j'aperçois dans les rétros. J'entends l'eau soulevée par la roue avant frapper le bas de carénage; j'en sens les vibrations jusque dans les genoux.

J'aime bien la pluie quand j'ai soigneusement passé mon écran à la cire à carrosserie et que la pluie en perle d'un simple balancement de tête -je ne sais pas pourquoi, cela m'emplit de la satisfaction du travail bien fait, de l'astuce qui change la vie, du souci en moins.

J'aime bien la pluie quand j'ai pris le temps de passer les manches de ma veste par-dessus les manchettes de mes gants et pas l'inverse : je sais que je ne serai pas mouillé. Même après 300 bornes sous une pluie battante mes chers gants sont réellement étanches. A l'arrivée, ils seront à peine humides.

Enfin, j'aime bien la pluie quand je me suis suffisamment bien contorsionné pour ajuster le col de ma veste et mon tour de cou afin qu'aucune goutte de pluie ne vienne se glisser dans ma nuque -désagrément ultime. Je ne sais pas trop comment je me suis débrouillé, mais aujourd'hui je suis au sec de la tête aux pieds malgré l'averse -ce n'est pas tout le temps de cas.

Tout est réuni pour une bonne balade sous la drache.

Une balade où je me détends petit à petit, où je reprends confiance dans mes pneus, où je me persuade que "ça tient" en appuyant un peu plus fort que nécessaire sur le levier de frein avant, pour voir. Ça tient. C'est bon. On continue.

La bande-son de la pluie vient s'ajouter à celle, habituelle, du roulage. Le tip-tap variable sur le casque en fonction de la taille des gouttes de pluie, celui des pneus sur le bitume qui ressemble à une vague qui n'en finit pas de se retirer du sable, un interminable fshhhhhh qui s'interrompt seulement sous les ponts.

Mais pas que : il y a aussi l'odeur de la moto mouillée, de l'eau chassée furieusement en vapeur par l'échappement, plus doucement par le filtre à huile, le carter moteur. J'aime moins : je la trouve un peu écoeurante et c'est la promesse d'une séance de nettoyage plus longue que d'habitude, avec de longs filets gris sur le carénage, plein de sable collé partout et des bouts de trucs dégueu dans les coins.

Prendre la pluie quand on y préparé, c'est prendre une douche sans être mouillé : tous les effets mentaux sans les effets physiques. C'est une autre facette du déplacement à moto : se mouvoir en étant immobile soi-même. Se déplacer, très vite, même, sans faire un mouvement. Prendre une douche à 100 à l'heure sans être mouillé, sans bouger, sans action : il y a juste à laisser faire. On s'approche des Upanishads*, l'air de rien.

Deux ou trois dimanches par an, quand le temps s'y prête, je vais rouler sous la pluie. Bien équipé, habillé avec soin, prêt à accueillir l'averse. Pour me faire pardonner de la pluie pour toutes les fois où j'ai pesté contre elle quand c'était tout l'inverse, que je me suis fait surprendre sans pantalon de pluie, avec mes petits gants, avec le mauvais casque dont l'écran s'embue. Là, je peux profiter qu'il faut pousser plus délicatement sur le guidon, accompagner les virages du buste, guetter les flaques qui pourraient être trop profondes. Là, je peux profiter de ce que la pluie ajoute à la route, de son bruit particulier, du regain d'attention qu'elle réclame.

J'aime bien rouler sous la pluie quand je l'ai choisi.

*textes philosophiques à la base de la religion hindoue

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Les forums "classiques" menacés par les "rezos socio" ?

Message  g2loq le Ven 21 Fév 2020 - 17:31

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 365723366

Les forums "classiques" sans version smartphone et/ou sécurisée sont-ils menacés par les "rezos socio" ?

Je parcours régulièrement la partie technique des Forums de la Fgwcf. Les rares questions qui y apparaissent encore y restent parfois longtemps sans écho.

C'est, je pense, parce qu'il n'y a plus tellement de lecteurs de ce support, en fait. Les membres s'étant sans doute plutôt orientés vers d'autres moyens de communication

Si on étudie les 6 anniversaires du jour du Forum de la Fgwcf  il se trouve en effet
- Un inscrit en novembre 2013 et dernière visite le même mois
- Un inscrit en juin 2013 et dernière visite le même mois
- Un inscrit en janvier 2013 et dernière visite le même mois
- Un inscrit en novembre 2011 et dernière visite en mai 2012
- Un inscrit en juillet 2011 et dernière visite en avril 2017
- Un inscrit en septembre 2010 et dernière visite en septembre 2011

Heureusement que certains anciens animent sinon régulièrement les rubriques autres que techniques de ce forum !

Les smartphones et autres tablettes ont pris le pas sur les PCs et il est parfois malaisé d'intervenir sur des sujets avec ces outils. 
Merci d'autant plus à ceux qui prennent quand même la peine d'allumer aussi le PC de temps à autres, pour donner des nouvelles sur leurs Forums, quels qu'ils soient !

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Re: Billets d'humeur / Billets d'humour

Message  Didou57 le Ven 21 Fév 2020 - 20:28

Salut Christian,

Je remarque aussi que les réseaux sociaux ont "tués" quelques forums, au départ juste un endroit plus facile d'accès et généraliste type facedebouc où étaient organisé les sorties (apparemment plus facile que sur un forum  scratch) mais en fait, à lire les quelques murs consultés, ça dégénère rapidement et tout est mélangé : les présentations, les questions, les sorties, etc. 
Je suis peut-être (déjà) trop vieux mais pour moi, c'est un joyeux bordel dans lequel je ne me retrouve pas...   Neutral 

Je ne suis pas prêt à abandonner notre type de gestion structuré sur ce forum. 

Bonne soirée


Dernière édition par Didou57 le Sam 22 Fév 2020 - 14:31, édité 1 fois

_________________
A bientôt !

"Aides toi, le ciel t'aidera"

"Qui veut aller loin ménage sa monture." .............. Roulez prudemment !

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Didou_10
Didou57 -   Administrateur et fondateur du forum .................             
Même si mon nom est dans la liste des connectés au forum, je ne suis pas forcément derrière mon écran... merci pour votre patience.

Montages 2010 - 2011
montages 2013-2014
montages 2014-2015
Montages 2017-2018
Didou57
Didou57
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur

Messages : 14248
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 54

https://www.goldwingpartage.com

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Re: Billets d'humeur / Billets d'humour

Message  Gekko le Sam 22 Fév 2020 - 7:46

Salut les hommes,

Je pense que les objectifs ou utilités de ces 2 supports sont différents, l’un, le forum est plus orienté technique pour la recherche d’infos, le partage d’astuces et lui est structuré et l’autre souvent en en effet FB, plus pour des rencontres, sorties, balades et demandes d’infos (le pb en tout genre...), donc plus rapide et facilement accessible d’un smartphone comme l’explique Christian, mais tout se mélange et se perd au gré des publications... j’utilise ou lis les 2 et FB me fait marrer quand je vois certains messages... Shocked Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 1797587972 Wink

_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !!!
Corneille
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Su8_110
Gekko
Gekko
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 7709
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Re: Billets d'humeur / Billets d'humour

Message  eddy tionspéciale le Sam 22 Fév 2020 - 9:57

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 365723366  Longue vie à notre forum animé et constructif. Merci Didou merci Christian et merci aussi à tous .

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Homolo11
eddy tionspéciale
eddy tionspéciale
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 3667
Date d'inscription : 14/02/2017
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Humeur comme le temps aujourd'hui: maussade !

Message  g2loq le Dim 8 Mar 2020 - 8:58

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Snip_742

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Snip_743
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Re: Billets d'humeur / Billets d'humour

Message  Macfly2b le Dim 8 Mar 2020 - 10:24

Yep longue vie au forum et à ses valeurs.

Pour le boulot fait dessus bah chapeau bas messieurs. Ne lachez rien.

Longue vie à FGI !

_________________
Avant j'avais des durites standards.  J'ai décidé de monter des durites avia... J'ai demonté ma moto entierement ... Et j'ai craqué ! Donc j'ai remis mes durites standards ! Mais bon comme les freins,  c'est pour les lâches  Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 1797587972 .
Tout dans l'anticipation, même pas peur  affraid !
 
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Fb_img10
Macfly2b
Macfly2b
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 667
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 48

https://www.acteprev.fr

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Balance ton virus

Message  g2loq le Ven 27 Mar 2020 - 13:12

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 1f63724

Tout savoir sur le Coronavirus Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Ecole_17

Le coronavirus est un pauvre type, si,si.  bounce
Il a une obsession c’est de se reproduire, c’est dans son ADN.
Alors il attaque une petite cellule inoffensive et lui fait des mistons qui iront contaminer d’autres cellules. 
Voilà ! Le mal est fait. T’as plus qu’à mourir ! 
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Anniei26

Alors se pose une question: Les attaque-t-il vraiment ou succombent-elles à son charme ?Pour faire court, est-il plutôt Casanova ou DSK ? 
Comme je ne vois fleurir aucun hashtag « Balance-ton-virus » je me demande où est la vérité.
Le coronavirus, ne l’oublions pas, porte couronne. Et ça, beaucoup d’intrigantes y sont sensibles. Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 4119

Alors ! pourquoi je dis que c’est un pauvre type ?
Parce qu’il n’existe pas de femelle coronavirus. Il est obligé de « s’attaquer » à nos petites cellules inoffensives et un peu niaises.
Remarque bien qu’il ne s’attaque pas à nos petites cellules grises qui l’enverraient caguer. C’est un pauvre type mais pas trop con. Et là, nos savants, nos chercheurs, obnubilés qu’ils sont par le prix Nobel de médecine cherchent un vaccin, encouragés en ça par les labos pharmaceutiques obnubilés par le pognon qu’ils pourraient en faire.

Et si on raisonnait différemment ? Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 76175628
Les chercheurs savent inventer des virus, pourquoi ne créeraient-ils pas le Diadémovirus ?
Je m’explique, un virus femelle, canon, pas farouche qu’ils coifferaient d’un diadème.

Pour sûr, le coronavirus en tomberait amoureux, et ils s’épouseraient et auraient beaucoup d’enfants inoffensifs et fini la pandémie et la menace d’une prochaine…

Ne me remerciez pas, j’ai l’habitude.

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 121-8514

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Le coronavirus, un Janus ?

Message  g2loq le Mer 1 Avr 2020 - 6:47

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 1f63742

Très bien observé et très bien écrit Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 62745119
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Telex30

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Snip_865
Ouest-France - Jacques LE GOFF (*). Publié le 31/03/2020

POINT DE VUE. Le coronavirus, un Janus ?

On le constate jour après jour : le coronavirus agit sur notre société comme un acide et un ferment de dissociation sociale sous le signe du soupçon généralisé.

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Mjaymd12
Promenade de chien et confinement à Quimper. | YVES-MARIE QUEMENER / OUEST-FRANCE

Autrui érigé en menace imminente, confinement chez soi, fermeture d’écoles, interdiction de regroupements : le social devient un miroir brisé. Non seulement tout malade, comme le disait un médecin des années 1880, « doit être traité comme un suspect » mais tout bien portant devient, selon le mot du Docteur Knock, « un malade qui s’ignore ». D’où le malaise de 61 % des Français inquiets pour eux et leur famille. On les comprend ! Finis les bises amicales et les serrements de main dont se redécouvre la richesse et la beauté symboliques. Place à la distance prophylactique, non sans peine tant sont acquis ces gestes conviviaux, sauf peut-être pour ceux qui trouvent là l’occasion de donner libre cours à leur propension raciste, comme on l’a hélas trop vu ces derniers temps.

L’épisode donne la mesure de notre interdépendance tant médicale qu’économique, à l’échelle de la planète tout entière. On pourrait parler d’une forme de solidarité négative nous emportant, tel l’équipage enchaîné d’un navire, vers le fond. Et qui contesterait le caractère de tragédie de cette épidémie ?

Des retombées moins sombres

Pourtant, un rapide coup d’œil sur l’histoire pourrait ouvrir la perspective d’une retombée moins sombre. Replaçons-nous à la fin du XIXe siècle dans le contexte de la « révolution pastorienne ». Louis Pasteur administre la preuve de l’origine microbienne des maladies contagieuses transmissibles d’individu à individu par contact direct et indirect. Finie la théorie de la génération spontanée, la question étant désormais de savoir comment on peut se prémunir contre le danger des « animacules » qui circulent dans l’air et l’eau en exposant au pire. De là naîtra la technique vaccinale.

Il se trouve qu’au même moment la sociologie naissante, avec à sa tête Durkheim, fait de l’interdépendance entre les humains le socle des sociétés. Chacun y dépend de chacun et de tous pour le pire mais aussi pour le meilleur. D’où l’idée d’une mise en forme de la solidarité, comme fait et comme valeur, en vue de préserver les citoyens des aléas de l’existence par la technique de l’assurance appliquant la devise des 4 Mousquetaires : « Un pour tous, tous pour un ». Et nombre de ceux qui voient dans la solidarité la condition de survie d’une république enfin capable d’affronter la « question sociale », trouvent dans le pastorisme la preuve scientifique de la justesse de leurs vues. Si, disent-ils, nous sommes aussi interdépendants dans le mal, pourquoi ne le serions-nous pas en vue du bien de la société, par conversion de la solidarité négative en positivité ? Telle sera le message du « solidarisme » qui devient, dans les années 1880-1900, l’axe de la philosophie républicaine avec, entre autres, Léon Bourgeois et Charles Gide, le père de l’« École de la solidarité ». Il n’est pas, répètent-ils, de plus grande urgence que de passer de la « solidarité-fait » à la « solidarité-devoir » et donc valeur centrale. La Sécurité sociale naîtra de cette géniale intuition, le mal social ayant fini par se muer en bien public.

Voilà qui pourrait faire du Covid-19 un Janus porteur, à terme, d’un regain de solidarité à l’échelle du monde par la conscience nouvelle d’une interdépendance appelant plus que jamais à la coopération sur le plan médical comme sur tous les autres, à commencer par l’écologie.

(*) Professeur émérite des Universités (Droit public, Brest-Quimper)

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Re: Billets d'humeur / Billets d'humour

Message  chounig le Mer 1 Avr 2020 - 10:01

L’article est un peu long, mais moi , je trouve que sur la photo, la gonzesse qui promène le chien a vraiment un joli sourire de dos. 
🤗
chounig
chounig
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 288
Date d'inscription : 01/03/2020
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Qu'importe la marque ou le nombre de cylindres...

Message  g2loq le Dim 5 Avr 2020 - 10:21

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 92690310
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 121-8544
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Kronik : Sivousplééé ou le Festival de Connes

Message  g2loq le Mer 22 Avr 2020 - 10:36

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Satan_26

Un peu long à lire, mais tellement révélateur de l'impact des nouvelles technologie sur les comportements Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 No217
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Telex33


Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Min-lo74

par David Morcrette | 21.04.2020

Sivousplééé ou le Festival de Connes

Prenez mes vessies pour des lanternes

Quand les marques font leur cinéma aux médias

Sivousplééé... Sivousplééé... Sivousplééé... parlez de moi... Sivousplééé... mon produit est le plus beau du monde.... Sivousplééé... mon nombril est magnifique, pourquoi vous n’en parlez pas ? Sivousplééé... vous avez parlé de cette société mais la mienne fait mieux et vous n’en avez pas parlé (ndlr: honte à vous) : je veux des explications et savoir pourquoi ! Il y a alors des directeurs généraux en copie du mail de demande d’explications ! C’est que ça exige en plus !

Sivousplééé : Voilà le mot qui peut résumer la journée type d’une rédaction et la litanie quotidienne entendue par les journalistes.

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Sivouspleee-ou-le-festival-de-connes
Sivousplééé ou le Festival de Connes (c) Photo : Sergio Souza

Sous quel astre, bon Dieu, faut-il que je sois né,
Pour être de fâcheux toujours assassiné !
Il semble que partout le sort me les adresse,
Et j’en vois, chaque jour, quelque nouvelle espèce.
Eraste, scène 1, acte 1.

Molière parlait des Fâcheux. Pour les journalistes ce sont la majorité des appels des marques, de façon directe par le fameux attaché de presse ou par agence de presse interposée pour qu’on parle d’elles, parfois en faisant miroiter une campagne publicitaire à venir (ce qui permet à coup sûr de savoir qu’il n’en est rien et que l’interlocuteur au mieux mélange vraiment tout et au pire est juste un vil menteur).

Les nouvelles technologies ont fait exploser le nombre de possibilités de contacts. Avant, il y avait juste le téléphone ou un courrier postal avec le fameux communiqué de presse (ode à cette dernière nouveauté mondiale extraordinaire qui va révolutionner la vie de chacun), ou son ultime évolution, le dossier de presse, où comment faire prendre des vessies pour des lanternes. Aujourd’hui, il y a l’email et surtout le mass-mailing ou l'envoi en masse d'emails anonymes, mais aussi Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, Youtube avec leurs messageries privées et publiques... faisant exploser le nombre de sollicitations quotidiennes sans oublier les rappels et les relances, parfois si on n’a pas répondu dans l’heure voire pire si on a osé attendre 24h. Pour certains, on est à la limite du harcèlement. De quoi entraîner un stress post-traumatique. Journaliste de guerre, mais sans la guerre, en quelque sorte.

Une rédaction comme celle du Repaire reçoit des appels téléphoniques toute la journée et une centaine de communiqués de presse par jour et autant d’emails de relances et demandes diverses qui s’ajoutent à tout cela. Imaginez les rédactions de médias généralistes qui traitent tous les sujets et pas uniquement ce petit thème par le petit bout de la lorgnette qu'est la moto !? Il faudrait un standard téléphone et email dédié rien que pour « répondre » aux demandes, sans même parler de leur éventuel traitement. La file semble en plus s’allonger chaque jour. Et bien sûr, chaque personne souhaite qu’on fasse une exception pour elle, car son info, elle, la sienne, mérite vraiment d’être publiée ! Et quand l’Ego passe par là... elle ne comprend pas qu’on ne parle pas d’elle. Benh oui, c'est son boulot au journaliste de traiter l'information "quand même" ! Et s'il ne traite pas cette super information révolutionnaire, c'est qu'il ne fait pas son boulot correctement. En résumé : "Si tu ne parles pas de moi, c'est que tu es un mauvais".

Mais pourquoi veulent-ils tous qu’on parle d’eux ? Comme si une rédaction était un bureau des miracles !? Certes il y a l’ego. Et le plaisir que l’on parle de soi et par extension de sa marque et son produit. Mais en fait surtout, parce que toute parution d’un média a une valeur : celle de démultiplier la connaissance d’un produit auprès du plus grand nombre. Si un média parle d’un produit ou d’une marque, la société et le produit seront davantage connus et reconnus. Ils se vendront surtout davantage. Et dans la société de consommation, il faut vendre, toujours plus. Et la presse permet indéniablement de vendre plus. On ne comparera pas le Repaire à Bernard Pivot, mais si un écrivain paraissait à Apostrophe, le livre était certain de bien se vendre et rapidement.

Vous me direz, la publicité fait très bien cela ! Oui, mais pour la publicité, il faut payer. Et par définition, une bonne opération, c’est avant tout une opération qui ne coûte rien et qui rapporte beaucoup. Et c’est exactement le cas des marques qui veulent faire parler d'elles via les médias, gratuitement mais en valorisant cette visibilité en interne. Gratuitement et valorisation ne sont-ils pourtant pas deux mots diamétralement opposés ? On l'a dit, un article a une valeur en soi. Du coup, tout article est valorisé non par le média mais par la marque qui valorise - entre autre - son action envers le média par le terme technique EVP ou Équivalent Valeur Publicitaire. Autrement dit, sachant qu’un article a plus d’impact qu’une publicité, un calcul multi-critères savant permet de déterminer la valeur d’un article en relation avec le budget publicitaire qu’il aurait fallu dépenser pour avoir le même impact. Sauf que là, la marque ne paie rien du tout au média. Au contraire d’ailleurs. C’est le média qui paye ses journalistes ou ses pigistes pour parler de la marque, mais sans être payé pour cela (dans le meilleur des mondes).

Pour que toi, lecteur, tu mesures l’importance de cette équivalence publicitaire et ce que cela peut représenter entre un article dans un grand journal généraliste ou un passage à une émission télé, la valorisation passe de quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers d’euros ! Franchement, le jeu en vaut la chandelle et « justifie » tous les harcèlements du monde. De fait, si les marques payaient cet équivalent publicitaire (tout en restant impartial et c'est tout à fait possible si le média est suffisamment puissant, tout étant une question de rapport de force), les médias n’auraient plus besoin d’aucune autre source de financement et il n’y aurait même plus aucune publicité. Mais pour beaucoup, un média est synonyme de publicité gratuite, voire de service public.

Alors, faire son cinéma auprès des médias a fait éclore un nouveau métier, de celui qui doit faire prendre des vessies pour des lanternes aux journalistes. Là-dedans, il y a les sympas, les gentils, les sincères, les honnêtes, les vrais pros, ceux que l’on estime, vraiment, ceux qui font juste leur boulot, plus ou moins bien (certains plus mal que bien d'ailleurs), ceux qui le font comme il y a 30 ans (très mal et c’en est pitoyable à tel point que c’est une arnaque de leur part de se faire payer par des sociétés pour un tel niveau d’incompétence). Il y a bien aussi ces faux-culs avec ce double langage entre le discours bien rodé officiel de “vous êtes les meilleurs, on a besoin de vous, on n'est rien sans vous...” et qui dans les faits considèrent et traitent la presse au mieux comme un sous-traitant indien au pire lui crache dessus en réunion interne. J'ai encore en tête ce Directeur Général qui me disait l'année dernière "Attention à ce que vous écrivez, car on vous supprime tout votre budget publicitaire sinon". Ah ces menaces que l'on aime entendre du plus haut niveau. Avec dans tout çà, une majorité de marques respectueuses, quelques indépendants qui résistent et des petites agences qui sauvent les autres. Car plus une marque est importante, plus elle traite mal les autres, souvent. C'est valable dans la grande distribution comme dans la moto. Et puis quand la boite de Pandore est ouverte, il reste toujours cette rare exception qui confirme la règle. Il y aurait quelques Oscars à remettre, même si certains s’en chargent très bien de façon annuelle.

Le problème, c’est que le métier d’un journaliste n’est pas de parler d’un produit pour le vendre (surprise surprise voire scoop mondial : le journalisme n’a pas pour synonyme le téléshopping) ou de copier-coller un communiqué de presse. Il est notamment de trouver des sujets intéressants, susceptibles d’éclairer un peu plus le monde ou de faire toucher du doigt une réalité inconnue du plus grand nombre, voire de partager une passion. Et là dedans, tous les Sivousplééé du monde résonnent comme des mouches attirées par un pot de miel avec l’envie furieuse d’attraper le tue-mouche et la bombe de Baygon jaune (pour toi Michel).

En attendant, un groupe de presse en a eu marre des marques qui profitaient tels des parasites des médias et décidé de faire payer quasiment chaque parution presse avec un nouveau "business model", une forme de publi-rédactionnel permanent, au grand dam des journalistes et surtout du lecteur final qui finira par ne plus savoir ce qui est payé ou pas, pensant parfois qu’un sujet est payé alors qu’il ne l’est pas et dans d’autres cas qu’il est impartial alors qu’il est payé. Espérons que ceci ne présage pas du futur de la presse où il faudrait choisir entre journalisme et rentabilité.

Ce qui est sûr, c'est qu'une page est en train de se tourner.

La crise de la presse - aussi bien papier que web - depuis plusieurs années renforcée par la crise sanitaire et ses conséquences économiques va faire s'arrêter cette époque bénie où les médias parlaient d'une marque suite à un simple communiqué de presse ou une présentation presse. D'ailleurs, il n'est plus possible pour un média d'accepter toutes les invitations presse. Un média ne se déplace pas parce qu'il y a une invitation mais s'il peut payer quelqu'un pour y aller et si cela en vaut la peine. Le temps où on se rendait à une invitation par amitié est révolu.

Cette époque bénie pour les marques va ainsi s'arrêter pour une raison humaine : faute de rentrées publicitaires, les médias vont encore accélérer les licenciements de journalistes et il n'y aura donc plus personne pour traiter ces informations reçues qui sont souvent plus de l'ordre du "pour être sympa".

Cette époque bénie pour les marques va s'arrêter pour une raison éditoriale : les médias vont se concentrer encore plus sur leur métier pour écrire des articles, avec un vrai travail de recherche et d'écriture et les communiqués de presse deviendront juste du bruit qui dérange.

Cette époque bénie pour les marques va s'arrêter pour une raison financière : les médias exsangues vont finir par demander à être payé pour parler des marques, selon la règle de l'équivalence publicitaire, même s'il y a de facto des limites à ce système en fonction de l'importance de la marque (ndlr : certains médias ont déjà demandé de l'argent pour aller à une présentation presse, au même titre que certains youtubeurs).

Au fait, un point est inexact. Aucune marque ni agence ni attaché de presse ne dit jamais s’il vous plait. D’ailleurs, le nombre de marques disant merci après une parution est tout aussi proche du zéro. On l’a dit, une parution est considérée comme un dû, alors qu'il n'en est rien. Il va y avoir aussi une sélection naturelle basée également sur la simple politesse du coeur.

Sivousplééé...

Heureusement, le journalisme, c'est le plus beau métier du monde... qui continuera à vivre uniquement avec ses lecteurs et c'est peut-être à la fois cela qui est beau et un juste retour des choses finalement.
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Kronik de déconfinement: Je ne sais plus rouler !

Message  g2loq le Mar 28 Avr 2020 - 8:36

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Min-lo76
par Koud'Pied o'Kick | 28.04.2020 à 07:00

Horreur : je ne sais plus rouler !

Je suis remonté sur la moto. L'horreur. Elle est super lourde, je suis tout crispé, j'ai oublié tous mes repères.

Je suis remonté sur la moto avant-hier. L'horreur. Elle est super lourde, je suis tout crispé, j'ai oublié tous mes repères. La reprise va être super dangereuse.

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Horreur-je-ne-sais-plus-rouler
Horreur : je ne sais plus rouler ! (c) photo : Binyamin Mellish

J'ai pris la bécane pour aller faire les courses jeudi. Elle pèse trente kilos de plus à l'arrêt : ma parole ! J'en chie pour l'extraire du box. Une fois en selle, tout est plus dur : les freins, l'embrayage, la direction. Au sortir du garage, je rattrape du pied un demi-tour foireux à te faire rater le permis.

En route, ce n'est guère mieux : tout semble arriver beaucoup plus vite. J'ai l'impression d'être à 60-70 alors que je me déplace à un tout à fait légal et limite trop lent 50 compteur. Sur l'angle, j'hésite. La direction cherche sa route. Je ne sais plus trop où poser le regard.

Bref : je ne sais plus conduire.

En temps normal, j'aurais filé sur quelque petite route déserte qui tournicote pour me remettre la bécane en main. Mais là ? Impossible.

Je me dis que la reprise va être très moche. Il va falloir faire encore plus super-gaffe que d'habitude, avec tous ces conducteurs qui n'auront pas touché un guidon ou un volant depuis deux mois. J'en veux pour preuve ceux qui roulent encore : les stops deviennent des cédez-le-passage, pas de clicos, des téléphones sortis, des priorités brûlées. Il y a ceux qui roulent trop vite et ceux qui se traînent encore plus qu'avant.

D'ici à ce qu'on assiste à une recrudescence des accidents dans la première semaine après le confinement, ya pas loin.

Sur la moto, je suis tout raide des épaules. Les jambes fatiguent vite. J'ai l'impression de forcer de partout ; je n'arrive pas épuisé au magasin, il ne faut pas exagérer, mais je sens bien que j'ai dépensé plus d'énergie que d'habitude, que cette sortie me coûte plus que de coutume. Je ne roule plus par réflexe, je suis obligé d'accorder bien plus de concentration à la conduite.

Sérieusement, les gars, les filles, sortez un peu vos motos et faites un tour pour vous la remettre en main avant que le gouvernement ne nous relâche sur les routes. Pas juste de la ligne droite : un parking avec deux plots pour faire des '8' comme au permis serait prudent.

J'ai quand même fait une erreur de débutant qui explique en partie pourquoi la bécane paraît si lourde à l'arrête et pataude en courbe : il manque 0,4 bar à l'arrière et 0,2 bar à l'avant. J'aurais dû vérifier avant de partir, d'autant que j'ai exprès une pompe à mano dans le garage (un truc pour bicyclette à pas trop cher de chez Décatruc, parfait pour la bécane, pénible pour la bagnole, mais mieux que rien).

Tu t'inventeras bien une grand-mère à 30 ou 40 bornes d'ici, à aller ravitailler d'urgence, habitant dans un coin où -hasard- la DDE entretient une plantation de virolos sympas, non ? Ou bien un bébé phoque à aller récupérer à la SPA après qu'il ait réchappé par miracle de la noyade en baie de Somme ?

Mais avant de partir, vérifie qu'il y a assez de jus dans ta batterie et va mettre de l'air dans tes pneus, camarade, tu me feras plaisir.

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 V_copa85
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Kronik: Et si c'était la fin de la moto ?

Message  g2loq le Mar 5 Mai 2020 - 16:59

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Min-lo76
par Koud'Pied o'Kick | 05.05.2020

Et si c'était la fin de la moto ?

Constante des œuvres humaines : elles meurent. Les petits garages vont disparaître ; quelques gros, aussi. Un monde sans motos ?

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 La-fin-de-la-moto
Et si c'était la fin de la moto ?

Dans les cabinets comptables aussi, on intube. Les entreprises endettées partiront en premier : on ne rattrape pas deux mois consécutifs à -60 % et encore moins à -100%. Comme elles dévissent, elles entraînent d'autres sociétés à leur tour, telles des alpinistes encordés. Des factures ne seront pas payées, des pièces ne seront pas livrées, des chantiers resteront inachevés.

Je ne donne pas cher du millésime 2020, torpillé à bâbord par la fermeture des usines et l'arrêt des navires de commerce et à tribord par des motards avec moins de sous (sauver l'économie va coûter une fortune qu'il va bien falloir aller chercher dans les poches de quelques-uns, dont toi). Il va falloir être patient pour voir arriver des motos neuves et surtout des pièces détachées, une fois les stocks épuisés. Heureusement qu'on roule sur des machines bigrement fiables, de nos jours. 100.000 kilomètres comme qui rigole, même pour un monocylindre, pourvu qu'on y fasse un peu attention. Vu le kilométrage annuel moyen, on est parés pour au moins dix ans avec le parc existant.

Je ne sais pas si nous n'allons pas cependant regretter d'ici peu cette fiabilité "à l'allemande" où le matériel tombe très rarement en panne mais souffre de difficultés quand il s'agit de réparer, par opposition à la fiabilité "à la russe", où le matériel tombe plus souvent en rade mais reste très facile à restaurer avec les moyens du bord. Ce n'est pas seulement la facilité de démontage, ici, qui est à prendre en compte ; la qualité d'usinage, nécessairement très précise d'un côté, suffisante de l'autre, est en question. Je ne parle même pas des pannes électroniques : qui sait réparer des circuits imprimés ?

Comme je te le rappelais il y a quelques semaines dans Tempête de Sable, entre toi et la nouvelle bougie que tu as commandée se tient un nombre incalculable d'intervenants. J'utilise le mot incalculable à dessin : personne ne peut dire combien de personnes ont travaillé pour que tu puisses monter cette bougie, ce filtre à huile, ces plaquettes de frein. Qu'une seule s'arrête et c'est toute la chaîne qui doit trouver une nouvelle route ; faute de quoi la chaîne se bloque. Même le plus modeste intervenant, comme celui qui affûte les massicots nécessaires à la découpe de l'emballage, peut faire caler la machine.

Pire que 2013 ?

En 2007, il s'est vendu presque 240.000 motos de plus de 50 cm³ en France et seulement 136.000 en 2013, six ans plus tard. On est remonté à 185.000 l'année dernière. Que vont faire les ventes cette année ? Bonne question : certains donneraient très cher pour avoir la réponse. Si on atteint le score de 2013, ça sera déjà bien. Personnellement, je parie sur moins encore.

Mais la moto, ça n'est pas que la vente de véhicules. C'est aussi des blousons, des casques, de l'huile, des assurances, des pages de pub, des vidéos. Je serais surpris que les essais presse des modèles 2020 ne se limitent pas à une vingtaine de machines mise à disposition par les importateurs nationaux au gré du débarquement des conteneurs. L'idée de voyager à l'autre bout du monde pour faire de jolies photos s'attirerait en effet cette remarque : "non mais tu te crois en janvier 2020, ou quoi ?". Quand bien même des avions voleraient, qui passerait sérieusement en douane avec pour motif l'essai d'un brêlon à perpète ? Les temps ont drôlement changé, en six semaines.

Je crains que le marché de la moto ne revive l'épisode 2010-2013, mais en pire, avec des ventes en chute libre, une hécatombe du côté des concessionnaires, quelques faillites retentissantes, des plans de sauvetage dérisoires et des budgets pub rabotés à la scie à ruban -budgets dont la presse papier et web dépend entièrement.

Bien sûr, ça n'est pas la fin de la moto. Mais c'est la fin de la moto telle qu'on l'imaginait en janvier dernier, quand tout était encore à peu près "normal" et d'autant plus que c'était l'un des meilleurs démarrages de saison pour les constructeurs avec des records jamais vus en janvier et février. La fin des constructeurs "normaux", la fin des concessionnaires "normaux" et bien sûr la fin de la presse moto "normale". La bonne nouvelle, car il y en a une, c'est que le nouveau "normal" n'est pas écrit et qu'il reste à inventer.

Si j'étais toi, je commencerais dès maintenant à me renseigner sur la disponibilité de pièces d'usure (filtres, plaquettes, courroie, pneus, joints) et à me rencarder sur la manière dont on se sert de tout ça. De plus, te voilà condamné à garder la/les moto(s) que tu as à l'heure actuelle : la cession de véhicules dans les semaines qui viennent va être très aléatoire. Va falloir la bichonner, ta titine ! Faut qu'elle dure !

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 V_copa85

_________________
Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Rj8
 Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Zkmy
Ne dites pas à ma mère que je suis co-admin chez FGIBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Admin11 Elle croit que je suis gogo-dancer dans un bar gayBillets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Lun13
g2loq
g2loq
Co-administrateur
Co-administrateur

Messages : 12852
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 66

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Re: Billets d'humeur / Billets d'humour

Message  kuczynski le Mar 5 Mai 2020 - 17:17

@g2loq a écrit:Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Min-lo76
par Koud'Pied o'Kick | 05.05.2020

Et si c'était la fin de la moto ?


...Je ne sais pas si nous n'allons pas cependant regretter d'ici peu cette fiabilité "à l'allemande" où le matériel tombe très rarement en panne...
Bonjour les légendes lol! .
"Quand j'entends parler de culture je sors mon révolver", c'est une citation d'un dramaturge allemand reprise plus tard par les nazis. Et bien quand j'entends parler de fiabilité allemande je ne peux pas m'en empêcher, je sors mon clavier What a Face ( qu'importe le sujet, désolé  pale )
kuczynski
kuczynski
Membre incontournable !
Membre incontournable !

Messages : 5054
Date d'inscription : 22/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Re: Billets d'humeur / Billets d'humour

Message  fiblan le Mer 6 Mai 2020 - 8:05

Je confirme le propos de Patrice sur la legende. J'ai eu 2 Suzuki, 4 Honda (dont 3 gl18) et 4 BM (3RT, 1K). Je n'ai eu aucun problème avec les Honda, en environ 80000 km alors que les BM : une calait sans prevenir (R1150Rt) ca m'est même arrivé en virage sur une bretelle d'accès à une 4 voie (mieux vaut debrayer vite), une autre sifflait en roulant (R850RT) un sifflement insupportabe à partir de 80 km/h. Bien sûr le concess n'a jamais trouvé l'origine de ces problemes. Enfin la derniere fuyait de la pompe à eau, vers 30000km (une k1300gt). Pour moi c'est cela la fiabilité des motos allemandes. En plus, quand j'ai voulu faire reprendre cette K13 pour une K16, le concess BM m'a dit qu'il ne reprenait plus les K13... On est bien chez Honda...

fiblan
Membre posteur
Membre posteur

Messages : 94
Date d'inscription : 27/02/2020
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Billets d'humeur / Billets d'humour - Page 5 Empty Re: Billets d'humeur / Billets d'humour

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum